Documentation de MacCafé
Version 2.08 • Mise à jour le 18/10/2022

Note importante pour les utilisateurs de MacCafé 2.09 "moka"

Si vous êtes arrivé sur cette page en cliquant sur le bouton Doc de la documentation 2.09, voici un lien permettant d'y retourner :

Retour à la documentation 2.09 "moka"

Cette erreur d'aiguillage sera corrigée dans la prochaine version de MacCafé.



Introduction

J'ai décidé de développer MacCafé pour mes besoins personnels suite au non-fonctionnement de MacSOUP avec les versions de macOS qui ne supportent plus les applications 32 bits (Catalina et versions ultérieures).

Utilisateur de MacSOUP de longue date, ayant testé peu d'autres lecteurs de nouvelles, mais n'ayant pas vu ni entendu parler de lecteurs proposant une représentation graphique des enfilades, j'ai décidé de tenter d'en créer un.

Mon but n'était pas de créer un « MacSOUP like », mais une application proposant ce que je trouve le point fort de MacSOUP, à savoir la représentation graphique des enfilades ainsi que ce que je pense qu'il manque le plus à MacSOUP : la possibilité d'ouvrir deux fenêtres de message (et plus) simultanément, du même ou d'un autre groupe.

D'autres fonctionnalités absentes de MacSOUP dont j'ai glané l'idée dans certains messages de divers intervenants sont également présentes.

Une dernière précision, cette application se cantonne à traiter les messages « texte ». Toute exploitation de fichier binaire est exclue.

MacCafé est réalisé avec le langage 4D (https://fr.4d.com) parce que je pense que l'on peut voir un tel lecteur de nouvelles comme une base de données, et que d'autre part j'aurais été bien incapable de mener à son terme un tel projet en Objective-C ou Swift.

Au résultat nous avons une application qui se présente comme toute application Mac, MacCafé.app qui est un paquet contenant un certain nombre de fichiers et dossiers. Deux inconvénients inhérents au choix de 4D : l'application est forcément très lourde indépendamment de la complexité du code, et, en quittant l'application, une fenêtre de publicité de 4D apparaît à l'écran pour environ 5 secondes. Elle n'est vraiment pas invasive et vous pouvez cependant la faire disparaître en cliquant dessus.

G.O.


Notes du rédacteur

• Dans cette documentation, certains passages s'affichent en bleu, comme le présent paragraphe. Il s'agit des nouveautés apportées par la version 2.08.

• Les expressions soulignées en pointillés verts sont expliquées dans une info-bulle qui apparaît au survol du pointeur de la souris.

• Le symbole indique un lien vers une page web externe à la documentation. Les liens sans symbole sont des liens internes, c'est-à-dire qu'ils pointent vers une section de la documentation.

• Si vous n'avez pas encore effectué la mise à jour vers MacCafé 2.08, vous pouvez accéder à la version précédente de la documentation en cliquant sur ce lien : http://yakakwatik.org/mc/documentation/2-07.html


1. Présentation de MacCafé

MacCafé est un lecteur de nouvelles « multi-profils ». Cela veut dire que vous pouvez créer plusieurs « profils ». À l'utilisation, vous travaillez sur le profil de votre choix parmi tous ceux que vous avez créés. Le nombre de profils minimum est 1, et il n'y a pas de limite au nombre de profils possibles.

Chaque profil est caractérisé par un serveur de nouvelles ainsi que les groupes de nouvelles disponibles sur ce serveur auxquels vous vous êtes abonné.

Vous pouvez créer plusieurs profils avec le même serveur, et avoir le même groupe sur plusieurs profils avec ou non le même serveur.

Les messages d'un même groupe existant sur plusieurs « Profils » (avec ou non le même serveur) sont mutualisés et vous avez accès à l'ensemble des messages pour tous les profils où vous y êtes abonné. Ceci permet en cas de panne d'un serveur, de créer un autre profil avec un serveur de secours et quel que soit le taux de rétention de ce dernier d'avoir accès à l'ensemble de vos messages en mémoire pour ce groupe.

À noter que mis à part les préférences propres à un serveur, toutes les autres sont communes à tous les profils.

La position des fenêtres est mémorisée et vous retrouvez vos réglages d'une utilisation à l'autre.

Une aide est intégrée dans une majorité de fenêtres, elle est affichée en cliquant sur le bouton situé en haut à droite de la fenêtre. Elle indique les raccourcis clavier disponibles, les actions disponibles quand celles-ci n'ont pas un bouton dédié, et toute aide semblant utile.


2. Installation et mise en route

Lors d'une première installation de MacCafé, il est recommandé de lire attentivement les pages de cette section et d'en suivre les consignes étape par étape, en particulier si vous souhaitez récupérer les messages sauvegardés dans MacSOUP.


2.01. Installer l'application

1° Première installation

Copiez l'application MacCafé.app dans le dossier /Applications (cet emplacement doit tout particulièrement être respecté si vous utilisez un Mac sur lequel macOS Catalina (ou plus récent) est installé.

Lancez MacCafé.

L'application n'étant pas « signée », son premier lancement peut nécessiter d'utiliser une procédure particulière en fonction de vos réglages de sécurité. Pour plus de détails, voir la page web suivante :

https://support.apple.com/kb/PH25088?locale=fr_FR

Créez une base de données.

Au premier lancement, l'application ne va pas trouver de base de données à utiliser et va vous demander d'en ouvrir ou d'en créer une. Il faut bien sûr choisir d'en créer une. Par défaut, dans la fenêtre de choix, elle va vous proposer de la créer dans son propre « package ».

Surtout ne pas choisir cet emplacement, les mises à jour du programme en seraient compliquées.

La base de données étant composée de plusieurs fichiers, vous devez donc créer un dossier. Vous pouvez nommer ce dossier à votre convenance, mais il doit être impérativement créé dans votre dossier d'utilisateur (dossier « maison »), par exemple dans votre dossier Documents. Ce dossier recevra au moins 3 fichiers contenant les données et vos réglages de MacCafé :

– MacCafé.4DD

– MacCafé.4Dindx

– MacCafé.Match

Une fois la base créée, MacCafé génère une clé de protection et affiche un dialogue permettant de la visualiser et de la personnaliser. Lire le chapitre 3.02. Clé de protection de vos messages pour plus d'informations sur le rôle de cette clé.

2° Mise à jour de l'application

Pour installer une mise à jour, il suffit de remplacer l'ancienne version de MacCafé.app par la nouvelle. Au premier lancement, MacCafé devrait ouvrir automatiquement la base de données courante. Si l'application vous demande quand même d'ouvrir ou de créer une base de données, choisissez Ouvrir et indiquez le chemin vers le fichier .4DD de la base de données que vous souhaitez utiliser.


2.02. Créer un profil et relever la liste des groupes

1° Créer un profil

La première étape avant toute chose (et qui vous est imposée) est de créer un « Profil » avec un serveur de nouvelles accessible. Pour cela, ouvrez les préférences et créez un premier « Profil ». Vous trouverez tous les détails de la configuration du profil dans le chapitre des préférences Profil).

Préférence Profil

2° Relever la liste des groupes

Une fois votre profil créé, il faut maintenant mettre à jour la liste des groupes disponibles sur le serveur.

Choisissez Liste des Newsgroups

à la place de Profil

et cliquez sur le bouton Relève groupes.

Normalement la liste des groupes devrait s'afficher.

3° Et après ?

À ce stade de la mise en route, deux possibilités s'offrent à vous :

• Importer les archives News de MacSOUP

Si vous envisagez de récupérer les données archivées dans MacSOUP, afin de les retrouver dans MacCafé, c'est à cette étape que vous devez le faire. Consultez dès à présent le chapitre suivant pour savoir comment procéder.

Dans le cas où vous voulez juste tester MacCafé avant de récupérer vos messages de MacSOUP, une fois cette période de tests passée, il vous suffira de supprimer les trois fichiers dans le dossier créé précédemment (cf. la procédure de première installation) pour retrouver une version vierge de MacCafé. Vous pourrez alors recommencer le processus d'installation décrit dans le chapitre 2.01. Installer l'application, à partir de l'étape de la création d'une base de données.

• Vous abonner aux groupes de discussion

Si vous n'utilisez pas MacSOUP ou si vous ne souhaitez pas importer vos anciennes données de MacSOUP, vous pouvez ignorer le chapitre 2.03 et commencer à vous abonner aux groupes qui vous intéressent. La procédure est détaillée dans le chapitre 3.03. Liste des Newsgroups.


2.03. Importer les archives News de MacSOUP

MacCafé vous offre la possibilité d'importer les messages des groupes de nouvelles depuis les bases de données de MacSOUP.

À lire avant de commencer

• Quand utiliser la commande Importer ?

Il est fortement conseillé d'importer les groupes que vous désirez avant toute relève de messages. Cependant si des messages ont déjà été relevés pour un groupe importé, ils ne seront pas modifiés, mais les enfilades qui contiendraient des articles issus à la fois de la relève et de l'importation seraient scindées en deux.

Dans le cas où vous n'auriez pas importé tous les groupes que vous vouliez, vous pouvez relancer la commande Importer. Dans tous les cas, aucune donnée ne sera dupliquée.

• Portée de l'importation

L'importation se fait dans le profil sélectionné. Rappelons qu'avant de lancer l'importation, il faut avoir préalablement relevé la liste des groupes disponibles sur le serveur. Cela permettra à MacCafé de vous abonner automatiquement à tous les groupes auxquels vous étiez abonné dans MacSOUP. Si vous ne l'avez pas fait, reportez vous au chapitre 2.02. Créer un profil et relever la liste des groupes.

1° Lancer l'importation

Ouvrez la fenêtre des Préférences, sélectionnez Outils.

Dans la section Import archives messages de MacSOUP, cliquez sur le bouton Importer.

2° Déroulement de l'importation

L'importation fonctionne en deux étapes.

• La première étape vous abonne à tous les groupes contenus dans la base de données de MacSOUP. Si des groupes ne sont pas disponibles sur le serveur de nouvelles que vous avez paramétré, le groupe est créé, sa relève est suspendue et un pictogramme A indique que le groupe est absent du serveur.

Dans le cas où certains groupes ne vous intéresseraient plus, il vous suffira de vous en désabonner (via les préférences) une fois l'importation terminée.

Pour cette première étape, il vous est demandé d'indiquer le dossier contenant les fichiers de MacSOUP nécessaires. Ce dossier est nommé « Incoming News » et se situe normalement au même niveau que l'application MacSOUP.

• La deuxième étape consiste à importer les messages de chaque groupe.

La liste des groupes ainsi que le nombre de messages dans chacun de ceux-ci sont affichés. Vous pouvez importer la totalité d'un seul coup, ou groupe par groupe en faisant un double clic sur un des groupes de la liste ou en le sélectionnant puis en cliquant sur le bouton Importer groupe sélectionné.

Une fois le groupe importé, il est supprimé de la liste.

Si vous relancez la commande Importer une seconde fois, les mêmes groupes sont proposés. Il n'est fait aucun test pour savoir ceux déjà importés, mais importer une seconde fois un groupe n'aura aucun effet (si ce n'est prendre du temps, chaque message étant analysé, mais non ajouté à la nouvelle base de données s'il y est déjà).

Normalement le nombre de messages rejetés devrait être nul ou faible. Sont rejetés les messages ne contenant que l'en-tête sans le corps du message ou dont l'analyse de celle-ci ne permet pas de récupérer certaines informations obligatoires.

Le nombre de messages indiqué pour chaque groupe est indicatif, il ne reflète pas le nombre exact de messages contenus dans la base de données de MacSOUP et le nombre de messages importés est souvent inférieur à ce nombre. Il est en fait issu du nombre de messages inscrits dans les fichiers « headers&flags », qui peuvent contenir des références à des messages supprimés ou purgés, références nécessaires à la représentation correcte des enfilades.


3. Préférences

Vous trouverez ici les différents réglages et accès à des outils.

La préférence affichée au moment de la fermeture de la fenêtre est mémorisée, et le prochain appel aux préférences présentera celle-ci.

Cette fenêtre est « modale », c'est-à-dire qu'il vous faut la fermer pour avoir accès aux autres fonctions de MacCafé.

Un bouton Fermer est présent sur tous les panneaux de préférences. Dans certains panneaux, les modifications apportées nécessitent une validation ; dans ce cas, le bouton Fermer reste inactif tant que les modifications n'ont pas été enregistrées ou annulées.

Pour accéder aux Préférences de MacCafé :

– menu MacCafé Préférences

ou

– raccourci  ⌘  , 

ou

– clic sur le bouton Bouton Préférences


3.01. Profil

Nouveau Profil

1° Configuration de base

Lors de la première utilisation — ou lorsque vous souhaiterez créer un nouveau profil —, vous devrez impérativement renseigner les items suivants :

Nom Profil | → Saisissez un nom de votre choix qui vous permettra d'identifier votre profil.

Adresse mail | → Vous pouvez soit y indiquer une adresse mail qui vous appartient, soit saisir une adresse factice.

Recommandations

• Même si vous choisissez une adresse factice, sa syntaxe doit être correcte.

• Si l'adresse que vous saisissez est factice et/ou ne vous appartient pas, il est fortement recommandé de la terminer par le domaine .invalid.

• Si vous souhaitez que l'on puisse vous répondre par mail mais redoutez que votre adresse soit spammée, vous pouvez saisir une adresse factice et, ultérieurement, placer votre véritable adresse dans le champ d'en-tête Reply-To (voir la description de ce champ dans le chapitre 3.04).

Pseudo | → Choisissez un pseudonyme à votre convenance.

Note : Il peut être utile de vérifier, dans les groupes auxquels vous vous abonnerez, qu'un autre utilisateur n'utilise pas le même pseudo que vous, afin d'éviter d'éventuels quiproquos. 

Adresse serveur | → Saisissez l'adresse exacte du serveur que vous avez choisi.

Si ce serveur exige une authentification, saisissez votre identifiant et votre mot de passe dans les deux derniers champs. Sinon, laissez ces champs vides.

En cas de besoin, la page web ci-dessous peut vous aider à choisir le serveur qui vous convient :

http://usenet-fr.yakakwatik.org/

Port 119 - Standard → Choisissez le port que vous souhaitez utiliser.

119 (standard) est le port couramment utilisé sur tous les serveurs de news. Quand vous cliquez sur cet item, la case  SSL se décoche automatiquement.

563 (sécurisé) offre une connexion sécurisée sur certains serveurs (pas tous). Quand vous cliquez sur cet item, la case  SSL se coche automatiquement.

Lorsque la configuration de votre profil est terminée, cliquez sur Enregistrer.

Après l'enregistrement, il est recommandé de vérifier la configuration du serveur en cliquant sur Tester serveur. Les messages renvoyés par le serveur s'afficheront dans la zone de texte sous le bouton, et vous indiqueront si la configuration est correcte. Si vous n'êtes pas connecté à Internet, ce test vous affichera une alerte avec un message d'erreur.

Exemples de configuration correcte :

Serveur sans authentification
Test serveur sans authentification

Serveur avec authentification
Test serveur avec authentification

Si la configuration est incorrecte, deux cas peuvent se présenter.

• La zone de résultat affiche (parfois après une alerte de MacCafé) :

ECHEC CONNEXION - ERREUR [n°]

Les causes possibles sont :

- une adresse de serveur incorrecte ;

- l'indisponibilité du port 563 sur le serveur ; dans ce cas, choisir le port 119, enregistrer et tester à nouveau.

• La zone de résultat affiche :

481 Authentication failed.

La connexion s'effectue bien, mais l'authentification échoue. Il faut alors vérifier l'identifiant et le mot de passe saisis.

Annuler permet d'abandonner l'édition du profil affiché.

Supprimer permet de supprimer le profil affiché. Cette opération étant irréversible, une confirmation vous sera demandée.

Ajouter permet de créer un nouveau profil.

Note importante

Si vous avez changé l'adresse du serveur dans un profil contenant déjà des abonnements aux groupes, pensez à effectuer, aussitôt après l'enregistrement des modifications, une mise à jour de la liste des groupes. Ainsi, MacCafé pourra traiter l'éventuelle absence sur le nouveau serveur de groupes auxquels vous étiez abonné sur l'ancien.

2° Configuration avancée : choisir un port autre que 119 ou 563

Nous l'avons vu, le port 119 est le port standard pour les connexions aux serveurs de news, et de ce fait tous les serveurs le proposent. Le port 563, quant à lui, permet de sécuriser la connexion en chiffrant les données transférées, mais il n'est pas toujours disponible.

Certains serveurs proposent d'autres ports, sécurisés ou non. Cela permet, par exemple, de contourner le blocage imposé par un pare-feu qui refuserait la connexion aux ports 119 et 563 réservés au protocole NNTP. Parfois aussi, ces ports alternatifs peuvent être proposés en vue de tester des fonctionnalités expérimentales du serveur. Pour connaître la liste des ports offerts par un serveur, il est impératif de consulter la documentation éventuellement fournie sur le site web du serveur.

MacCafé vous permet de choisir un port autre que 119 ou 563. Pour ce faire, il vous suffit d'écrire le numéro de ce port directement dans le champ de saisie de la liste déroulante. Par exemple :

80                

Lorsque vous saisissez manuellement un numéro de port, la case  SSL devient une option cliquable. Il vous appartient donc de choisir vous-même le type de connexion utilisé par ce port : connexion standard (décocher l'option  SSL) ou SSL sécurisée (cocher l'option  SSL). Là encore, cette information devra être recherchée dans la documentation du serveur.

Enfin, après l'enregistrement de la configuration, vous devrez la vérifier au moyen du bouton Test serveur. Si la connexion échoue (ERREUR [n°]), c'est soit parce que le port indiqué n'est pas disponible, soit parce que le type de connexion choisi (standard ou SSL) ne lui correspond pas.

Si vous souhaitez revenir au port 119 ou au port 563, vous pouvez soit cliquer sur l'item correspondant dans la liste déroulante, soit écrire 119 ou 563 dans le champ de saisie. Dans les deux cas, l'option  SSL se réglera automatiquement.


3.02. Clé de protection de vos messages

Préférences Clé de protection

1° Rôle de la clé de protection

• Votre clé de protection vous donne accès aux commandes Annuler (Cancel) et Remplacer (Supersedes), lorsque vous affichez un message dont vous êtes l'auteur (lire la description de ces commandes dans le chapitre 4.03). A contrario, aucune autre personne utilisant MacCafé ne pourra ni annuler ni remplacer vos messages (et vous ne pourrez pas non plus agir sur les messages d'autrui).

• La clé entre dans la composition des champs d'en-tête Cancel-Key et Cancel-Lock générés par MacCafé (voir l'Annexe 5. Cancel-Key et Cancel-Lock pour plus d'informations à ce sujet).

Notes

Votre clé de protection vous interdit d'annuler ou de remplacer les messages que vous avez publiés :

• avec d'autres lecteurs de news,

• avec une version de MacCafé antérieure à la v.2.06.

Si vous avez changé de pseudo, vous pourrez annuler ou remplacer les messages publiés sous votre ancien pseudo, à condition bien sûr que vous n'ayez pas aussi changé de clé. En revanche, le message d'annulation ou de remplacement sera posté sous le pseudo utilisé dans le message à annuler / remplacer.

2° Création et personnalisation de la clé

Une clé de protection est générée de manière aléatoire par MacCafé dans les circonstances suivantes :

• lorsque vous mettez MacCafé à jour à partir d'une version antérieure à la v.2.06 ;

• lorsque vous lancez MacCafé pour la toute première fois et créez votre première base ;

• lorsque vous ouvrez une base créée dans une version antérieure de MacCafé et dépourvue de clé de protection ;

• à chaque fois que vous créez une nouvelle base.

Aussitôt après la création de cette clé aléatoire, MacCafé affiche un dialogue (présentant les mêmes informations que dans l'image de la page précédente) qui vous permet de visualiser cette clé et de la modifier immédiatement.

S'il s'agit de votre toute première base, il n'y a pas d'inconvénient à conserver la clé générée par MacCafé, sauf si vous souhaitez la personnaliser à votre convenance. En revanche, si vous utilisez déjà une autre base, il est fortement recommandé de remplacer cette clé par celle qui est déjà en usage dans cette autre base. Ceci vous permettra d'annuler ou de remplacer avec la nouvelle base des messages que vous avez postés depuis l'ancienne base.

Vous pourrez aussi modifier votre clé ultérieurement, dans la préférence Clé de protection de vos messages décrite dans le présent chapitre. Cependant, il faut savoir que si vous avez déjà envoyé des messages lorsque vous changez de clé, vous ne pourrez plus annuler ni remplacer ces anciens messages dans MacCafé, à moins de rétablir l'ancienne clé.


3.03. Liste des Newsgroups

Préférences Liste des Newsgroups

Lorsqu'un profil vient d'être créé, la liste des groupes disponibles sur le serveur est vide. Pour récupérer la liste complète, cliquez sur Relève Groupes.

Une fois la liste récupérée, le champ Groupe vous permet de rechercher les groupes qui vous intéressent.

Pour vous abonner à un groupe, cochez la case qui lui correspond dans la colonne Activé. Pour vous désabonner, décochez la case (une confirmation vous sera demandée).

Un clic droit sur le nom d'un groupe fait apparaître un menu contextuel contenant la commande Articles disponibles dans [nom du groupe]. Cette commande affiche une petite fenêtre qui interroge le serveur et indique combien d'articles le groupe contient actuellement.

La colonne S. (Statut) vous donne les informations suivantes :

M Le groupe est soit modéré (articles soumis à l'approbation d'un modérateur), soit auto-modéré (voir l'annexe 4).
X Le serveur interdit de poster sur ce groupe : vous ne pouvez y accéder qu'en lecture seule.
Aucune lettre Vous pouvez poster sans restriction sur ce groupe.

Note

La présence de la marque X peut varier d'un serveur à l'autre. Par exemple, certains serveurs interdisent la publication dans le groupe junk, tandis que d'autres l'autorisent.

Mise à jour de la liste des groupes

La liste des groupes pouvant évoluer au fil du temps (ajout ou suppression de groupes sur le serveur, changement de statut de certains groupes), le bouton Relève Groupes vous permet de la mettre à jour à tout moment. À la fin de la relève des groupes, si des changements ont été apportés à la liste, le panneau ci-dessous s'affichera par-dessus la liste des groupes :

Changements dans la liste des groupes

Les changements indiqués dans la colonne Action peuvent être les suivants :

Ajout Le groupe a été ajouté à la liste.
Suppression Le groupe a été supprimé de la liste. Si vous êtes abonné à ce groupe, il sera automatiquement marqué A (Absent) dans la fenêtre Profil, et sa relève sera désactivée.
-> M Le groupe est passé au statut modéré.
-> non M Le groupe est passé au statut non modéré.
-> X Le groupe est passé au statut post interdit.
-> non X Le groupe est passé au statut post autorisé.

Le bouton R.A.Z. liste vous permet de remettre à zéro la liste des changements.

Si vous cliquez sur Fermer sans avoir remis la liste à zéro, vous pourrez l'afficher à nouveau en cliquant sur le bouton Log Modif. en haut de la fenêtre Liste des Newsgroups.

Lors de la prochaine relève des groupes, les nouveaux changements éventuels s'ajouteront à ceux qui sont encore présents dans la liste.


3.04. Ajout personnalisé d'en-têtes de message

Préférences En-têtes

1° Champs d'en-tête supplémentaires prédéfinis

Vous pouvez ajouter des champs d'en-tête aux messages que vous publierez. Quelques en-têtes prédéfinis vous sont proposés dans la liste déroulante Ajouter  :

• Archive et X-No-Archive : ces deux champs d'en-tête jouent le même rôle ; ils signalent aux sites d'archivage que vous ne souhaitez pas y voir vos articles reproduits. Si tel est votre désir, il est recommandé d'ajouter les deux en-têtes, car les sites d'archivage peuvent en respecter un mais ignorer l'autre (notez que cette méthode n'offre aucune garantie, car il est probable que certains sites d'archivage ne respectent ni l'un ni l'autre). Voici la syntaxe de ces deux en-têtes :

Champ d'en-tête Contenu
X-No-Archive yes
Archive no

• Organization : un champ d'en-tête facultatif dont le contenu est libre. Certains serveurs l'utilisent pour y apposer une formule de leur cru, mais si vous l'ajoutez à vos champs d'en-tête personnalisés, c'est le contenu que vous saisirez qui s'affichera à la place.

• Mail-Copies-To : si vous avez spécifié une adresse mail réelle dans votre profil (champ From de vos messages) ou dans l'en-tête Reply-To optionnel, il peut arriver qu'une personne vous répondant sur un groupe vous envoie par courriel une copie de cette réponse. Si vous ne souhaitez pas recevoir de telles copies par courriel, vous pouvez ajouter le champ d'en-tête suivant :

Champ d'en-tête Contenu
Mail-Copies-To nobody

À noter : Le respect de ce « Mail-Copies-To: nobody » n'est pas garanti lui non plus.

• Reply-To : ce champ d'en-tête vous permet de spécifier une adresse de réponse à vos articles. Lorsqu'il est présent, l'adresse saisie se substitue à l'adresse que vous avez indiquée dans votre profil. Ceci procure une protection contre le spam généralement efficace. Voici comment l'utiliser :

Dans votre profil, vous saisissez une adresse mail factice (de préférence se terminant par .invalid).

Dans Ajout personnalisé d'en-têtes de message, vous ajoutez le champ d'en-tête Reply-To et vous y indiquez une adresse mail qui vous appartient.

Attention !

Si vous n'avez pas l'intention d'y mettre une adresse valide, n'ajoutez pas ce champ d'en-tête. Par ailleurs, il est inutile de l'ajouter si vous avez déjà indiqué votre adresse réelle dans votre profil.

2° Champs d'en-tête supplémentaires ajoutés manuellement

Il est également possible de saisir librement un champ d'en-tête. Pour ce faire :

faites un double clic dans la zone de saisie pour afficher une nouvelle ligne ;

saisissez le nom du champ d'en-tête et son contenu.

Restrictions

Les champs d'en-tête Cancel et Supersedes ne peuvent être ajoutés manuellement. Pour annuler ou remplacer un de vos messages sur le serveur, vous pouvez utiliser les fonctions correspondantes dans la fenêtre Message.

Vous ne pouvez pas non plus ajouter manuellement les champ X-Face et Face, car ils font l'objet d'un traitement spécial (voir ci-dessous).

D'autres champs sont également interdits, parce qu'ils sont générés soit par MacCafé, soit par les serveurs de news.

Important

Il est recommandé de consulter l'Annexe 4, où vous trouverez des informations importantes sur les principaux champs d'en-tête optionnels en usage sur Usenet.

3° X-Face

Le champ d'en-tête X-Face permet d'associer à vos messages une petite image (noir et blanc, 48x48 pixels) qui sera visible dans les lecteurs de news offrant cette fonctionnalité.

Pour créer votre X-Face, vous pouvez :

– soit Importer une image présente sur votre ordinateur, image que MacCafé convertira automatiquement en X-Face, en affichant le code dans la zone de saisie et en affichant l'image résultante (lire l'encadré ci-dessous) ;

– soit Charger un fichier contenant les données de votre X-Face (texte au format .XFC issu par exemple d'une conversion opérée par l'application GraphicConverter, ou texte au format .TXT). Le code sera automatiquement inséré dans la zone de saisie, puis converti pour afficher l'image ;

– soit utiliser un convertisseur en ligne comme celui-ci :

http://www.dairiki.org/xface/xface.php

Le convertisseur va générer un code qu'il vous suffira de copier pour le coller dans la zone de saisie Données de MacCafé.

Si le code est correct, le résultat s'affichera automatiquement à gauche de la zone de saisie.

Conseils pour l'importation d'une X-Face

Un grand nombre de formats sont reconnus à l'importation : JPG, PNG, GIF, ICNS, PSD, SVG… mais aussi les formats d'origine Windows comme BMP ou ICO et même certains formats RAW générés par les appareils photo numériques ou encore le format PDF.

Vous pouvez importer une image quelles que soient ses dimensions et sa profondeur de couleur. Cependant, voici quelques conseils qui vous permettront d'obtenir les meilleurs résultats :

• Lorsque vous choisissez une image rectangulaire et non carrée, MacCafé vous en avertira et vous demandera si vous souhaitez garder les proportions de l'image ou non :

Ne pas garder → l'image sera déformée pour remplir le format carré de l'X-Face.

Garder → l'image restera rectangulaire et s'affichera dans l'X-Face avec des marges blanches. Ce choix est idéal pour les images représentant un sujet sur fond blanc, les marges étant alors invisibles et le sujet non déformé.

• Préférez une image fortement contrastée, qui souffrira moins de la conversion en noir et blanc. Les résultats les plus nets seront obtenus avec les images ne contenant que du noir et du blanc.

4° Face

Face est un autre champ d'en-tête permettant de vous identifier au moyen d'une image, mais cette fois en couleurs. Le champ Face a été conçu pour contourner la contrainte du noir et blanc imposée par le champ X-Face, mais il impose lui-même d'autres limitations, comme nous le verrons plus loin. Bien qu'elles soient moins utilisées que les X-Faces, les Faces sont néanmoins reconnues par un certain nombre de lecteurs de news (citons notamment Pan, MesNews ou Claws Mail… et maintenant MacCafé).

Pour créer une Face, cliquez sur Importer un fichier image et choisissez votre image.

Attention ! Cette image doit respecter des impératifs qui sont détaillés dans l'encadré ci-dessous.

Conseils pour l'importation d'une Face

L'image que vous importerez pour créer votre Face doit impérativement 

1. être au format PNG ;

2. mesurer exactement 48x48 pixels ;

3. avoir un poids limité à 725 octets environ.

La contrainte du poids est liée à la longueur maximale acceptée pour le champ d'en-tête Face obtenu après encodage de l'image, soit 998 caractères. Cela correspond grosso modo à un poids de 725 octets. Si vous choisissez un fichier trop lourd, MacCafé vous en avertira en affichant le nombre de caractères résultant, et l'importation sera annulée.

Vous constaterez vite que de nombreuses images en PNG, même si elles ne mesurent que 48x48 pixels, ne passent pas sous la barre des 1 Ko. Il vous faudra donc choisir avec soin votre image et jouer avec les options d'enregistrement des fichiers PNG. Selon les possibilités offertes par l'application utilisée pour traiter l'image, nous vous suggérons de :

désactiver l'entrelacement ;

réduire le nombre de couleurs à 16 ;

choisir le taux de compression maximal ;

supprimer les métadonnées de l'image.

Vous pouvez également automatiser l'allégement de votre image au moyen d'un outil d'optimisation. Par exemple, l'application ImageOptim, open source et gratuite, s'avère particulièrement efficace.

5° Validation

Pour valider l'ensemble des champs d'en-tête (X-Face et/ou Face comprise(s) si vous avez créé ces champs), cliquez sur Enregistrer.


3.05. Formules de réponse et signatures

Ce panneau de préférences se compose de deux onglets : Formules réponse et Signatures.

Lorsque vous répondez à un message, la présence d'une formule de réponse avant le texte que vous citez est bienvenue, car elle permet aux lecteurs d'identifier immédiatement la personne à laquelle vous répondez.

La présence d'une signature à la fin de vos messages est également recommandée, en particulier si vous souhaitez ajouter une URL dans chacun de vos messages (page web personnelle ou autre).

1° L'onglet Formules réponse

Onglet Formules

Quand vous composez un message en réponse à un autre message, MacCafé peut ajouter automatiquement une formule de réponse au-dessus du texte que vous citez.

Pour ajouter une formule de réponse, cliquez sur le petit bouton et saisissez la formule dans la ligne qui s'ajoute.

Pour éditer une formule de réponse, cliquez sur son texte et effectuez les modifications. Vous pouvez aussi naviguer parmi vos formules de réponse avec les raccourcis Tab et Tab.

Pour supprimer une formule de réponse, effacez son contenu.

Pour abandonner les modifications ou suppressions effectuées, cliquez sur Annuler.

Pour valider les modifications ou suppressions, cliquez sur Enregistrer.

Notes

• Dans vos formules de réponse, vous pouvez utiliser les balises <heure>, <:date>, <nom> et <mid>. Lors de la rédaction d'une réponse, ces balises seront respectivement remplacées par l'heure et la date d'envoi du message auquel vous répondez, le pseudo de l'auteur et le Message-ID de ce message. Exemples :

Le <date> à <heure>, <nom> a écrit :
→ Le 24 mai 2022 à 11:22, Archibald a écrit :

Écrit par <nom> dans le message <mid> :
→ Écrit par Archibald dans le message <news:t6i84n$iml$1@rasp.pasdenom.info> :

Sauf cas particulier, il est recommandé d'inclure au moins la balise <nom>.

• Les formules sans balise seront reproduites telles quelles, sans le moindre ajout. Exemple de formule sans balise utilisable quand on répond à l'un de ses propres messages :

J'ai écrit :

• Si vous supprimez toutes les formules de la liste, la formule par défaut ci-dessous sera appliquée à vos messages de réponse :

Le <date> à <heure>, <nom> a dit :

Un message d'alerte vous en informera.

Si vous avez enregistré plusieurs formules de réponse, une liste déroulante en haut de la fenêtre Rédaction vous permettra de choisir celle que vous souhaitez utiliser. Ce choix est mémorisé pour les réponses suivantes, jusqu'à ce que vous choisissiez une autre formule.

Vous avez également la possibilité de laisser MacCafé choisir aléatoirement une formule de réponse parmi celles que vous avez créées. Pour ce faire, cochez la case Choix aléatoire . Si vous cochez cette option, évitez de laisser dans la liste des formules du genre « J'ai écrit : » qui, dans la plupart des cas, n'auraient aucun sens ; mieux vaut n'utiliser que des formules contenant au moins la balise <nom>.

Note : Il est possible d'éditer les formules dans les préférences alors qu'une fenêtre Rédaction est ouverte. Les éventuelles modifications ne seront pas automatiquement appliquées au message en cours d'écriture, mais elles seront immédiatement disponibles dans la liste déroulante des formules en haut de la fenêtre Rédaction.

2° L'onglet Signatures

Onglet Signatures

MacCafé peut ajouter automatiquement une signature à la fin de vos messages.

Pour ajouter une signature, cliquez sur le petit bouton et saisissez le texte dans la zone de saisie « Nouvelle signature ».

Nouvelle signature

 

Le délimiteur de signature (constitué de deux tirets suivis d'une espace et d'un retour à la ligne) ne doit pas être saisi : MacCafé l'insérera automatiquement si une signature est ajoutée à vos messages.

Pour éditer une signature existante, cliquez dessus et modifiez le texte dans la zone de saisie « Modification signature ».

Pour supprimer une signature, effacez son contenu.

Pour abandonner les modifications ou suppressions effectuées, cliquez sur Annuler.

Pour valider les modifications ou suppressions, cliquez sur Enregistrer.

Comme pour les formules de réponse, la signature peut être choisie lors de la rédaction au moyen d'une liste déroulante, et là aussi le choix est mémorisé jusqu'à ce qu'un nouveau choix soit opéré.

Si vous cochez la case Choix aléatoire , c'est MacCafé qui choisira aléatoirement une signature pour chacun de vos messages.

Du bon usage des signatures

Sur Usenet, la signature d'un message est censée respecter quelques usages :

– le texte de la signature ne devrait pas dépasser quatre lignes (soit un total de cinq lignes en comptant le délimiteur) ;

– chaque ligne devrait être limitée à 80 caractères au maximum.

Si vous enregistrez une signature qui ne respecte pas au moins l'une des deux recommandations ci-dessus, MacCafé affichera une alerte. Vous aurez le choix entre Enregistrer quand même et Revenir (afin de modifier la signature).

Pour vous aider à créer une signature conforme aux usages, des compteurs ont été placés sous la zone de saisie « Nouvelle signature » (voir l'image ci-dessus). Ils vous indiquent en temps réel le nombre de caractères des lignes 1 à 4, ainsi que le nombre total de lignes.


3.06. Paramètres d'affichage 1

Préférences Affichage 1

1° Couleur de fond et texte Liste des messages

• Mode Liste simple → Règle la couleur de fond de la liste lorsque les messages ne sont pas regroupés en enfilades.

• Mode Regroupement des enfilades / Fond alterné → Règle les deux couleurs de fond de la liste lorsque les messages sont regroupés en enfilades (ces deux couleurs alternées permettent de différencier les enfilades).

• Ma couleur — Texte / Fond → Règle les couleurs de texte et de fond pour l'affichage de votre propre pseudo dans la liste. Le fond peut être coloré ou transparent (sélectionner l'option correspondante).

Note : Lorsque le pointeur de la souris survole une des cases colorées, une petite fenêtre s'affiche pour vous permettre de visualiser le rendu de votre pseudo coloré sur les trois couleurs de fond : liste simple, fond standard et fond alterné des enfilades regroupées.

2° Message

• Fond zone — Enfilade / Header / Message → règle la couleur de fond des différentes zones de la fenêtre de message.

• Texte → Règle la couleur de texte de la zone Message (hors citations et signature).

• Texte cité — Niveaux 1 / 2 / 3 → Règle la couleur de texte des trois premiers niveaux de citation.

Si le texte cité contient plus de trois niveaux, les niveaux supplémentaires reprennent les couleurs 1 / 2 / 3 en cycle.

• Formule Réponse et Signature → Règle la couleur de texte des formules de réponse et des signatures (lignes de séparation et/ou délimiteur compris). Note : La coloration de la formule de réponse n'est qu'une aide à la rédaction de vos messages ; dans les fenêtres Message (lecture), seule la signature prendra la couleur choisie.

• Graphique enfilade → Paramètres d'affichage de la représentation graphique de l'enfilade (qui s'affiche au-dessus du texte du message).

– Taille trait → Règle l'épaisseur du trait.

– Ma couleur → Règle la couleur des points qui représentent vos propres messages.

• Séparateurs zones édition → Vous permet de choisir comment s'afficheront les éléments qui séparent les trois zones d'édition (formule, texte, signature) dans la fenêtre Rédaction. La séparation entre formule et texte peut prendre la forme d'une ligne de texte vierge (ici notée « invisible », option par défaut) ou d'une ligne graphique continue, tandis que la séparation entre texte et signature peut être constituée du délimiteur de signature standard « -- » (option par défaut) ou d'une ligne graphique continue, ce qui vous donne quatre combinaisons possibles.

3° Polices

Vous pouvez choisir la police de caractères et sa taille pour les trois éléments suivants :

• La liste des groupes (fenêtre Profil).

• La liste des articles (fenêtre Liste).

• Le texte des articles (fenêtres Message, Rédaction, Messages en attente d'envoi).

Pour le texte des articles, seules les polices à largeur fixe installées sur votre ordinateur sont proposées. La liste déroulante prend en compte les polices Unicode à largeur fixe les plus couramment utilisées. Toutefois, si vous constatez des lacunes dans cette liste, merci de le signaler sur le groupe fr.comp.sys.mac.communication.

4° Divers

Afficher "header" brut en lecture  → Par défaut, l'en-tête complet n'est pas affiché au-dessus du corps des messages. Si vous cochez cette case, il s'affichera par défaut. Dans tous les cas, la touche H permet de basculer entre les deux modes d'affichage dans la fenêtre de lecture du message au premier plan.

Note importante

Si vous répondez à un message alors que l'option Afficher "header" brut en lecture est active, l'en-tête complet de ce message sera inclus dans la citation. Cela peut avoir son intérêt dans certains cas très particuliers (par exemple pour commenter le contenu de cet en-tête dans un groupe de discussion technique), mais en règle générale, ce sera inutile et mal perçu par vos interlocuteurs.

Pour éviter cela, vous pouvez :

– soit désactiver l'affichage de l'en-tête avant de répondre (touche H),

– soit sélectionner la portion du message qui sera citée avant de taper F pour répondre (cf. la section Répondre au message dans le chapitre 4.03).

Correction orthographique par défaut  → Si cette option est cochée, les mots supposément mal orthographiés sont soulignés en rouge lors de la saisie dans la fenêtre Rédaction, et un clic droit sur le mot souligné présente des suggestions pour la correction.

• Nombre de caractères par ligne 72 → Permet de régler le découpage des lignes dans la fenêtre Rédaction. Les valeurs limites sont de 50 et 120 caractères. La valeur par défaut (72) est celle qui est le plus couramment utilisée (et recommandée) sur Usenet.

Lors de la rédaction d'un message, la correction orthographique peut être activée ou désactivée, et le nombre de caractères par ligne peut être modifié. Ces modifications ponctuelles n'étant pas mémorisées, elles s'appliqueront à ce seul message. Lorsque vous composerez un autre message, vous retrouverez les réglages indiqués dans les préférences.

Valeurs par défaut → Ce bouton annule tous les réglages ci-dessus et restitue les valeurs par défaut de MacCafé.


3.07. Paramètres d'affichage 2

Préférences Affichage 2

1° Options d'affichage par défaut de la liste des messages

Ces options vous permettent de choisir quels réglages s'appliqueront par défaut à la liste des messages des nouveaux groupes auxquels vous vous abonnez. Elles reproduisent les options présentes dans la fenêtre Liste des messages.

• Afficher les messages   permet de choisir quels messages seront affichés : Non lus, Lus, Tous, Cochés, Nouveaux, Verrouillés ou Plonkés.

Afficher l'Âge / la Date des messages. Exemples :

– Afficher l'âge → 22 j, 1 j 12 h 23 min…

– Afficher la date → 09/05/2020, hier à 18:32:25…

Regrouper les enfilades :

– Si l'option est cochée, les messages seront regroupés en enfilades et vous pourrez choisir dans quel ordre les enfilades et leurs messages seront rangés : Sans / Âge croissant / Âge décroissant.

– Si l'option est décochée, les messages ne seront pas regroupés, et ils seront ordonnés selon la colonne et le sens que vous aurez choisis dans :

Colonne triée  : Auteur, Lignes, Âge ou Sujet,

Sens croissant  ou Sens décroissant .

2° Réinitialisation de l'affichage dans la liste des messages

Le bouton Réinitialiser applique les réglages par défaut ci-dessus à tous les groupes auxquels vous êtes abonné. Ceci permet d'uniformiser l'affichage des listes de messages, si d'aventure certains réglages ont été modifiés pour tel ou tel groupe (sachant que toute modification d'affichage dans une liste de message est mémorisée pour le groupe concerné).

Note : Si des fenêtres Liste sont ouvertes au moment de la réinitialisation, elles seront fermées.

3° Règle de la barre d'ESPACE pour la lecture des messages

Cette règle détermine si le prochain message ouvert avec   Espace   sera :

– le message coché suivant (réglage par défaut).

– le message non lu suivant.

Note : Tout clic sur ce réglage fermera toutes les fenêtres Liste et Message éventuellement ouvertes.


3.08. Faces DB

Préférences Faces DB

Le principe des dbFaces est un héritage du lecteur de news MacSOUP. Il s'agit d'une base de données regroupant des « autoportraits » (les guillemets sont de rigueur, certaines dbFaces n'ayant rien à voir avec un portrait) transmis par des utilisateurs de MacSOUP, chaque image ayant pour nom le pseudonyme de la personne concernée. Après téléchargement de cette base de données, MacSOUP affiche automatiquement la dbFace de chaque personne enregistrée dans la base.

Ce concept diffère donc de celui des X-Faces (voir la section 3° du chapitre 3.04) qui sont injectées par l'auteur dans l'en-tête de ses messages, et sont donc visibles dans un bon nombre de lecteurs de news. Les dbFaces, quant à elles, ne sont visibles que par les utilisateurs de MacSOUP… et désormais de MacCafé.

Note : La base de données des Faces utilisée par MacCafé est un fichier codé portant l'extension .dbFace, à télécharger sur le site web de MacCafé. Elle contient les dbFaces « historiques » de MacSOUP, ainsi que d'autres récemment ajoutées.

Le bouton Gestion des dbFaces… ouvre le menu déroulant suivant :

Importer depuis .dbFace

Sélectionnez le fichier .dbFace (voir l'encadré ci-dessus) que vous avez copié sur votre disque, puis cliquez sur Ouvrir. Les dbFaces sont aussitôt installées dans la base de MacCafé.

Extraire .dbFace dans un dossier

Cette commande copiera toutes les images incluses dans le fichier .dbFace dans le dossier de votre choix. Cela vous permettra en particulier de renommer les images (dans le cas où un auteur référencé a changé de pseudonyme, ou possède plusieurs dbFaces numérotées à son nom).

Dans la première boîte de dialogue, sélectionnez le fichier .dbFace. Dans la seconde, sélectionnez (ou créez) le dossier de votre choix.

Lorsque l'extraction sera terminée, un petit message sur fond rouge s'affichera brièvement pour vous en informer.

Importer le contenu d'un dossier

Vous pouvez importer toutes les images contenues dans le dossier de votre choix. Quand vous exécutez cette commande, toutes les dbFaces éventuellement enregistrées dans la base sont effacées avant l'importation des nouvelles images.

Dans la boîte de dialogue, sélectionnez votre dossier d'images et cliquez sur Ouvrir.

Ajouter le contenu d'un dossier

Cette commande ajoute les images du dossier de votre choix dans la base, mais les dbFaces déjà présentes ne sont pas effacées, sauf dans le cas suivant : si une nouvelle image porte le même nom qu'une ancienne, la nouvelle remplace l'ancienne.

Dans la boîte de dialogue, sélectionnez votre dossier d'images et cliquez sur Ouvrir.

Effacer les dbFaces de la base

Cette commande efface toutes les dbFaces enregistrées dans la base.

Pour retrouver rapidement un auteur dans la liste et afficher sa dbFace, saisissez les premières lettres de son pseudonyme dans le champ Pseudo.

Quelques conseils

Si vous souhaitez vous créer un dossier de dbFaces personnalisées, veillez à ce que chaque image présente dans le dossier ait pour nom le pseudo exact de l'auteur qu'elle doit représenter, majuscules/minuscules, espaces, caractères accentués et points compris.

De nombreux formats d'image sont acceptés. Quant aux dimensions des dbFaces, elles sont généralement de 96x96 pixels ou de 64x64 pixels. Vous pouvez néanmoins importer ou ajouter des images de plus grandes dimensions, mais cela n'est pas recommandé pour plusieurs raisons :

– Comme elles seraient de toute façon affichées en miniatures de 96x96 pixels, de grandes images alourdiraient inutilement la base de données de MacCafé.

– La mise à l'échelle des images à l'affichage peut altérer leur lisibilité en produisant des artefacts.

– Si l'image n'est pas carrée, elle apparaîtra recadrée à l'affichage. À l'inverse, une image de 64x96 pixels, par exemple, s'affichera telle quelle, sans recadrage ni déformation, dans MacCafé.

Il est donc préférable de préparer vos images avant l'importation ou l'ajout, en réduisant leur taille dans une application de traitement d'image, de façon que la plus grande dimension de l'image à importer / ajouter soit égale à 96 pixels. Par ailleurs, vous pourrez obtenir de meilleurs résultats en effectuant des réductions par paliers plutôt qu'en une seule fois, et en réglant la netteté de l'image à chaque étape.


3.09. Filtrage Auteurs

Préférences Filtrage Auteurs

Le tableau recense les auteurs que vous avez « plonkés ». Le plonkage d'un auteur s'obtient avec le raccourci  ⌘ K soit à partir de la liste des messages d'un groupe, soit depuis la lecture d'un message de l'auteur à filtrer. Il a pour résultat de marquer systématiquement comme lus, dès la relève, les messages de cet auteur.

Pour retirer un auteur de cette liste — c'est-à-dire pour qu'il ne soit plus plonké —, utilisez le champ de recherche Auteur pour retrouver son From dans la liste, puis sélectionnez-le et cliquez sur Réhabiliter. Une confirmation vous sera demandée.

Le filtrage des auteurs se base sur le champ From complet (pseudo + adresse mail).


3.10. Moteurs de recherche

Préférences Moteurs de recherche

1° Moteur de recherche WEB

Vous pouvez choisir votre moteur de recherche préféré dans la liste déroulante .

Vous avez également la possibilité de saisir l'URL d'un moteur de recherche absent de la liste, en renseignant le champ de saisie Url personnalisée |. Le protocole (http:// ou https://) est requis. Exemples :

  • CNRTLhttps://cnrtl.fr/definition/
  • searXNGhttps://searx.gnous.eu/search?q=
  • Binghttps://www.bing.com/search?q=

Lorsque vous ferez un clic droit (ou  Ctrl + clic) sur une sélection dans une fenêtre de message, l'item Rechercher dans […] du menu contextuel ouvrira votre navigateur web pour lancer une recherche sur cette sélection dans le moteur que vous avez choisi.

2° Extension en ligne de la recherche par M-ID

Ces préférences concernent la recherche d'un message à partir de son identifiant (Message-ID). Cette fonctionnalité, accessible par divers moyens, est décrite en détail dans le chapitre 6. La recherche par Message-ID.

Si le message recherché est absent de la base de données de MacCafé, la recherche peut être étendue :

– soit au(x) serveur(s) utilisé(s) dans vos profils,

– soit aux archives disponibles dans un site Web (à définir ci-dessous),

– soit au(x) serveur(s) puis, si nécessaire, au site d'archives Web.

• L'option  Autoriser les recherches en ligne permet d'activer ou de désactiver globalement la recherche des messages en ligne. Lorsqu'elle est décochée, la recherche par M-ID s'effectuera uniquement dans la base de MacCafé.

Le décochage de cette option ne modifie pas l'état des autres options. Pour réactiver la recherche en ligne :

– si au moins une option est cochée à droite, cochez l'option  Autoriser les recherches en ligne ;

– si les deux options de droite sont décochées, cochez celle(s) que vous souhaitez activer.

• L'option  Serveurs NNTP permet d'étendre la recherche au serveur ou aux serveurs que vous utilisez.

• L'option  Site archives Web permet d'étendre la recherche au site Web que vous aurez choisi.

Si cette option est cochée, deux autres options sont disponibles :

 Ouvrir 'Message "en ligne"' → si la recherche aboutit à l'affichage du message dans une fenêtre Archive Web, ce même message est automatiquement dupliqué dans une fenêtre Message « en ligne ».

 Et fermer 'Archive Web' → l'action ci-dessus entraîne la fermeture de la fenêtre Archive Web, de façon que seule la fenêtre Message « en ligne » reste affichée.

• Dans la liste déroulante Site archives utilisé , vous pouvez choisir le site d'archives Web à interroger lorsque l'option  Site archives Web est cochée :

Liste des sites d'archives Web

Les particularités des trois sites d'archivage proposés sont détaillées dans l'encadré ci-dessous.

Note importante : À compter du 18 octobre 2022, le service du site « restoux » est définitivement fermé.

L'item URL personnalisée… vous permet :

– soit d'éditer l'URL actuellement affichée (ce qui peut être utile si vous avez connaissance d'un changement dans la syntaxe utilisée par le site pour la recherche),

– soit de saisir l'URL d'un site d'archives absent de la liste.

Dans tous les cas, veillez à ce que l'expression %mid (qui représente le message-ID recherché) soit placée au bon endroit dans l'URL, et qu'elle ne soit encadrée de chevrons que si le site le requiert.

Attention ! Vous ne pourrez pas quitter le panneau de préférences si le champ de saisie de l'URL est vide alors que l'option  Site archives Web est cochée. Il vous faudra donc choisir entre saisir une URL (ou sélectionner l'un des sites prédéfinis) et décocher l'option.

Caractéristiques des sites d'archivage proposés par MacCafé

1. Howard Knight

URL de référence : http://al.howardknight.net/?MSGI=<%mid>

Le site d'Howard Knight est un moteur de recherche qui interroge plusieurs gros serveurs de news, ce qui lui permet de couvrir un très large éventail de hiérarchies Usenet et de retrouver les messages sur une période d'une quinzaine d'années.

Plusieurs liens sont disponibles sur la page de résultat :

Changer la langue (allemand, anglais, français ou italien)

• Poser un signet : ouvre une nouvelle page contenant le code source du message, avec une URL raccourcie bien pratique si vous souhaitez la publier sur Usenet.

• Rechercher un autre article sur Usenet : ouvre la page d'accueil du service, avec un champ de saisie pour un autre M-ID. Attention ! Les chevrons sont requis.

2. Restoux

Le service d'archivage du site www.restoux.org est définitivement fermé. En attendant la prochaine mise à jour de MacCafé qui retirera cet item de la liste, veuillez choisir l'un des deux autres sites.

3. Alphanet

URL de référence : https://usenet-fr.alphanet.ch/search/message-id/<%mid>/0

Le service de recherche d'Alphanet, contrairement aux deux autres, possède sa propre archive. Il permet de retrouver :

• les messages datant d'un mois ou plus publiés exclusivement sur la hiérarchie fr.*, l'archivage remontant jusqu'aux débuts de la hiérarchie francophone (1993-1994).

• les messages datant de moins d'un mois, quelle que soit la hiérarchie cette fois, à condition qu'ils soient présents sur le serveur d'Alphanet.

Dans ce cas, la page qui s'affiche annonce que le message n'est pas encore archivé (Not yet archived) et propose un lien news.alphanet.ch NNRP server permettant de le récupérer depuis le serveur news.alphanet.ch.

Si au contraire la page annonce « Unfortunately, this Message-Id is not in our database. », cela signifie que le message recherché ne figure ni dans l'archive ni sur le serveur d'Alphanet.


3.11. Relève messages

Préférences Relève et recherche

1° En fin de relève

Vous pouvez choisir, dans la liste Son joué si messages reçus , le son système qui sera joué en fin de relève si MacCafé a chargé de nouveaux messages. Pour qu'aucun son ne soit joué, choisissez Silence.

2° Relève automatique

Si vous voulez que MacCafé relève régulièrement les nouveaux messages sur le serveur de news, cochez l'option Activation relève automatique et précisez l'intervalle souhaité entre deux relèves (en minutes) dans le champ Temps entre 2 relèves |.

Une fois la relève automatique activée, vous pouvez créer des exceptions. En cochant l'option : Exception pour le profil actif… - Ne pas relever , vous désactiverez la relève automatique uniquement pour le profil actif.

Pour créer une autre exception, fermez la fenêtre Préférences, basculez sur le profil concerné, puis rouvrez la fenêtre Préférences et renouvelez l'opération.

Attention ! Si vous décochez l'option Activation relève automatique et si vous la réactivez ultérieurement, vous devrez recréer vos exceptions, car les réglages seront perdus.

Attention (bis) ! Pour que la relève automatique fonctionne, il faut évidemment qu'au moins un profil ne soit pas traité comme une exception. Ainsi, quand vous avez coché Activation relève automatique , si vous cochez Exception pour le profil actif… - Ne pas relever  dans tous vos profils, la relève automatique sera désactivée (la case se décochera automatiquement).

Lorsque vous lancez MacCafé, si la relève automatique est activée pour le profil qui s'affiche (c'est-à-dire s'il ne fait pas partie des exceptions, voir ci-dessus), une première relève s'effectuera automatiquement, et les relèves suivantes seront calées sur cette première relève, selon l'intervalle de temps que vous avez défini. De même, lorsque vous changez de profil et que le nouveau profil affiché est concerné par la relève automatique, une première relève est immédiatement effectuée et la programmation des relèves suivantes calée sur cette première relève.

Lorsque la relève automatique est activée pour le profil actif, la relève manuelle (via le bouton de relève de la fenêtre de profil) est toujours possible.

Lors d'une relève automatique, seuls sont relevés les groupes du profil actif (sauf bien sûr ceux pour lesquels la relève a été désactivée). Les groupes présents dans d'autres profils mais absents du profil actif ne sont pas concernés.

Il est possible d'empêcher la relève automatique qui s'effectue normalement dès l'ouverture de MacCafé. Pour ce faire, pressez une touche en lançant MacCafé et gardez-la enfoncée jusqu'à ce que le contenu de la fenêtre Profil soit affiché. La relève initiale sera ainsi reportée de n minutes, selon la durée que vous avez choisie. Cela vous laissera le temps d'effectuer d'éventuels réglages (par exemple, désactiver la relève d'un groupe ou désactiver la relève automatique pour le profil actif).

3° Action sur les réglages à la relève de ses propres messages

Les deux réglages suivants peuvent être automatiquement attribués aux messages que vous avez vous-même postés, dès que MacCafé les récupère sur le serveur :

Auto-cocher  → L'auto-cochage des branches de l'enfilade en réponse à vos messages sera actif.

Marquer comme lu  → Vos messages seront automatiquement marqués comme lus.


3.12. Numéro dernier message relevé

Préférences Numéro dernier message relevé

1° Préambule

Chaque serveur tient à jour une numérotation qui lui est propre pour chaque message de chacun des groupes qu'il diffuse.

Ainsi, à chaque fois qu'il reçoit un nouveau message pour un groupe (soit depuis un utilisateur, soit depuis un autre serveur), il incrémente de 1 le numéro pour ce groupe.

On retrouve ce numéro dans le champ Xref de l'en-tête du message.

MacCafé s'appuie sur ce numéro pour calculer le nombre de messages à relever pour chaque groupe. Pour cela, il mémorise le dernier numéro de message relevé pour chacun d'eux, et pour chaque profil.

2° Fonctionnement de la commande

Cette commande permet de modifier le dernier numéro de message relevé de chaque groupe abonné pour le profil courant.

Il est possible de saisir un nouveau numéro pour chaque groupe en cliquant dans la zone Nouveau, après avoir sélectionné la ligne du groupe.

Vous pouvez aussi, en cliquant sur le bouton 0 partout, mettre ce numéro à 0 pour tous les groupes.

Une fois les modifications effectuées, vous devez Enregistrer ou Annuler ces modifications avant de pouvoir fermer cette préférence.

3° Utilité de cette commande

Si vous pensez que vous n'avez pas reçu certains messages (suite à un bug de MacCafé par exemple, ou autre…), les numéros de ces messages sont a priori inférieurs au dernier numéro relevé pour le groupe. La seule façon de tenter de les récupérer est de modifier le dernier numéro de message relevé pour le groupe considéré.

Pour cela, vous devez évaluer le nombre de messages pour ce groupe depuis le premier manquant, puis soit soustraire ce nombre de celui indiqué dans la colonne Actuel en lui appliquant une marge raisonnable, soit mettre la valeur à 0.

Dans le premier cas, la prochaine relève tentera de relever les messages à partir du numéro indiqué plus 1.

Dans le second cas, à la prochaine relève, le dialogue vous indiquant le nombre de messages sur le serveur et le nombre de derniers messages à relever s'affichera. Vous devrez lui indiquer le nombre que vous pensez adapté.

Dans les deux cas, aucun problème de doublon avec les messages précédemment relevés, seul le nombre de messages non lus sera inférieur au nombre de messages annoncés à relever dans la fenêtre de progression.


3.13. Outils

Préférences Outils

1° Validation suppression messages

L'option Ne plus poser cette question (lecture & liste) concerne la suppression de messages de la base de données. Lorsqu'elle est décochée, une confirmation vous est demandée quand vous lancez la commande de suppression d'un ou plusieurs messages ( ⌘  D  à partir d'une fenêtre Liste ou d'une fenêtre Message). Si vous la cochez, la suppression sera immédiate.

Notez que cette option est également présente dans le dialogue de confirmation des suppressions. Si vous la cochez dans le dialogue, elle sera automatiquement cochée dans les Préférences Outils. Pour réactiver la confirmation, il faudra à nouveau la décocher dans les Préférences.

Exception : Si la sélection de messages à supprimer contient au moins un message verrouillé (marqué d'un pictogramme ), une confirmation vous sera demandée même si l'option est cochée.

2° Import archives messages de MacSOUP

La commande Importer permet d'importer les messages archivés dans le lecteur de news MacSOUP. La procédure est expliquée en détail dans le chapitre 2.03. Importer les archives News de MacSOUP, qu'il est recommandé de lire attentivement avant de se lancer.

3° Tests et réparations cohérence des tables

• Lors d'une recherche par M-ID, il se peut que vous rencontriez le message d'erreur suivant :

Erreur cohérence

Cela signifie que le message recherché n'est pas référencé dans l'une des tables de messages utilisées par MacCafé, parce qu'il a fait l'objet d'une purge dans une version antérieure à la 2.08. Cette erreur a pour conséquence de bloquer la recherche du message concerné.

Pour remédier au problème — et réparer en même temps les éventuelles incohérences liées à d'autres messages anciennement purgés —, il vous suffit de suivre la recommandation du message d'erreur, c'est-à-dire d'ouvrir les préférences Outils et de cliquer sur le bouton Messages.

• Le bouton Enfilades sert à corriger des incohérences liées cette fois à la table des enfilades. Il s'agit essentiellement de débarrasser la table de « scories » dont la présence ne perturbe cependant pas le fonctionnement de MacCafé.

4° Centre de Sécurité et de Maintenance de 4D

Comme indiqué dans l'encadré  IMPORTANT  (voir la copie d'écran ci-dessus), seules les fonctions les plus utiles du CSM seront évoquées dans ce chapitre. Pour les autres fonctions, vous pouvez consulter la documentation sur le site web de 4D, en cliquant sur le bouton Documentation en ligne….

Pour accéder au CSM, cliquez sur le bouton Ouvrir le CSM.

En attendant que la rédaction du présent chapitre soit terminée, nous vous recommandons de ne pas utiliser les outils du CSM si vous ne maîtrisez pas l'environnement 4D.


4. Fenêtres

Cette section recense les différentes fenêtres de MacCafé et décrit leur usage.

Lorsqu'un bouton est présent en haut de la fenêtre, celui-ci vous permet d'afficher un panneau d'aide spécifique. N'hésitez pas à vous y reporter pour connaître ou vous remettre en mémoire les actions disponibles dans la fenêtre. Pour refermer le panneau d'aide, il suffit de cliquer dessus.

Par ailleurs, les boutons portant une icône sont généralement dotés d'une info-bulle qui s'affiche lorsque le pointeur de la souris les survole.

La plupart des fenêtres de MacCafé peuvent être fermées de trois manières différentes :

clic sur le bouton système de fermeture

– raccourci système  ⌘ W

– raccourci Esc

Exception : Sur la fenêtre Profil, les deux raccourcis clavier sont inopérants, et un clic sur le bouton de fermeture revient à quitter MacCafé.

– certaines fenêtres disposent en plus d'un bouton Fermer.

Des alertes vous préviennent au cas où la fermeture de la fenêtre pourrait vous faire perdre certaines données (par exemple, lorsque vous fermez la fenêtre Rédaction alors que vous avez commencé à y saisir du texte).

Seule la fenêtre des Préférences est modale, c'est-à-dire que vous ne pouvez pas accéder aux autres fenêtres tant qu'elle est ouverte.

Note : MacCafé possède deux fenêtres particulières qui ne seront pas décrites dans la présente section mais dans le chapitre 6. La recherche par Message-ID, car elles sont toutes deux utilisées pour la recherche de messages.


4.01. Fenêtre Profil

Fenêtre Profil

La fenêtre Profil est la fenêtre principale de MacCafé. Comme expliqué dans le chapitre 4 ci-dessus, si vous la fermez, vous quittez MacCafé.

1° La liste des profils

La liste déroulante Profil  contient tous les profils que vous avez créés, et vous permet de changer de profil.

Note : Vous ne pouvez pas changer de profil lorsqu'une relève du profil actif est en cours. Il faut attendre qu'elle soit terminée.

2° La barre d'outils

La barre d'outils contient les six boutons suivants :

Bouton Préférences Préférences… → ouvre la fenêtre Préférences…
Bouton Purge Purger → ouvre la fenêtre Purge des messages.
Bouton Recherche Chercher → ouvre la fenêtre Recherches.
Bouton Relève  Bouton Relève auto
1          2
Relever → lance une relève manuelle des messages.
Forme 1 : relève automatique désactivée.
Forme 2 : relève automatique activée. Lorsqu'une relève automatique est en cours, une icône animée Icône d'attente se superpose au bouton.
Bouton Envoi Envoyer → lance l'envoi des messages sur le serveur.
Lorsque des messages sont prêts à envoyer, une pastille rouge affiche leur nombre sur ce bouton.
+ clic sur ce bouton lance la commande Envoyer puis Relever.
Ce bouton est inopérant s'il n'y a aucun message à envoyer.
Bouton Messages en attente Messages en attente d'envoi → Affiche les messages en attente (brouillons ou prêts à envoyer). Inopérant si aucun message n'est en attente d'envoi.
Lorsque des messages sont en attente, une pastille rouge affiche leur nombre sur ce bouton. En outre, si vous pressez la touche  ⌥  au survol du bouton, un petit tableau vous indiquera, pour chaque profil, le nombre de message prêts à envoyer et le nombre de messages enregistrés comme brouillons.

3° La liste des groupes

Cette liste affiche les groupes auxquels vous êtes abonné dans le profil actif.

• La première colonne liste les noms des groupes et affiche le nombre de groupes.

• La colonne Non lus affiche le nombre de messages non lus dans chaque groupe. Si un ou plusieurs groupes contiennent des messages non lus, le titre Non lus s'affiche en gras.

• La colonne Total affiche le nombre total de messages contenus dans la base pour chaque groupe.

• La dernière colonne affiche divers pictogrammes :

Signale que le groupe contient au moins un message coché.
Signale que le groupe contient au moins un message verrouillé.
P Signale que le groupe contient au moins un auteur plonké.
M Signale que le groupe est modéré (ou auto-modéré, voir l'Annexe 4).
X Signale que le groupe est en lecture seule (interdiction d'y poster sur le serveur actif).
A Signale que le groupe est absent du serveur actif et que sa relève est désactivée. Ce A peut signifier que le groupe a été supprimé du serveur (voir le chapitre 3.03. Liste des Newsgroups). Il peut aussi apparaître après l'importation de données depuis MacSOUP, si vous avez omis de récupérer la liste des groupes avant de lancer l'importation. Le cas échéant, consultez l'Annexe 2. Résolution de problèmes.

Vous pouvez modifier l'ordre d'affichage des groupes, en les déplaçant par glisser-déposer (Drag & Drop).

4° Le menu contextuel

a. Clic droit sur un seul groupe sélectionné

Ne plus relever / Réactiver la relève → Permet de désactiver ou réactiver la relève des messages pour ce groupe uniquement.

Relever ce groupe → Lance une relève immédiate du groupe.

Lorsque la relève du groupe est désactivée, cet item est grisé et inopérant.

PREMIÈRE RELÈVE D'UN GROUPE

Première relève

Lorsque vous relevez un groupe pour la première fois, un dialogue vous invite à choisir le nombre de messages à relever. Vous pouvez, au choix :

– laisser le nombre inscrit par défaut, afin de relever tous les messages du groupe ;

– saisir un nombre inférieur ; par exemple, si vous tapez 200, seuls les 200 messages les plus récents publiés sur le groupe seront relevés ;

– saisir 0 si vous souhaitez reporter cette première relève du groupe. Dans ce cas, le dialogue s'affichera à nouveau lors de la prochaine relève du même groupe.

Y poster un nouveau message → Ouvre la fenêtre Rédaction (le nom du groupe sélectionné sera inscrit dans le champ Newsgroups de cette fenêtre).

Lorsque la relève du groupe est désactivée, cet item est grisé et inopérant.

Supprimer l'abonnement au groupe → Vous permet de vous désabonner du groupe sélectionné dans le profil actif.

Si vous êtes abonné au même groupe dans au moins un autre profil, le groupe sera simplement retiré de la liste du profil actif. Il sera toujours disponible avec tous ses messages dans les autres profils qui le contiennent.

Si le groupe est uniquement présent dans le profil actif, tous les messages qu'il contient seront supprimés de la base. L'opération peut prendre du temps s'il s'agit d'un « gros » groupe.

Dans les deux cas, une confirmation vous sera demandée.

b. Clic droit sur une sélection de plusieurs groupes

Marquer les groupes comme lus → Marque tous les messages des groupes sélectionnés comme lus.

Relever ces groupes → Lance une relève des groupes sélectionnés.

Ne plus relever ces groupes → Désactive la relève pour tous les groupes sélectionnés.

Réactiver la relève de ces groupes → Active la relève pour tous les groupes sélectionnés.

5° Sélectionner un groupe et ouvrir sa liste de messages

Vous pouvez sélectionner un groupe :

– soit en cliquant dessus,

– soit en utilisant les flèches et pour y accéder.

La touche  ⤒  (ou Fn◀︎ selon votre clavier) sélectionne le premier groupe de la liste. La touche  ⤓  (ou Fn▶︎) sélectionne le dernier groupe de la liste. (Dans la présente version, ces raccourcis ne font que déplacer l'ascenseur tout en haut ou tout en bas de la liste, sans modifier la sélection.)

Pour ouvrir la liste des messages du groupe sélectionné, vous pouvez, au choix :

double-cliquer sur le groupe,

– presser la touche Enter (ou FnReturn pour les claviers ne disposant pas de cette touche).

6° Ouvrir la liste de messages du premier groupe contenant des messages non lus

  Espace   ouvre, à partir du dernier groupe sélectionné, le premier groupe suivant contenant des messages non lus.

  Espace   force l'ouverture du premier groupe de la liste quel que soit celui sélectionné.

7° Raccourcis clavier (également disponibles dans les fenêtres Liste)

• Pour publier un nouveau message dans le groupe sélectionné, pressez  ⌘ N.

Si plusieurs groupes sont sélectionnés, c'est dans le dernier groupe ajouté à la sélection que le message sera publié.

• Pressez  ⌘ E pour marquer comme lus et non cochés tous les messages du ou des groupes sélectionnés.


4.02. Fenêtre Liste

Fenêtre Liste

Les fenêtres Liste affichent les messages contenus dans un groupe.

Le nom du groupe ouvert s'affiche en haut de la fenêtre, à côté de la mention NewsGroup.

1° Les paramètres d'affichage

Afficher  : vous permet de choisir quels messages doivent s'afficher dans la liste, selon leurs attributs. Voici les choix possibles, avec les raccourcis clavier correspondants :

Non lus = 1 ; Lus = 2 ; Tous = 3 ; Cochés = 4 ; Nouveaux (depuis la dernière relève) = 5 ; Verrouillés = 6 ; Plonkés = 7.

• Afficher L'âge / La date : détermine dans quel format s'affichera la chronologie des messages (dans la troisième colonne de la liste). Exemples :

L'âge des messages : 2 j, 10 h 13 min…

La date de publication des messages : 02/05/2020, à 12:26:09…

Ce choix se reflétera dans la fenêtre de lecture des messages que vous ouvrirez : dans l'en-tête du message, vous verrez s'afficher par défaut soit une ligne "Date : …", soit une ligne "Âge : …"

Regrouper les enfilades :

– Lorsque cette option est cochée, les messages d'une même discussion sont regroupés dans la liste. Vous pouvez choisir dans quel ordre s'afficheront les enfilades : Sans / Âge croissant / Âge décroissant.

– Lorsque l'option est décochée, les enfilades ne sont pas regroupées, et l'ordre d'affichage des messages peut être réglé en cliquant sur le titre d'une colonne, ce qui fait apparaître une pointe de flèche Ʌ ou V. En cliquant à nouveau sur le titre de la colonne, vous basculez de l'ordre croissant à l'ordre décroissant (ou inversement).

2° Les filtres (mode enfilades non regroupées uniquement)

Lorsque les messages ne sont pas regroupés en enfilades, vous disposez de deux champs de saisie qui vous permettent de les filtrer.

• Pour afficher uniquement les messages d'un auteur, saisissez son pseudonyme dans le champ Auteur.

• Pour filtrer les messages selon leur sujet, saisissez tout ou partie d'un sujet dans le champ Sujet.

3° Le bouton Bouton de menu

Un clic sur le bouton en forme de roue dentée affiche quatre commandes. Les deux premières, placées sous le titre Correction base, sont destinées à réparer l'affichage des messages contenus dans la base de données ; reportez-vous aux chapitres correspondants pour plus d'informations (cf. liens ci-dessous).

Champs en-tête → Affiche l'en-tête du message sélectionné dans la fenêtre Correction données de l'en-tête.

Encodage texte → Recharge le corps du message sélectionné depuis le serveur (s'il est toujours disponible) et l'ouvre dans la fenêtre Correction de l'encodage du texte.

Recharger message → Recharge le corps du message sélectionné depuis le serveur (s'il est toujours disponible) et l'enregistre dans la base à la place de l'ancien corps.

Si vous constatez, après une relève, que le corps d'un message apparaît tronqué, cela peut être le résultat d'un incident de connexion pendant la relève. Si tel est le cas, la commande Recharger message vous permettra de récupérer le corps du message complet.

Si le message est toujours incomplet après avoir été rechargé, c'est probablement parce qu'il a été envoyé tel quel par son auteur.

Si la commande Recharger message vous renvoie une alerte spécifiant que le message n'est plus disponible sur le serveur, cela signifie soit qu'il a été annulé ou remplacé par l'auteur, soit qu'il a été effacé du serveur pour une raison ou une autre. Vous avez alors le choix entre Laisser en l'état, c'est-à-dire conserver le message dans la base de données de MacCafé, et Supprimer le message de la base.

Nouveau message dans ce groupe → Ouvre la fenêtre Rédaction (le nom du groupe ouvert dans la liste sera inscrit dans le champ Newsgroups de cette fenêtre). S'il est impossible de publier dans ce groupe, une alerte s'affichera et vous en donnera la raison.

4° Les colonnes de la liste des messages

La liste des messages comporte cinq colonnes. De gauche à droite :

• Colonne des pictogrammes → S'y affichent les pictogrammes suivants :

NL Message non lu (dont le sujet s'affiche en caractères gras dans la liste)
Message coché
Message verrouillé
Cochage automatique activé
P Message d'un auteur plonké

• Colonne Auteur.

• Colonne Lignes → S'y affiche le nombre de lignes du corps du message.

• Colonne Âge / Date → Voir la section 1°.

• Colonne Sujet.

5° Actions sur les messages

Note importante : À partir la version 2.08, il devient possible de sélectionner plusieurs messages dans la liste. En conséquence, le comportement de certaines commandes a été modifié.

a. Actions disponibles si un seul message est sélectionné

• Ouvrir le message :

– À la souris : double clic sur la ligne du message.

– Au clavier : Enter (ou FnReturn pour les claviers ne disposant pas de cette touche).

Notes

• Normalement, le message s'ouvre dans une nouvelle fenêtre Message.

Si au moins une fenêtre Message est déjà ouverte, vous pouvez forcer l'ouverture du message sélectionné dans la dernière fenêtre Message ouverte, en remplacement du message qui s'y affiche. Pour ce faire, utilisez la touche⌥  :

– À la souris : ⌥  + double clic.

– Au clavier : Enter (ou FnReturn pour les claviers sans touche Enter).

• Si le message que vous avez ouvert a été cross-posté (c'est-à-dire publié simultanément dans plusieurs groupes), il sera marqué comme lu non seulement dans le groupe actif, mais aussi dans les autres groupes où il a été publié et auxquels vous êtes abonné. Si l'autocochage est activé pour cet article, il le sera également dans les autres groupes.

• Marquer le message comme lu / comme non lu :

– Au clavier : M (un message non lu passe à lu et inversement).

• Déverrouiller le message :

– Au clavier : L (n'agit que si le message sélectionné est verrouillé).

• Déverrouiller tous les messages de l'enfilade auquel le message sélectionné appartient :

– Au clavier : L (ne fait rien si l'enfilade ne contient aucun message verrouillé).

• Plonker l'auteur du message, ou le réhabiliter s'il était déjà plonké :

– Au clavier : K (les messages publiés par un auteur plonké sont automatiquement marqués comme lus lors des relèves, et se voient attribuer le pictogramme P dans la liste).

• Cocher / décocher le message (si les enfilades ne sont pas regroupées) ou toute son enfilade (si les enfilades sont regroupées) :

– À la souris : clic dans la colonne des pictogrammes sur la ligne du message.

– Au clavier : Return.

• Activer / désactiver le cochage automatique à partir du message, ou pour toute l'enfilade si les enfilades sont regroupées :

– Au clavier : + (activer) / (désactiver).

• Supprimer le message de la base de données :

– Au clavier : D.

L'encadré situé à la fin de cette section contient des informations importantes à propos de la suppression de messages.

b. Actions disponibles si plusieurs messages sont sélectionnéq

• Ouvrir les messages :

– Au clavier : Enter (ou FnReturn pour les claviers ne disposant pas de cette touche).

Note : Tous les messages sélectionnés s'ouvrant dans une nouvelle fenêtre, une confirmation vous sera demandée si plus de cinq messages sont sélectionnés.

Astuce : Si vous avez ouvert un grand nombre de messages, leurs fenêtres peuvent être fermées toutes ensemble via le menu Fenêtre Messages Tout fermer.

• Déverrouiller les messages :

– Au clavier : L (tous les messages verrouillés présents dans la sélection sont déverrouillés).

• Cocher / décocher les messages :

– Au clavier : Return.

• Supprimer les messages de la base de données :

– Au clavier : D.

Notes importantes à propos de la suppression de messages

• La suppression des messages s'effectue localement, c'est-à-dire que les messages sont effacés de la base de données de MacCafé et non sur le serveur. Il reste donc possible de les consulter au moyen de la recherche par Message-ID.

• Les M-ID des messages supprimés sont mémorisés par MacCafé, de façon qu'ils ne puissent pas être rechargés lors d'une relève ultérieure. Ce traitement des M-ID peut prendre du temps si vous supprimez un grand nombre de messages ; cependant, il s'effectue en tâche de fond (un point rouge s'anime sur le bouton Bouton Purger pendant qu'il s'opère). Si vous quittez MacCafé alors que le traitement n'est pas terminé, il sera simplement suspendu et se poursuivra à la prochaine ouverture de MacCafé.

• Si vous n'avez pas coché l'option  Ne plus poser cette question (lecture et liste) dans les préférences Outils, une confirmation vous sera demandée avant la suppression des messages. Le dialogue de confirmation contient la même option ; si vous la cochez, ce choix sera reflété dans les préférences Outils et les prochaines suppressions s'effectueront sans demande de confirmation (sauf si la sélection de messages à supprimer contient au moins un message verrouillé).

6° Actions sur la liste

Les touches et permettent de naviguer dans la liste.

La touche  ⤒  (ou Fn◀︎ selon votre clavier) sélectionne le premier message de la liste. La touche  ⤓  (ou Fn▶︎) sélectionne le dernier message de la liste.

• Marquer comme lus et non cochés tous les messages de la liste :

– Au clavier :  ⌘ E (cette commande est également disponible dans la fenêtre Profil).

• Déverrouiller tous les messages verrouillés de la liste :

– Au clavier :  ⌘ L.

• Rouvrir le dernier message consulté dans la liste active :

– Au clavier :  ⌘ B.

Le dernier message que vous avez ouvert est mémorisé pour chaque groupe auquel vous êtes abonné. Si vous n'avez encore jamais ouvert de message dans le groupe de la liste active, ou si le dernier message ouvert dans ce groupe a été effacé de la base, une alerte s'affichera.

• Ouvrir le premier message coché ou le premier message non lu de la liste (selon le réglage des Paramètres d'affichage 2) : presser   Espace  .


4.03. Fenêtre Message (lecture)

Fenêtre Message

Les fenêtres Message affichent le contenu d'un message publié sur un groupe de discussion.

1° Le bandeau d'information

En haut de la fenêtre Message s'affichent les informations suivantes :

• Newsgroup → Le nom du groupe depuis lequel le message a été ouvert.

• Auteur → Le pseudonyme de l'auteur du message.

• Sujet → Le sujet du message (s'il commence par "Re: ", c'est qu'il s'agit d'une réponse à un autre message).

Si le message affiché est une réponse cross-postée avec Followup-To (voir la section 3°) à un message qui ne se trouve pas dans le groupe actif, un bouton s'affichera à gauche du bandeau d'information, afin de vous permettre d'accéder au message d'origine. Ce bouton peut prendre deux formes :

Bouton base

Signifie que le message d'origine est présent dans la base de MacCafé. Un clic sur le bouton affiche le message d'origine dans une nouvelle fenêtre Message.

Bouton serveur

Signifie que le message d'origine ne figure pas dans la base de MacCafé. Un clic sur le bouton lance la recherche en ligne de ce message à partir de son Message-ID (à condition que cette fonctionnalité soit activée dans les Préférences, voir la section 2° du chapitre 3.10). Ce processus est détaillé dans le chapitre 6° La recherche par Message-ID.

Dans la partie droite de ce bandeau figurent des boutons dont l'action sera détaillée dans la section 5°.

2° La représentation graphique de l'enfilade

Dans ce panneau, la discussion (ou enfilade) dans laquelle se trouve le message est représentée sous la forme d'une arborescence, chaque message étant relié aux réponses qui lui sont faites, ainsi qu'au message auquel il répondait éventuellement.

Chaque message de l'enfilade est représenté par un petit cercle , avec les variantes suivantes :

Le message est en cours de lecture.
Message non lu.
Message verrouillé.
+ Message auto-coché.
P Message d'un auteur plonké.
Message « fantôme » (cercle grisé), absent de l'enfilade bien qu'il y soit référencé. Lire l'encadré ci-dessous pour en savoir plus.

Lorsque le pointeur de la souris survole un cercle, le pseudo de l'auteur du message correspondant s'affiche dans une info-bulle (qui peut être vide dans le cas d'un message fantôme, lire l'encadré ci-dessous).

Notes

• L'affichage d'un message fantôme peut avoir diverses causes : il peut s'agir d'un message que vous avez supprimé de la base, que votre serveur a filtré, qui a été annulé ou remplacé par son auteur, ou encore qui a été publié dans un autre groupe…

En règle générale, l'info-bulle affichée au survol du cercle d'un message fantôme est vide. Cependant, le pseudo de l'auteur peut s'y afficher s'il s'agit d'un message que vous avez supprimé de la base (via  ⌘  D  ou via un script de purge).

Si le message fantôme est présent dans la base (cas d'un message référencé dans l'enfilade mais publié dans un autre groupe auquel vous êtes abonné), un clic sur son cercle affiche la commande Afficher message qui ouvre le message dans une autre fenêtre Message. Sinon, c'est la commande Recherche en ligne qui s'affiche (à condition que la recherche en ligne soit activée dans les Préférences, voir la section 2° du chapitre 3.10). Elle lance la recherche du message à partir de son Message-ID . Lire le chapitre 6° La recherche par Message-ID pour plus d'informations à ce sujet.

• Si vous constatez qu'un clic sur un cercle (message non lu) n'ouvre pas directement le message mais affiche la commande Afficher message, c'est qu'il s'agit d'un message qui vient d'apparaître, suite à une relève automatique, dans l'enfilade que vous êtes en train de consulter. Un clic sur Afficher message l'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. (Ce comportement de MacCafé corrige partiellement un bug qui devrait être prochainement résolu.)

• Les cercles représentant vos propres messages s'affichent dans la couleur que vous avez choisie dans les préférences Paramètres d'affichage 1.

Pour naviguer dans l'enfilade :

• à la souris

Clic sur un cercle (non grisé) → le message correspondant s'affiche dans la fenêtre Message active, à la place de celui qui était précédemment affiché.

 ⌥  + clic sur un cercle (non grisé) → le message correspondant s'affiche dans une nouvelle fenêtre Message.

– Si la représentation graphique de l'enfilade déborde du cadre, vous pouvez la faire glisser avec la souris, en maintenant le bouton droit enfoncé.

• au clavier

– Naviguer horizontalement (sur la même branche) : flèches ▶︎ et ◀︎. Lorsque vous avez atteint le premier cercle de la branche, la flèche ◀︎ remonte au message précédant l'embranchement.

– Descendre d'une branche : se placer sur le premier cercle juste après l'embranchement, puis presser la flèche .

– Remonter d'une branche : pressez ◀︎ (ou Backspace) pour revenir au premier cercle de la branche (s'il n'est pas déjà sélectionné), puis pressez la flèche . Vous atteindrez le premier message de la branche supérieure.

– Remonter au message d'où part l'embranchement : ◀︎ (ou Backspace) pour revenir au premier cercle de la branche (s'il n'est pas déjà sélectionné), puis ◀︎ (ou Backspace) pour remonter au cercle qui précède l'embranchement.

– Revenir au premier message de l'enfilade : touche O.

Note : Les actions décrites ci-dessus peuvent être légèrement différentes si un ou plusieurs messages fantômes sont présents dans l'enfilade : MacCafé fera en sorte que ceux-ci ne bloquent pas la navigation.

• avec la barre d'espace

  Espace   vous permet de consulter en continu l'ensemble des messages cochés ou non lus (selon le réglage choisi dans les Paramètres d'affichage 2) contenus dans l'enfilade. Par pressions sucessives sur   Espace  , vous pouvez faire défiler le texte de chaque message non lu / coché, puis passer au non lu / coché suivant. Lorsqu'il n'y a plus aucun message non lu / coché dans l'enfilade, une dernière pression sur   Espace   ferme la fenêtre.

Note : Si vous avez ouvert un message d'une enfilade ne contenant aucun message coché / non lu,   Espace   se contentera de faire défiler le texte jusqu'à la fin, puis de fermer la fenêtre.

Rose des vents

Les quatre flèches de la « rose des vents » vous permettent de déplacer la représentation graphique de l'enfilade dans le panneau (au cas où elle déborde du cadre). Un clic sur une flèche la déplace d'un pas dans la direction correspondante, + clic la déplace de deux pas.

3° Le panneau d'en-tête

Ce panneau affiche les principaux champs d'en-tête du message (décodés si nécessaire) :

• Newsgroups: → La liste des groupes dans lesquels le message a été posté.

• Followup-To: → Ce champ facultatif est utilisé par l'auteur pour rediriger les réponses à son message vers un groupe particulier lorsqu'il a publié son message sur plusieurs groupes, ou bien pour les rediriger vers sa propre boîte mail (avec un Followup-To: poster, voir dans la section 6°).

• Subject: → Le sujet du message.

• From: → L'identité de l'auteur (pseudonyme + adresse mail).

• Date: ou Âge: → Selon le choix que vous aurez fait dans les paramètres d'affichage de la fenêtre Liste, s'affichera ici soit la date de publication du message, soit son âge. Vous pouvez basculer entre les affichages Date: et Âge: en cliquant sur le nom du champ d'en-tête (le mot Date: ou Âge: au début de la ligne).

• Organization: → Un slogan choisi par l'auteur du message ou par le serveur utilisé pour poster le message. Ce champ étant facultatif, il sera peut-être absent dans certains messages.

• User-Agent: ou X-Newsreader: → La description du lecteur de news utilisé par l'auteur du message (absent pour les messages issus de certaines plateformes web).

• Reply-To: → L'adresse mail de réponse de l'auteur du message. Ce champ est facultatif (lire sa description dans le chapitre 3.04).

Lorsque le contenu d'un champ d'en-tête est trop long pour être affiché entièrement, 4D l'abrège en remplaçant la partie centrale par « … ». Cela concerne essentiellement les quatre champs suivants : Newsgroups, Subject, From et User-Agent (ou X-Newsreader).

Pour chacun de ces quatre champs, il est possible d'afficher le contenu en entier dans une petite fenêtre. Pour ce faire, placez le pointeur de la souris sur le nom du champ (par exemple sur le mot Newsgroups:) et pressez la touche  ⌥ . La petite fenêtre se referme automatiquement dès que vous relâchez la touche  ⌥ .

L'en-tête complet du message peut être affiché dans le panneau du corps du message (voir en section 4°).

Dans le panneau d'en-tête peuvent s'afficher, si elles existent, l'X-Face de l'auteur du message, sa Face ou sa dbFace.

Si vous avez attribué une dbFace à l'auteur (voir le chapitre Faces DB), c'est elle qui sera visible, même si l'auteur a ajouté une X-Face et/ou une Face dans l'en-tête de son message. Cependant, il est possible de basculer d'une image à l'autre en cliquant dessus.

Lorsque le champ Reply-To est présent dans l'en-tête du message, un bouton Lui écrire… apparaît à la fin de la ligne de ce champ. Il vous permet de répondre par courriel à l'auteur du message. Voir la section 6° pour plus d'informations au sujet de ce bouton.

4° Le panneau du corps du message

Ce panneau accueille le texte proprement dit du message, dans lequel les citations éventuelles, ainsi que la signature de l'auteur (si elle est présente), s'affichent dans les couleurs spécifiées dans les préférences Paramètres d'affichage 1.

L'en-tête complet du message peut également s'y afficher, si vous avez choisi cette option dans les préférences Paramètres d'affichage 1. Par ailleurs, le raccourci clavier H permet d'activer / désactiver l'affichage de l'en-tête complet.

Pour faire défiler le texte si sa longueur dépasse la hauteur du panneau, vous pouvez utiliser les touches suivantes, en fonction du type de clavier que vous possédez :

Action Clavier avec pavé numérique Clavier sans pavé numérique
Faire défiler vers le haut  ↑  Fn
Faire défiler vers le bas  ↓  Fn
Remonter au début  ⤒  Fn◀︎
Descendre à la fin  ⤓  Fn▶︎

Le menu contextuel de ce panneau comporte quelques différences selon que l'on fait un clic droit sur du texte non sélectionné ou sur une sélection.

Copier :

a. sans sélection → N'apparaît que si le pointeur de la souris survole une URL, une adresse mail ou un Message-ID. C'est cet élément qui sera copié dans le presse-papiers.

b. avec sélection → Copie la sélection dans le presse-papiers.

Ouvrir URL :

a. sans sélection → Ne fonctionne que si le pointeur de la souris survole une URL détectée par MacCafé (invisible ou grisé sinon). L'URL est envoyée à l'application associée (navigateur, client FTP, etc.).

b. avec sélection → Toujours visible et fonctionnel. MacCafé ne vérifie pas que la sélection constitue une URL valide et l'envoie à l'application qui lui semble la plus appropriée. En contrepartie, n'importe quelle URL valide peut être transmise, pour peu qu'une application lui soit associée (lire l'encadré en fin de chapitre pour plus d'informations).

Afficher message :

a. sans sélection → Ne fonctionne que si le pointeur de la souris survole un Message-ID apparemment valide (invisible ou grisé sinon). Le Message-ID (ou supposé tel) est soumis à la recherche par Message-ID (lire le chapitre 6° La recherche par Message-ID pour en savoir plus).

b. avec sélection → Toujours visible et fonctionnel. Même action que ci-dessus, mais là encore, aucune vérification n'est effectuée.

Envoyer courriel :

a. sans sélection → Ne fonctionne que si le pointeur de la souris survole une adresse mail apparemment valide (invisible ou grisé sinon). L'adresse mail (ou supposée telle) est transmise à votre client mail.

b. avec sélection → Toujours visible et fonctionnel. Pas de vérification non plus.

Compte tenu du fait que les adresses mail et les Message-ID partagent la même structure (partie-locale@domaine), ni MacCafé ni aucun autre lecteur de news ne peuvent prétendre les distinguer, ce qui peut entraîner des erreurs d'aiguillage.

Dans ces conditions, si vous êtes certain d'avoir affaire à l'un ou à l'autre, mieux vaut opter pour la méthode avec sélection, afin de pouvoir choisir l'item de menu qui convient.

S'agissant des Message-ID, il est généralement conseillé de les faire précéder du préfixe news: quand on les publie sur Usenet, ce qui permet de les identifier à coup sûr.

Dans le cas d'un clic droit avec sélection, deux items supplémentaires sont proposés :

Rechercher dans [moteur de recherche par défaut] → Ouvre le navigateur web par défaut pour lancer une recherche sur le contenu de la sélection, en utilisant le moteur de recherche que vous avez choisi dans les préférences Relève messages - Moteurs de recherche.

Coder ou Décoder en ROT13 → Transforme le texte sélectionné selon l'algorithme ROT13 (explication sur Wikipédia). Commande également accessible par le raccourci  ⌥  ⌘ R.

5° Les boutons du bandeau d'information

• Cochage auto

Boutons enfilade 1 Activer (+) / désactiver (-) le cochage auto du fil actif et de ses sous-fils.
Boutons enfilade 2 Activer (+) / désactiver (-) le cochage auto de l'enfilade.

• Verrouillage / Déverrouillage

Bouton Déverrouillé Le message n'est pas verrouillé. Cliquez sur le bouton pour le verrouiller.
Bouton Verrouillé Le message est verrouillé. Cliquez sur le bouton pour le déverrouiller.

Le verrouillage des messages permet de mettre en valeur et de préserver des messages importants que vous souhaitez pouvoir retrouver facilement et consulter à tout moment.

• Dans la fenêtre Profil, les groupes contenant un ou plusieurs messages verrouillés sont marqués du pictogramme .

• Dans les fenêtres Liste, le même pictogramme signale les messages verrouillés. Il est possible d'afficher uniquement les messages verrouillés (raccourci  6 ).

• Enfin, les messages verrouillés sont par défaut protégés contre la suppression lors de l'exécution d'un script de purge : lorsque vous créez un script, il suffit de laisser cochée l'option Préserver les messages verrouillés. De même, la suppression manuelle d'un message verrouillé (via  ⌘ D) doit être systématiquement validée dans un dialogue de confirmation.

• Marquer comme lu / non lu

Bouton Lu Le message est marqué comme lu. Cliquez sur le bouton pour le marquer comme non lu.
Bouton Non lu Le message est marqué comme non lu. Cliquez sur le bouton pour le marquer comme lu.

• Le bouton Bouton de menu

Un clic sur le bouton en forme de roue dentée affiche le menu suivant :

Copier Message-ID → Copie l'identifiant du message dans le presse-papiers.

Copier adresse courrier → Si l'en-tête du message contient un champ Reply-To, c'est l'adresse mail contenue dans ce champ qui est copiée dans le presse-papiers, sinon c'est l'adresse indiquée dans le champ From.

Copier sujet → Copie le contenu du champ Subject dans le presse-papiers.

Copier pseudo → Copie le pseudonyme de l'auteur indiqué dans le champ From (sans l'adresse mail).

Enregistrer… → Ouvre la boîte de dialogue Enregistrer (.txt) message. L'enregistrement au format .txt contiendra les champs d'en-tête que vous aurez cochés dans la boîte de dialogue, suivis du corps du message.

Imprimer… → Ouvre la boîte de dialogue Imprimer message. Vous pouvez choisir les champs d'en-tête à inclure. Vous pouvez aussi choisir d'inclure ou non la DB Face si elle est présente, ou la X-Face si elle est présente. Si vous imprimez en couleurs, les couleurs de citation et de signature seront reproduites à l'impression du message.

Dans chaque liste, vous pouvez choisir librement les champs à inclure en les cochant. Vous pouvez aussi choisir d'inclure la liste entière (Tout sélectionner) ou de n'inclure aucun champ de la liste (Tout désélectionner).

Les boîtes de dialogue Enregistrer (.txt) message et Imprimer message présentent deux listes de champs d'en-tête :

• Choix champs affichés & décodés : ce sont les champs (décodés si nécessaires) qui s'affichent dans le panneau d'en-tête.

• Choix autres champs & non décodés : ce sont les champs de l'en-tête brut (non décodés).

Si vous êtes l'auteur du message affiché et si ce message a été posté en utilisant la même clé de protection que celle de la base active (voir le chapitre 3.02. Clé de protection de vos messages), deux items s'ajoutent à ce menu :

Annuler (Cancel)

Cette commande envoie, après confirmation, une demande d'annulation du message concerné à votre serveur de news qui le transmettra (ou non, voir l'encadré ci-dessous) au groupe control.cancel, afin d'informer les autres serveurs que l'annulation du message a été validée, et que par conséquent ils ne devraient plus le diffuser.

Remplacer (Supersedes)

Cette commande permet de remplacer le message concerné par un autre message, par exemple si l'on constate après l'envoi qu'on a fait une erreur. MacCafé ouvre alors une fenêtre Rédaction contenant le message à remplacer, précédé de la mention « Supersedes: <ID du message à remplacer> ». Vous pouvez corriger, voire réécrire complètement le message avant de le valider.

MacCafé ajoutera automatiquement à l'en-tête du message de remplacement le champ « Supersedes: <ID du message à remplacer> », ce qui informera les serveurs de news que le message à remplacer doit être annulé.

Gardez à l'esprit que les ordres d'annulation ou de remplacement ne sont pas systématiquement honorés par les serveurs de news, et encore moins par les sites web qui archivent les articles publiés sur Usenet. Ils ne garantissent donc aucunement que le message concerné a totalement disparu des réseaux Usenet et Internet.

Notez aussi que certains serveurs peuvent refuser l'annulation ou le remplacement d'un message lorsque celui-ci a été émis depuis un autre serveur. Il est donc préférable d'annuler / remplacer le message depuis le serveur qui a été utilisé pour le publier.

Vos messages annulés ou remplacés ne sont pas supprimés de la base de données de MacCafé, mais ce dernier leur ajoute une mention encadrée (visible par vous seul) signifiant l'annulation ou le remplacement. Si vous souhaitez les supprimer de la base, vous pouvez utiliser la commande Recharger message de la fenêtre Liste ; cela vous permettra également de vérifier si votre serveur a bien procédé à l'annulation ou au remplacement.

6° Répondre au message

• Répondre sur le groupe

Sélectionnez éventuellement la partie du message à laquelle vous souhaitez répondre, puis pressez la touche F. La fenêtre Rédaction s'ouvrira et la portion du message que vous avez sélectionnée (ou la totalité du corps du message si vous n'avez rien sélectionné) y sera incluse sous la forme d'une citation (avec un chevron > au début de chaque ligne).

Si le message auquel vous répondez contient un grand nombre de lignes, il est fortement recommandé d'en sélectionner une partie significative à inclure dans votre réponse. En particulier, sauf si c'est nécessaire à la compréhension, mieux vaut n'y inclure qu'une citation de premier niveau (lignes précédées d'un seul chevron et non de plusieurs).

Cet « élagage » des citations est important non seulement pour la lisibilité, mais aussi parce que certains serveurs peuvent rejeter un message contenant une importante proportion de texte cité :

Traduction : « L'article contient trop de texte cité. »

Il est également possible d'alléger les citations lors de la rédaction du message : voir la section Traitement du texte cité dans le chapitre 4.04.

Cas particuliers

Si les cas ci-dessous se présentent, un dialogue s'affichera avant l'ouverture de la fenêtre Rédaction.

Cas 1. Lorsque vous répondez à un message cross-posté (publié simultanément sur plusieurs groupes) mais sans Followup-To, le dialogue Information réponse s'ouvre et affiche le message suivant : Vous répondez à un message qui a été cruciposté sur [n] groupes. Veuillez regarder de plus près les groupes destinataires et supprimer tous ceux qui ne sont plus concernés. Autrement dit, une fois que la fenêtre Rédaction sera ouverte, il vous appartiendra de faire le ménage dans la liste Newsgroups

Cas 2. Lorsque vous répondez à un message dont l'en-tête comprend un champ Followup-To (contenant un ou plusieurs groupes, ou encore le mot clé poster), le dialogue Followup-To demandé - Choix action… s'ouvre pour vous permettre de choisir où votre réponse sera publiée.

a. Si le champ Followup-To contient un seul groupe et que vous y êtes abonné, vous avez le choix entre trois actions :

Annuler → Vous renoncez à répondre au message.

Pas de Followup-To → Votre réponse sera traitée selon le cas 1 (cross-post sans Followup-To) et le dialogue Information réponse s'affichera.

Followup-To → Le groupe indiqué dans le champ Followup-To sera le seul groupe contenu dans le champ Newsgroups de la fenêtre Rédaction.

b. Si le champ Followup-To contient un seul groupe mais que vous n'y êtes pas abonné, seules les actionsAnnuler et Pas de Followup-To sont disponibles.

c. Si le champ Followup-To contient plusieurs groupes, le dialogue Followup-To demandé - Choix action… s'enrichit d'une liste de ces groupes. Pour que l'action Followup-To soit activée, vous devez sélectionner le groupe où vous souhaitez que votre réponse soit publiée. Si vous sélectionnez un groupe auquel vous n'êtes pas abonné, une alerte s'affichera sous la liste et l'action Followup-To sera désactivée. (Si vous êtes abonné au groupe, mais dans un autre profil, une alerte vous en informera aussi, mais la sélection sera valide.)

• Répondre par courriel

Deux cas peuvent se présenter :

– Le bouton Lui écrire… est visible dans le panneau des en-têtes. Cela signifie que le message contient une adresse de réponse inscrite dans le champ Reply-To. Pour répondre par courriel à l'auteur du message, il vous suffit de cliquer sur ce bouton. MacCafé envoie alors une commande « mailto » à votre application de messagerie par défaut. Celle-ci ouvrira une fenêtre de composition dans laquelle sera inscrite l'adresse de réponse de l'auteur.

Attention !

Si le contenu du champ Reply-To ne contient pas d'arobase, ou s'il contient la chaîne .invalid, le bouton Lui écrire… n'apparaîtra pas. Mais ce test sommaire ne garantit pas que l'adresse indiquée est valide, et encore moins qu'elle appartient réellement à l'auteur. Il vous appartient donc de rester vigilant, d'autant que certains usenautes méconnaissent l'usage de ce champ.

– Le bouton Lui écrire… n'est pas visible. Si vous savez (ou si vous avez de bonnes raisons de penser) que l'adresse mail contenue dans le From du message est valide, vous pouvez récupérer cette adresse en cliquant sur le bouton Bouton de menu puis sur Copier adresse courrier. Vous pourrez ensuite ouvrir votre application de messagerie, ouvrir une fenêtre Rédaction et y coller l'adresse récupérée.

• Cas du Followup-To: poster

Si le message auquel vous répondez contient ce champ d'en-tête, cela signifie que l'auteur préfère qu'on lui réponde par courriel plutôt que sur le groupe. Quand le cas se présente, MacCafé vous invite à choisir entre respecter le choix de l'auteur — c'est-à-dire lui répondre par courriel — ou répondre quand même sur le groupe.

Dans le premier cas, MacCafé appliquera la procédure déjà décrite en cas de réponse par courriel, à ceci près qu'il utilisera de lui-même l'adresse du From si le Reply-To est absent. Dans l'éventualité où l'adresse du From serait manifestement invalide, MacCafé vous en avertira et interrompra le processus de réponse par courriel.

7° Plonker / réhabiliter l'auteur du message

Le raccourci  ⌘ K, déjà rencontré dans la fenêtre Liste, est également disponible dans la fenêtre Message où il joue les mêmes rôles :

– filtrer l'auteur du message, afin que ses messages publiés avec le même champ From soient automatiquement marqués comme lus lors des relèves ;

– réhabiliter l'auteur s'il était auparavant filtré.

8° Supprimer le message de la base de données

Le raccourci D, lui aussi présent dans la fenêtre Liste, permet de supprimer le message en cours de lecture. Si vous n'avez pas coché l'option  Ne plus poser cette question (lecture et liste) (que ce soit dans les préférences Outils ou lors d'une précédente suppression), une confirmation vous sera demandée. Sinon, la suppression sera immédiate (sauf si le message est verrouillé).

Une fois le message supprimé de la base de données, la fenêtre Message qui le contenait se ferme, et bien sûr le message disparaît de la fenêtre Liste.

Pour plus de détails concernant la suppression des messages, consultez l'encadré du chapitre 4.02.

GESTION DES URL DANS MACCAFÉ

1. URL détectées nativement par 4D

Les URL de type http://, https://, ftp:// ou ftps:// sont automatiquement détectées par 4D ; elles s'affichent en bleu et sont soulignées. Elles peuvent être ouvertes directement par un  ⌘  + clic.

Cette détection peut se révéler incomplète lorsqu'une URL est répartie sur plusieurs lignes. Si vous constatez que le navigateur a reçu une URL tronquée, recommencez en faisant un clic droit sur la partie bleue et en cliquant sur Ouvrir URL. Cela permettra à MacCafé de reconstituer l'URL complète. Si cela ne fonctionne toujours pas (cas d'une URL découpée et non encadrée par des chevrons), sélectionnez l'URL complète avant de faire le clic droit.

En outre, la méthode clic droit Ouvrir URL supprime automatiquement les éventuels signes de ponctuation soulignés par 4D en fin d'URL, bien que n'en faisant pas partie.

2. Types d'URL supplémentaires détectés par MacCafé

Quelques types d'URL supplémentaires sont détectés par MacCafé, même si ces URL ne s'affichent pas en bleu. Elles s'ouvriront au moyen d'un clic droit Ouvrir URL, à condition que le type d'URL soit associé à une application présente sur votre ordinateur. En l'absence d'application associée, la commande Ouvrir URL sera sans effet.

x-man-page:// → ouvre la page man correspondante dans le Terminal.

sftp:// → nécessite une application qui gère le protocole de transfert de fichiers SFTP.

gemini:// → nécessite un client Gemini pour ouvrir la page correspondante.

gopher:// → nécessite un client Gopher pour ouvrir la page correspondante.

Les mêmes remarques que dans le s'appliquent en cas d'une URL répartie sur plusieurs lignes.

3. Types d'URL non détectés

MacCafé peut a priori traiter n'importe quel autre type d'URL, à condition que ce type soit associé à une application présente sur votre ordinateur. Deux exemples parmi d'autres : webcal:// (abonnement à un calendrier au format iCalendar) ou vivaldi:// (ouverture des pages de configuration du navigateur Vivaldi).

Pour ouvrir une URL non détectée par MacCafé, il faut préalablement la sélectionner en entier, puis utiliser la méthode clic droit Ouvrir URL.


4.04. Fenêtre Rédaction

Fenêtre Rédaction

C'est dans la fenêtre Rédaction que vous composerez vos messages. Une seule fenêtre Rédaction peut être ouverte à la fois. Si vous souhaitez rédiger un message alors qu'un autre est en cours de rédaction, vous devrez d'abord enregistrer ce dernier en mode brouillon, afin de pouvoir terminer sa rédaction ultérieurement (voir section 2°).

RAPPELS

1. Pour composer un nouveau message, plusieurs commandes vous sont proposées.

• Depuis la fenêtre Profil, sélectionner le groupe dans lequel vous souhaitez publier votre message, puis, au choix :

– taper  ⌘ N,

– faire un clic droit sur le groupe sélectionné et choisir Y poster un nouveau message.

• Depuis une fenêtre Liste, au choix :

– taper  ⌘ N,

– cliquer sur le bouton Bouton de menu et choisir Nouveau message dans ce groupe.

2. Pour répondre au message que vous êtes en train de lire, tapez F (voir la section 6° du chapitre 4.03).

Selon que vous rédigez un nouveau message ou une réponse à un message, le contenu de la fenêtre présente des différences qui seront détaillées dans la section 6° et la section 7°. Pour le moment, étudions les éléments communs.

1° Les paramètres de rédaction

En haut de la fenêtre, plusieurs réglages vous sont proposés :

Formule réponse  → Un menu déroulant qui vous permet de choisir l'une des formules de réponse que vous avez enregistrées dans les préférences Formules de réponse et signatures. Ce choix est mémorisé pour les messages à venir, jusqu'à ce que vous choisissiez une autre formule.

Signature  → Un autre menu déroulant consacré aux signatures enregistrées dans les préférences Formules de réponse et signatures. Là encore, le choix est mémorisé jusqu'à ce que vous choisissiez une autre signature.

Correction orthographique  → lorsque cette option est cochée, la correction orthographique est activée (voir section 4°). À l'ouverture de la fenêtre, elle sera cochée ou non selon ce que vous aurez choisi dans les préférences Paramètres d'affichage 1. Vous pouvez à tout moment de la rédaction la cocher ou la décocher.

• Lignes de [x] caractères 72 → À l'ouverture de la fenêtre, ce réglage affiche le nombre maximal de caractères par ligne que vous avez choisi dans les préférences Paramètres d'affichage 1. Les valeurs recommandées (et proposées par défaut) dans les lecteurs de news sont généralement de 72 ou 80 caractères. Cependant, vous pouvez augmenter cette valeur pour le message en cours de rédaction, si par exemple vous souhaitez y inclure de longues lignes de code (script ou autre) qui ne doivent pas être coupées (précaution inutile pour les longues URL que MacCafé saura traiter correctement).

• Enregistrer → Vous offre le choix entre Prêt à l'envoi  (coché par défaut à l'ouverture de la fenêtre) et Mode brouillon .

– Prêt à l'envoi  : Lorsque vous cliquez sur le bouton Valider, votre message est placé dans la boîte des messages prêts à envoyer. Il sera donc envoyé dès que vous cliquerez sur le bouton d'envoi Bouton Envoyer de la fenêtre Profil.

– Mode brouillon  : Un clic sur le bouton Valider rangera votre message dans les brouillons, afin que vous puissiez reprendre ultérieurement sa rédaction. Tant qu'il restera à l'état de brouillon, il ne sera pas envoyé.

2° Les boutons

• Le bouton Annuler vous permet d'abandonner la rédaction du message en cours.

– Si vous n'avez encore rien écrit dans la zone de saisie, il fermera simplement la fenêtre.

– Dans le cas contraire, il affichera une alerte qui vous proposera les trois options suivantes :

1. Fermer → Fermeture de la fenêtre sans enregistrement du message.

2. Brouillon → Enregistrement du message dans les brouillons, puis fermeture de la fenêtre.

3. Revenir → Retour à la rédaction du message.

Les trois commandes de fermeture de la fenêtre — bouton système , raccourci  ⌘ W ou raccourci Esc — ont le même effet que le bouton Annuler, et affichent le cas échéant la même alerte.

• Le bouton Valider applique l'action déterminée dans le réglage Enregistrer : il place le message soit dans la boîte d'envoi, soit dans les brouillons. Ensuite, la fenêtre Rédaction se ferme.

Si vous essayez de valider un message qui ne possède pas de sujet alors que l'enregistrement est réglé sur Prêt à l'envoi, MacCafé affichera un message d'alerte et la validation sera refusée. Vous pouvez en revanche enregistrer votre message sans sujet en mode Brouillon.

La même restriction s'applique pour un message dans lequel vous n'avez saisi aucun texte, qu'il s'agisse d'un nouveau message ou d'une réponse.

• Le bouton Bouton de menu est dédié à l'ajout de champs d'en-tête occasionnels (voir l'encadré de la section suivante).

3° Le panneau d'en-tête

Le panneau d'en-tête affiche par défaut les champs d'en-tête suivants :

Newsgroups  → Il contient le nom du groupe dont vous êtes parti (dernier groupe sélectionné dans la fenêtre Profil pour les nouveaux messages, ou groupe dans lequel se trouve le message auquel vous répondez). Vous pouvez ajouter d'autres groupes dans la liste déroulante (si vous publiez votre message sur plusieurs groupes, vous faites ce qu'on appelle un cross-post, ou un crucipostage, ou encore une publication croisée). Pour supprimer un groupe, faites un clic droit sur son nom et cliquez sur Supprimer groupe - [nom du groupe]. Lire la section 8° pour plus d'informations au sujet des cross-posts.

• Subject → Le sujet du message. Ce champ peut être édité.

Followup-To  → La liste déroulante vous permet de « positionner un suivi », c'est-à-dire choisir un groupe vers lequel vous souhaitez que la discussion se poursuive. Si vous choisissez poster au bas de la liste, vous signifierez à vos interlocuteurs que vous souhaitez qu'on vous réponde uniquement par courriel. Lire la section 8° pour plus d'informations au sujet du suivi.

• From → Le champ qui vous identifie (construit à partir des informations de votre profil).

• S'y ajoute éventuellement le champ Reply-To, si vous l'avez ajouté dans les préférences Ajout personnalisé d'en-têtes de messages. Ce champ peut être édité, si vous souhaitez occasionnellement y saisir une autre adresse de réponse. Veillez toutefois à ce qu'elle soit valide et que ce soit une adresse qui vous appartient.

Vous pouvez ajouter des champs d'en-tête occasionnels à votre message. Pour ce faire, cliquez sur le bouton Bouton de menu, puis sur Ajouter champ header, ce qui entraînera l'ouverture d'une fenêtre Champ header extraordinaire.

Saisissez le nom du champ dans le champ Nom |.

Saisissez le contenu du champ dans le champ Données |.

Cliquez sur Enregistrer. Si le champ d'en-tête que vous avez choisi est autorisé, il s'affichera au bas de la liste du panneau d'en-tête.

Vous pouvez ajouter d'autres champs d'en-tête en répétant les opérations ci-dessus.

Les champs d'en-tête ainsi ajoutés peuvent être modifiés en cliquant sur le bouton Bouton de menu, puis sur le nom du champ dans la liste --- Modifier champ ---.

Ils peuvent aussi être supprimés en cliquant sur le bouton Bouton de menu, puis sur le nom du champ dans la liste --- Supprimer champ ---.

Notes importantes

• Certains champs d'en-tête ne peuvent être ajoutés de cette manière, parce qu'ils sont générés soit par MacCafé, soit par les serveurs de news. En cas d'interdiction, une alerte s'affiche.

• Une alerte s'affiche également si vous essayez d'ajouter deux fois le même champ d'en-tête.

• Si vous ajoutez un champ d'en-tête qui figure déjà dans la liste de vos champs d'en-tête personnalisés (voir le chapitre 3.04), le contenu du champ indiqué ici remplacera celui qui est enregistré dans les préférences (uniquement pour le message en cours de rédaction).

• Dans le panneau d'en-tête, les champs ajoutés manuellement sont repérés par une étoile (*) entre le nom du champ et son contenu.

• Il est recommandé de consulter l'Annexe 4, où vous trouverez des informations importantes sur les principaux champs d'en-tête optionnels en usage sur Usenet.

4° La zone de saisie

Cette zone est destinée à la rédaction de votre message. Elle dispose de toutes les fonctionnalités standard de gestion du texte, que ce soit à la souris (déplacement de la sélection par glisser-déposer) ou au clavier (raccourcis identiques à ceux des traitements de texte).

La zone de saisie est en fait composée, selon les cas, de deux ou trois zones modifiables individuellement, protégées par des éléments de séparation ne pouvant être ni modifiés ni supprimés :

Zone de saisie

 

Ce découpage en zones indépendantes permet de traiter différemment le découpage des lignes selon les cas. Ainsi, lorsque pour une raison ou pour une autre vous décidez de réduire ou d'augmenter la longueur des lignes de votre message, la formule de réponse et la signature ne seront pas affectées par ce nouveau réglage.

Les éléments de séparation peuvent s'afficher selon leur apparence réelle (ligne vierge après la zone formule, délimiteur « --  » avant la signature) ou sous la forme d'une ligne continue, selon ce que vous aurez choisi dans le panneau de préférences Paramètres d'affichage 1.

La zone formule de réponse

Cette zone ainsi que sa ligne vierge de séparation ne sont évidemment présentes que lorsque vous rédigez un message de réponse. Si vous avez choisi une formule de réponse dans les paramètres, c'est elle qui s'affichera à l'ouverture de la fenêtre Rédaction. Vous pouvez éditer librement cette formule. Vous pouvez même la supprimer si vous n'avez rien cité du message auquel vous répondez (en revanche, si vous avez cité tout ou partie de ce message, il est recommandé de laisser une formule de citation).

La zone formule voit ses lignes découpées selon le nombre de caractères indiqué dans les Préférences, et ne prend pas en compte le nombre éventuellement changé en haut de la fenêtre.

Cas particulier

Lorsque vous rédigez un message de remplacement (Supersedes), la fenêtre Rédaction ne contient jamais de zone formule, même s'il y avait une formule de réponse dans le message à remplacer. Dans ce cas, la formule d'origine se retrouve au début de la zone texte et la liste déroulante des formules en haut de la fenêtre est inactive.

La zone texte du message

Cette zone n'a pas le même contenu à l'ouverture de la fenêtre, selon que vous rédigez un nouveau message ou un message de réponse.

• Nouveau message → Une simple ligne vide dans laquelle le curseur se placera après que vous aurez saisi un sujet et pressé la touche Tab.

• Message de réponse → Le texte cité du message auquel vous répondez, suivi de deux lignes vides, le curseur étant placé sur la seconde pour vous permettre de rédiger immédiatement votre réponse.

Le découpage des lignes de la zone texte est basé sur le nombre de caractères affiché dans les paramètres en haut de la fenêtre.

Le glisser-déposer est possible à l'intérieur de cette zone.

La zone signature

Cette zone contient, à l'ouverture, la signature que vous avez choisie lors de la précédente rédaction d'un message (à condition bien sûr que vous ayez défini au moins une signature dans les Préférences). Vous pouvez éditer librement cette signature, voire la supprimer (bien que l'usage recommande la présence d'une signature au bas des messages que vous envoyez).

Les lignes de la zone signature sont découpées à 80 caractères, ce qui correspond à la longueur maximale recommandée.

Le glisser-déposer n'est pas autorisé dans la zone signature.

Notes

• Les trois zones sont en principe totalement étanches (il est notamment impossible d'effectuer une sélection à cheval sur deux zones) et leurs séparations ne peuvent être supprimées. Si malgré tout vous constatez une anomalie conduisant à la suppression d'une des séparations, tapez immédiatement  ⌘ Z pour annuler l'action ayant causé cette suppression. Pensez aussi à signaler ce bug sur fr.comp.sys.mac.communication, afin que le développeur puisse y remédier.

• Lorsque vous rédigez un message de remplacement (Supersedes), une zone supplémentaire apparaît tout en haut de la zone de saisie. Elle contient la mention [Supersedes: <identifiant du message à remplacer>] qui sera ajoutée au début de votre message. Elle est toujours séparée de la zone suivante par une ligne graphique et ne peut être ni modifiée, ni supprimée.

5° Le menu contextuel de la zone de saisie

Un clic droit dans l'une des trois zones décrites ci-dessus fait apparaître un menu contextuel, dont le contenu varie selon la zone dans laquelle pointe la souris.

Les éléments communs sont les suivants :

Couper (grisé si aucun texte sélectionné)

Copier (grisé si aucun texte sélectionné)

Notez que les raccourcis correspondant aux commandes ci-dessus (respectivement  ⌘ X et  ⌘ C), ainsi que  ⌘ A qui permet de tout sélectionner, n'agissent que sur la zone dans laquelle se trouve le curseur, sans empiéter sur l'une ou l'autre des deux autres zones.

Coller

S'y ajoutent les commandes déjà détaillées dans le chapitre 4.03. Fenêtre Message (lecture) :

• disponibles sans sélection de texte : Ouvrir URL, Afficher message, Envoyer un courrier…

• disponibles avec sélection de texte : Ouvrir URL, Afficher message, Envoyer un courrier…, Rechercher dans…, Coder ou Décoder en ROT13.

Si la correction orthographique est activée, des items supplémentaires sont disponibles lorsqu'on fait un clic droit sur un mot souligné en rouge, sélectionné ou non.

Une ou plusieurs suggestions de correction → Cliquez sur l'un des mots proposés pour qu'il remplace le mot souligné en rouge.

Apprendre → Enregistre le mot souligné dans le dictionnaire ; il ne sera désormais plus considéré comme incorrect.

Afficher dialogue de correction → Vous permet d'accéder à des options de correction supplémentaires.

Le dialogue Correction orthographique

Cette boîte de dialogue vous permet de naviguer parmi les erreurs (réelles ou supposées) rencontrées dans l'ensemble du texte, grâce aux boutons Précédent et Suivant.

Pour chaque mot souligné en rouge dans le texte, plusieurs options s'offrent à vous :

Apprendre → Enregistre le mot dans le dictionnaire. Il ne sera désormais plus considéré comme incorrect, même dans les autres messages à venir.

Ignorer → Le mot ne sera pas corrigé mais n'apparaîtra plus comme incorrect dans le message en cours d'édition (en revanche, il sera à nouveau souligné s'il apparaît ultérieurement dans un autre message).

Remplacer → Le mot sera remplacé par celui qui est présent dans la zone de saisie Remplacer avec |. Lorsque des suggestions de correction s'affichent dans la liste au bas du dialogue, la première de ces suggestions est automatiquement proposée dans la zone de saisie, mais vous pouvez l'éditer à votre guise.

Remplacer toujours → Si le même mot souligné apparaît plusieurs fois dans le texte, toutes ses occurrences seront remplacées par le mot présent dans la zone Remplacer avec |.

La boîte de dialogue se ferme automatiquement lorsque tous les mots soulignés ont été traités (quel que soit leur traitement). Pour la fermer manuellement, cliquez sur le bouton de fermeture de la fenêtre ou pressez Esc.

Item supplémentaire de la zone formule de réponse :

Effacer la formule réponse.

Items supplémentaires de la zone texte du message :

Coller comme citation → Le contenu (textuel) du presse-papiers est collé avec un chevron au début de chaque ligne.

Commandes de réduction et de formatage du texte cité

Ces commandes optionnelles du menu contextuel sont détaillées dans la section Traitement du texte cité.

Item supplémentaire de la zone signature :

Effacer la signature.

6° Rédaction d'un nouveau message

La fenêtre Rédaction d'un nouveau message présente les particularités suivantes :

• Le titre : Nouveau message (en-dessous : nom du premier groupe du champ Newsgroups).

• Le champ Subject est vide à l'ouverture de la fenêtre. Vous devez y saisir un sujet, après quoi une pression sur la touche Tab placera le curseur dans la zone texte.

• La zone de saisie ne contient qu'une zone texte vide et une zone signature.

Lorsque vous avez terminé la rédaction de votre nouveau message; cliquez sur Valider. Le message sera alors placé, selon le réglage Enregistrer que vous avez choisi, soit dans la boîte d'envoi, soit dans les brouillons.

7° Rédaction d'un message de réponse

La fenêtre Rédaction d'un message de réponse présente les particularités suivantes :

• Le titre : « *  En réponse à » (en-dessous : pseudo de l'auteur et sujet du message auquel on répond).

Si vous cliquez sur ce titre, le message auquel vous répondez s'affichera. S'il était déjà ouvert, sa fenêtre passera au premier plan. Sinon, il s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

• La zone de saisie contient les éléments suivants à l'ouverture de la fenêtre :

– La zone formule.

– La zone texte contenant la citation du texte auquel vous répondez (lignes précédées d'un ou plusieurs chevrons >), suivie de deux lignes vierges.

– La zone signature.

Vous pouvez commencer à rédiger votre réponse à l'endroit où le curseur de saisie est placé, c'est-à-dire sur la seconde ligne vierge sous le texte cité.

Vous pourrez aussi, comme nous le verrons plus loin, insérer des lignes vierges entre deux paragraphes de texte cité pour y intercaler vos éléments de réponse.

Traitement du texte cité

• Si le texte cité comporte plusieurs niveaux de citation, comme dans l'exemple suivant :

>>>> Citation de niveau 4
>>> Citation de niveau 3
>> Citation de niveau 2
> Citation de niveau 1

le menu contextuel de la zone de saisie présentera un sous-menu intitulé Réduction niveau citation. Les items qu'il contient varient selon les cas et vous permettent d'élaguer le texte cité selon vos souhaits. Dans notre exemple :

Supprimer le dernier niveau supprimera les lignes de citation de niveau 4.

Supprimer les niveaux 3 à 4 ne conservera que les lignes de citation de niveaux 1 et 2.

Ne conserver que le 1er niveau laissera uniquement les lignes de citation débutant par un seul chevron (ce sont généralement celles auxquelles on répond).

Notez qu'après réduction de la citation, il restera un peu de « ménage » à faire. Par exemple, si votre message de réponse initial se présentait ainsi :

Milou a écrit :

> Archibald a écrit :
>
>> citation d'Archibald
>> citation d'Archibald
>
> citation de Milou
> citation de Milou

si vous choisissez de ne conserver que le premier niveau, il restera ceci :

Milou a écrit :

> Archibald a écrit :
>
>
> citation de Milou
> citation de Milou

La mention « Archibald a écrit : » n'a plus de raison d'être, puisque la citation correspondante a disparu. Il conviendra donc de la supprimer manuellement, ainsi que les deux lignes de citation sans texte qui la suivent.

• Si les lignes de citation sont plus longues que la valeur par défaut définie dans la préférence « Nombre de caractères par ligne » (voir le chapitre Paramètres d'affichage 1), vous disposez de deux commandes permettant de remettre en forme le texte cité.

Formatage du paragraphe survolé → Apparaît dans le menu contextuel lorsque le pointeur de la souris se trouve sur une ligne de citation dont la longueur dépasse la valeur par défaut.

Cette commande va découper la ligne de citation concernée en plusieurs lignes respectant la longueur par défaut. Ceci est particulièrement utile quand on répond à un message dont les lignes ne sont pas découpées du tout, chaque ligne de citation correspondant alors à un paragraphe. Exemple :

Exemple 1

pourra donner ceci après formatage :

Exemple 2

Formatage des lignes des paragraphes de la sélection → Apparaît lorsque tout ou partie du texte cité est sélectionné. Notez que MacCafé ajustera de lui-même une sélection incomplète (portion de ligne citée non sélectionnée) ou contenant une portion de texte non cité.

Avec cette commande, vous pouvez formater une ou plusieurs lignes de citation (voire toute la citation en tapant d'abord  ⌘ A). Si les paragraphes du texte sélectionné sont clairement délimités, ils seront correctement restitués. Par exemple, pour formater en 72 caractères des lignes de 120 caractères, sélectionnons tout le texte suivant :

Exemple 3

Voici le résultat :

Exemple 4

Cette commande vous permet également de formater un paragraphe dont la première ligne a été raccourcie. Par exemple :

Exemple 5

devient :

Exemple 6

Si la commande de formatage que vous avez utilisée ne donne pas le résultat escompté, vous pouvez l'annuler (menu Édition Annuler ou  ⌘ Z) et tester l'autre commande. Vous pouvez aussi formater le texte cité par fragments, en alternant au besoin les deux méthodes, dans le cas où les paragraphes seraient mal délimités.

Vous trouverez d'autres conseils concernant les citations dans la section 9°.

• Validation du message de réponse

Lorsque vous avez terminé la rédaction de votre réponse; cliquez sur Valider. Le message sera alors placé, selon le réglage Enregistrer que vous avez choisi, soit dans la boîte d'envoi, soit dans les brouillons.

8° Cross-post et suivi

Un cross-post consiste à publier un seul et même message sur plusieurs groupes (ce qui est préférable au « multi-post », c'est-à-dire la publication de plusieurs messages distincts ayant le même contenu). Lorsqu'on fait un cross-post, il est fortement recommandé de positionner un suivi (ou Followup-To, souvent abrégé en FU2) vers un seul de ces groupes, c'est-à-dire que les réponses qui seront faites au message cross-posté seront redirigées vers ce groupe unique. Cela évite d'encombrer plusieurs groupes avec la même discussion, d'autant plus si elle devait se prolonger. Si vous omettez le FU2, MacCafé affichera un message d'alerte lors de la validation.

Évitez les cross-posts pointant vers des groupes de hiérarchies différentes (fr.*, alt.*, francom.*, proxad.*, etc.), sachant que certaines hiérarchies ne sont pas distribuées par tous les serveurs (en particulier les hiérarchies privées réservées aux clients d'une société).

Le FU2 doit être positionné sur l'un des groupes dans lesquels le message est publié, et sur un seul. MacCafé respecte cette règle à la lettre et ne vous permettra pas de l'enfreindre.

9° Conseils et astuces

• Lorsque vous avez inséré une URL dans votre message, elle se colore en bleu. Vous pouvez alors faire un  ⌘  + clic dessus pour transmettre l'adresse à votre navigateur web. Cela vous permettra de vérifier qu'elle ne comporte pas d'erreurs.

• Il est recommandé d'encadrer les URL par des chevrons, comme ceci :

<https://maccafe-osx.pagesperso-orange.fr/>

Cela facilitera leur détection dans certains lecteurs de news.

• Pour la même raison, il est recommandé de faire précéder les Message-ID par le préfixe news: et d'encadrer le tout par des chevrons ; c'est d'ailleurs le format dans lequel MacCafé copie les Message-ID (voir Le menu principal, section 3°). Exemple :

<news:r655r5$7l0$1@shakotay.alphanet.ch>

• Quand vous répondez à un message, pensez à élaguer la citation, en ne conservant dans la mesure du possible que la partie à laquelle vous répondez. Cela peut se faire avant la rédaction, en sélectionnant cette partie dans la fenêtre Message avant de taper F (voir Fenêtre Message, section 6°), mais vous pouvez aussi faire le ménage dans la fenêtre Rédaction.

La commande Réduction niveau citation vous permet notamment de supprimer les « citations de citations », c'est-à-dire les lignes précédées de plusieurs chevrons. En règle générale, il vaut mieux éviter de conserver plusieurs niveaux de citation, car sauf rare exception, ils ne font que gêner la compréhension de votre réponse.

• Vous pouvez également fragmenter la citation, de manière à répondre point par point en intercalant vos réponses entre les parties citées :

> lignes de
> la première
> partie citée

lignes de
la première
réponse

> lignes de
> la deuxième
> partie citée

lignes de
la deuxième
réponse

 

Si les lignes de citation sont trop longues et doivent être formatées (voir la section 7°), mieux vaut le faire après avoir élagué et/ou fragmenté votre citation ; cela vous évitera de devoir éventuellement recommencer le formatage.

• Lorsqu'une discussion dévie de son sujet initial, il peut être utile de modifier le champ Subject, afin qu'il reflète le nouveau sujet traité. Cependant, il est recommandé de le faire dans les règles de l'art.

Prenons un exemple. Vous participez à une discussion intitulée Les newsreaders et les X-Face, et vous constatez qu'une partie de l'enfilade se focalise sur un seul lecteur de news, disons (au hasard) MacCafé. Si vous souhaitez prendre part à cette branche de la discussion, vous pouvez remplacer le champ Subject de votre réponse, à savoir :

Re: Les newsreaders et les X-Face

par celui-ci :

MacCafé et les X-Face (was: Les newsreaders et les X-Face)

Certains lecteurs de news (dont MacCafé) supprimeront automatiquement l'ancien sujet quand leurs utilisateurs répondront à votre message. Leur champ Subject deviendra :

Re: MacCafé et les X-Face

Évitez d'utiliser un autre mot d'introduction que « was: ». Certes, les francophones que nous sommes se satisferaient davantage d'un « était: » ou d'un « fut: », mais les lecteurs de news évoqués ci-dessus ne sauraient qu'en faire.

« was: » doit s'écrire sans majuscule, sans espace avant les deux-points mais avec une espace après ; si nécessaire, MacCafé corrigera automatiquement ces erreurs. Par ailleurs, il vous avertira si vous avez oublié la parenthèse fermante.

Veillez enfin à placer le (was: [ancien sujet]) à la fin du champ Subject. Par exemple, bien que cela fasse sens, cet intitulé ne convient pas :

MacCafé (was: Les newsreaders) et les X-Face

car cette forme-là, seul MacCafé est a priori capable de la traiter correctement. Les autres lecteurs de news soit n'escamoteront rien du tout, soit ne conserveront que « MacCafé ».

Parmi les lecteurs de news qui suppriment automatiquement la chaîne (was: [ancien sujet]), outre MacCafé, on peut citer SeaMonkey, 40Tude Dialog, tin et bien sûr MacSOUP. Il en existe sûrement d'autres…


4.05. Fenêtre Messages en attente d'envoi

Fenêtre Messages en attente d'envoi

Dans la fenêtre Profil, l'icône Bouton Messages en attente (Messages en attente d'envoi) est active lorsqu'elle comporte une pastille rouge, ce qui signifie qu'il y a des messages prêts à être envoyés et/ou des messages enregistrés dans les brouillons. En cliquant sur l'icône, vous ouvrez la fenêtre Message en attente d'envoi, qui contient deux onglets : Brouillons (n) et Prêts à envoyer (n).

1° Quelle différence entre brouillon et message prêt à envoyer ?

Techniquement, les brouillons et les messages prêts à envoyer sont des messages en attente d'envoi, qui à ce stade peuvent encore être modifiés, voire supprimés.

La différence entre les deux états, c'est qu'un message prêt à envoyer est comptabilisé dans la pastille rouge de l'icône Bouton Envoyer (Envoyer), et qu'il sera effectivement envoyé au serveur lorsqu'on cliquera sur cette icône ; il disparaîtra alors de la liste des messages prêts à envoyer. Un brouillon, quant à lui, peut rester indéfiniment stocké dans la liste des brouillons, et ne pourra pas être envoyé aussi longtemps qu'il n'aura pas été transféré dans celle des messages prêts à envoyer.

Icônes avec pastille

Dans l'image ci-contre, il y a deux messages en attente d'envoi, mais un seul est prêt à envoyer ; l'autre est un brouillon.

2° L'onglet Brouillons

Cet onglet liste les messages qui ont été enregistrés en mode brouillon, avec les informations suivantes :

• Écrit le → La date et l'heure du dernier enregistrement du brouillon.

• Distribution / sujet → Le(s) groupe(s) indiqué(s) dans le champ Newsgroups du brouillon, et le sujet du message.

Quand vous sélectionnez un brouillon, le corps du message s'affiche sous la liste.

-> Prêt déplace le brouillon sélectionné dans l'onglet Prêts à envoyer. Cette action sera interdite (et un message d'alerte s'affichera) dans les cas suivants :

– le brouillon sélectionné ne contient pas de sujet ;

– le brouillon sélectionné ne contient pas de texte saisi par vous (nouveau message vierge ou réponse ne contenant que du texte cité).

Modifier ouvre le brouillon sélectionné dans la fenêtre Rédaction, où vous pourrez poursuivre sa composition. Un double clic sur le message sélectionné produira la même action.

Supprimer supprime définitivement le brouillon sélectionné (une confirmation vous sera demandée).

3° L'onglet Prêts à envoyer

Cet onglet liste les messages qui ont été enregistrés comme prêts à envoyer. La liste présente les mêmes colonnes que celles de l'onglet Brouillons : Écrit le et Distribution / sujet.

Quand vous sélectionnez un message prêt à envoyer, le corps du message s'affiche sous la liste.

-> Brouillon déplace le message sélectionné dans l'onglet Brouillons.

Modifier ouvre le message sélectionné dans la fenêtre Rédaction, où vous pourrez poursuivre sa composition. Un double clic sur le message sélectionné produira la même action.

Supprimer supprime définitivement le message sélectionné (une confirmation vous sera demandée).

Vers profil (actif seulement dans cet onglet) propose une solution de secours en cas de panne du serveur du profil actif. Si l'envoi d'un message échoue dans ce profil, le bouton vous permet de transférer le message vers la boîte d'envoi d'un autre profil, sous réserve que les deux conditions suivantes soient validées :

– le serveur du profil cible distribue au moins l'un des groupes destinataires ;

– la liste des groupes destinataires ne contient aucun groupe dans lequel le serveur du profil cible interdit de poster.

Dans le cas contraire, comme le message serait refusé par le serveur, MacCafé affiche une alerte et le transfert est annulé.

En revanche, il n'est pas indispensable d'être abonné au(x) groupe(s) destinataire(s) dans le profil cible pour que le transfert soit accepté.

4° Particularités de la fenêtre Rédaction ouverte depuis la fenêtre Messages en attente

Lorsque vous reprenez la rédaction d'un message en attente, deux cas de figure peuvent se présenter :

• Il s'agit d'un nouveau message à poster dans le groupe → Le titre de la fenêtre Rédaction sera « Modification message  ».

• Il s'agit d'une réponse à un autre message → Le titre de la fenêtre sera « *  Modification message ». Un clic sur ce titre étoilé affichera dans une nouvelle fenêtre Message le message auquel le vôtre répond.

Mis à part ce titre, le contenu de la fenêtre Rédaction à son ouverture correspond exactement à ce qu'elle contenait lors du dernier enregistrement du message.

En particulier, l'état du message (Prêt à l'envoi ou Mode brouillon) reste identique à celui du dernier enregistrement. Il vous appartiendra de le changer dans le cas où de Mode brouillon vous voulez que son état passe à Prêt à l'envoi (ou inversement).

Dans la fenêtre Messages en attente d'envoi, les messages se présentent exactement comme dans la fenêtre Rédaction :

• Pour les messages de réponse uniquement, zone formule suivie d'une ligne vierge ou d'un trait de séparation, même si la zone formule est vide.

• Zone texte.

• Zone signature précédée du délimiteur ou d'un trait de séparation, même si la zone signature est vide.

Cependant, si au moment de l'envoi la zone formule est vide, elle ne sera pas incluse et sa ligne de séparation non plus. Le message envoyé commencera donc par la première ligne de la zone texte. De même, si au moment de l'envoi la zone signature est vide, ni le délimiteur ni la zone signature ne seront inclus. Dans ce cas, le message envoyé se terminera par la dernière ligne de la zone texte.


4.06. Fenêtre Purge des messages

Fenêtre Purge des messages

La fenêtre Purge des messages s'ouvre en cliquant sur le bouton Bouton Purger de la fenêtre Profil. Elle sert à créer des scripts qui ont pour fonction de supprimer des messages de la base de données de MacCafé, selon divers critères.

Attention !

Les scripts de purge ne sont pas liés au profil actif mais bien à la base de données, ce qui signifie que les messages supprimés le seront dans tous vos profils. Mieux vaut tenir compte de ce point si vous utilisez un de vos profils pour l'archivage de messages anciens.

À l'ouverture de la fenêtre s'affiche la liste des scripts de purge, mais comme elle est vide lorsque vous ouvrez la fenêtre pour la première fois, nous allons d'abord étudier les trois autres onglets qui vous permettront de créer vos scripts.

1° Les onglets de création de script

Vous pouvez créer des scripts de purge basés, au choix :

– sur l'âge des messages,

– sur le champ From des messages (pseudonyme et/ou adresse mail de l'auteur),

– sur le champ Subject des messages (leur sujet).

Les trois onglets Par Âge, Champ 'From' et Champ 'Subject' présentent la même structure.

• À gauche, la zone de création de script (au contenu variable selon l'onglet affiché).

• À droite :

– L'option Sélection de groupes affiche la liste des groupes dans laquelle vous cocherez ceux qui seront concernés par votre script de purge. Vous disposez des boutons Tout sélectionner et Tout désélectionner pour faciliter ces deux actions.

– L'option Globale vous permet d'appliquer le script à tous les groupes, aussi bien à ceux auxquels vous êtes déjà abonné qu'à ceux auxquels vous vous abonnerez ultérieurement.

• En bas, une rangée de boutons :

Fermer → Ferme la fenêtre Purge des messages.

Si le script en cours d'édition est fonctionnel mais non enregistré, une confirmation vous sera demandée et vous offrira le choix entre Reprendre l'édition du script ou Quitter la purge. (Si vous changez d'onglet dans les mêmes circonstances, la même confirmation vous sera demandée).

Si vous avez lancé l'exécution d'un ou de plusieurs scripts, celle-ci se poursuivra même après la fermeture de la fenêtre. Le seul moyen de mettre fin au processus de purge est de cliquer sur le bouton Stopper dans la petite fenêtre de progression du script en cours d'exécution.

Enregistrer → Vous invite à donner un nom à votre script, puis l'enregistre. Le script sera désormais inclus à la liste de l'onglet Scripts.

Exécuter → Effectue immédiatement la purge ordonnée par votre script. Cette commande n'enregistre pas le script pour un usage futur.

Évaluer → Quand vous cliquez sur ce bouton, MacCafé évalue le nombre de messages qui seront supprimés selon les critères établis par le script. Ce nombre s'affichera sur le bouton lui-même. Il variera en fonction des groupes sélectionnés dans la liste de droite.

2°Créer un script de purge par Âge

L'usage de l'onglet Par Âge est simple :

• Vous saisissez l'âge (en années, mois et jours) au-delà duquel les messages doivent être supprimés. La date correspondante s'affiche au-dessous. Par exemple :

Purge par âge

• Ensuite, vous cochez dans la liste de droite le ou les groupes qui seront concernés par la purge (vous pouvez aussi choisir l'option Globale. Par exemple :

Liste des groupes

• Enfin, vous cochez ou décochez les deux options suivantes (elles sont cochées par défaut) :

Options de préservation

Préserver les messages verrouillés → Les messages que vous avez verrouillés ne seront pas supprimés, même s'ils répondent aux critères de purge.

Préserver mes messages → Les messages dont vous êtes l'auteur ne seront pas supprimés, même s'ils répondent aux critères de purge.

Reprenons notre exemple :

• Vous avez choisi de purger les messages plus vieux que : 2 ans 4 mois 15 jours.

• Vous avez sélectionné les groupes :

fr.comp.sys.mac.communication et fr.comp.sys.mac.materiel.

• Vous avez décoché  Préserver les messages verrouillés, mais coché Préserver mes messages.

La purge s'appliquera aux messages qui ont plus de 2 ans, 4 mois et 15 jours, uniquement pour les deux groupes cochés, avec suppression des messages verrouillés mais conservation des messages dont vous êtes l'auteur.

• Une fois les critères établis, vous pouvez Évaluer, Exécuter et/ou Enregistrer votre script (voir section 1°).

3° Créer un script basé sur le champ 'From'

Dans l'onglet Champ 'From', vous allez pouvoir créer un script de purge basé sur le champ From des messages, qui contient le pseudonyme de l'auteur normalement suivi d'une adresse mail.

• Commencez par effectuer une recherche dans le champ Pseudo. Les pseudonymes contenant votre saisie s'afficheront dans la liste des pseudos.

• Dans la liste, sélectionnez le pseudo de la personne dont vous voulez supprimer les messages. Son champ From complet s'affichera dans le champ de résultat situé tout en bas (sous les options). Par exemple :

Milou <milou@moulinsart.invalid>

• Par défaut, c'est l'option Champ "From" qui est sélectionnée. Cela signifie que la purge portera sur tous les messages qui contiennent exactement le champ From affiché.

Si vous sélectionnez l'option Pseudo uniquement, la purge portera sur tous les messages dont le champ From contient le pseudonyme sélectionné (le champ de résultat ne sera plus visible). Dans notre exemple, cela concernera tous les messages dont l'auteur a pour pseudonyme Milou.

Attention !

Si plusieurs personnes utilisent ce pseudonyme, leurs messages seront supprimés de la base. Si vous souhaitez supprimer les messages d'une seule personne parmi ces homonymes, l'option Pseudo uniquement n'est pas la plus indiquée.

Si vous sélectionnez l'option Adresse courrier, seule l'adresse mail contenue dans le From s'affiche dans le champ de résultat, et trois choix supplémentaires vous sont proposés sous le champ :

Partie locale → Dans notre exemple, seule la partie milou@ constituera le critère de purge.

Adresse courrier → Toute l'adresse est prise en compte : milou@moulinsart.invalid

Domaine → Seule la partie domaine est prise en compte : @moulinsart.invalid

Enfin, si vous cochez l'option Éditable au-dessus du champ, vous pourrez saisir librement votre critère de purge : à n'utiliser que si vous savez ce que vous faites !

• Une fois votre critère de purge établi, il vous reste à cocher le ou les groupes qui seront concernés par la purge, ou bien à sélectionner l'option Globale.

• Vous pouvez au choix activer ou désactiver l'option Préserver les messages verrouillés.

• Pour finir, vous pouvez Évaluer, Exécuter et/ou Enregistrer votre script (voir section 1°).

4° Créer un script basé sur le champ 'Subject'

L'onglet Champ 'Subject' vous permet de créer un script de purge basé sur le champ Subject des messages, c'est-à-dire sur un sujet de discussion.

• La première chose à faire consiste soit à cocher le ou les groupes censés contenir les messages à supprimer, soit à sélectionner l'option Globale pour prendre tous les groupes en compte.

• Ensuite, commencez à saisir le sujet cible dans le champ Début du sujet… Au fur et à mesure de votre saisie, la liste Sujet se met à jour. Au cas où cette mise à jour tarderait à venir, vous pouvez cliquer sur le bouton .

Vous pouvez affiner la recherche en sélectionnant au choix Commence par (le sujet commence par la chaîne saisie) ou Contient (la chaîne saisie peut se trouver à n'importe quelle position dans le sujet).

• Cliquez sur le sujet qui vous intéresse dans la liste. Il s'inscrira alors dans la zone Sujet cible, où il pourra être édité au besoin ; une possibilité à utiliser avec précaution !

Quand un sujet est sélectionné dans la liste, un clic sur ? ouvre une fenêtre Message qui affiche l'un des messages de l'enfilade correspondante (le premier si le sujet sélectionné ne commence pas par « Re: »). Ceci vous permet de consulter, si nécessaire, l'ensemble de l'enfilade.

Dans le cas où le message concerné a été cross-posté, un dialogue Choix du groupe vous demandera de sélectionner un seul groupe avant d'ouvrir la fenêtre Message.

• Choisissez ensuite l'un des trois critères suivants :

Sujet complet → Les messages dont le sujet correspond exactement à la chaîne de caractères présente dans la zone seront purgés.

Sujet contient → Les messages dont le sujet contient la chaîne seront purgés.

Sujet commence par → Les messages dont le sujet commence par la chaîne seront purgés.

• Enfin, cochez ou décochez les options de conservation qui vous sont proposées :

Préserver les messages verrouillés.

Ignorer "RE: " en début de sujet → Si vous cochez cette option, les messages de réponse (auxquels la mention « RE: » est ajoutée avant le sujet) seront également purgés. Si vous la décochez, seul les message initiaux seront purgés. Cette option est évidemment indisponible si vous avez choisi Sujet contient.

Garder le plus récent (par groupe) → Cette option est utile si vous souhaitez purger les messages publiés périodiquement sur les groupes, comme les Conseils d'utilisation ou les Chartes. Elle vous permettra de conserver, dans chaque groupe, l'exemplaire le plus récent du message périodique (voir l'exemple n°2 dans l'encadré ci-dessous).

Pour finir, vous pouvez Évaluer, Exécuter et/ou Enregistrer votre script (voir section 1°)

Exemple n°1 : purger des messages de spam dans un groupe

Soit à supprimer une série de spams portant tous le même sujet sur un groupe donné.

  1. Sélectionnez l'option Groupes sélectionnés, puis cochez le groupe concerné dans la liste des groupes.
  2. Saisissez le début du sujet dans le champ de saisie (exemple trouvé sur le groupe fr.comp.sys.mac : « Offre de pret ») et cliquez sur Commence par.
  3. Dans la liste Sujet, cliquez sur le sujet du spam à purger.
  4. Choisissez Sujet complet.
  5. Cochez ou décochez les trois options de conservation des messages à votre convenance.
  6. Évaluez votre script, puis enregistrez-le ou exécutez-le.

Exemple n°2 : purger les Conseils d'utilisation publiés chaque mois dans tous les groupes

  1. Sélectionnez l'option Globale.
  2. Saisissez le mot « conseils » dans le champ de saisie et cliquez sur Contient.
  3. Dans la liste Sujet, cliquez sur l'un des sujets commençant par l'expression « [Conseils d'utilisation] ».
  4. Dans la zone Sujet cible, éditez le sujet pour ne conserver que la chaîne « [Conseils d'utilisation] ».
  5. Choisissez Sujet commence par.
  6. Cochez l'option Garder le plus récent (par groupe), afin de conserver la version la plus récente des Conseils d'utilisation dans chaque groupe.
  7. Décochez l'option Ignorer "RE: en début de sujet" si vous souhaitez conserver les éventuelles discussions en réponse aux Conseils d'utilisation.
  8. Cochez ou décochez à votre convenance l'option Préserver les messages verrouillés.
  9. Évaluez votre script, puis enregistrez-le ou exécutez-le.

5° L'onglet Scripts

C'est l'onglet Scripts, nous l'avons vu, qui s'affiche à l'ouverture de la fenêtre.

• Liste des scripts

Cette liste affiche les scripts que vous avez enregistrés. Vous pouvez les ordonner par type ou par nom en cliquant sur le titre de la colonne correspondante.

Si la liste contient des scripts par âge, ceux-ci s'affichent sous cette forme :

Mon script de purge par âge [03/07/2022]

La date entre crochets est la date pivot de l'exécution du script, actualisée en fonction des réglages du script. Dans l'exemple ci-dessus, si l'on exécute le script, les messages postés avant le 03/07/2022 seront purgés, et les messages datés du 03/07/2022 ou ultérieurs seront conservés.

• Script sélectionné

Pour sélectionner un script, cliquez dessus hors de la colonne des cases à cocher. La description du script s'affiche dans la zone de texte située sous la liste. Vous y trouverez les paramètres du script, ainsi que les groupes concernés.

Pour évaluer le nombre de messages ciblés par le script, cliquez sur Évaluer.

Pour lancer l'exécution du script, cliquez sur Exécuter.

Lorsqu'un script est sélectionné, les boutons suivants (en bas de la fenêtre) sont actifs :

Supprimer script (Une confirmation vous sera demandée.)

Éditer script → Ouvre le script dans l'onglet correspondant à son type — Par Âge, Champ 'From' ou Champ 'Subject' —, pour que vous puissiez le modifier.

Renommer script → Ouvre un dialogue dans lequel vous pouvez saisir le nouveau nom du script.

• Script(s) coché(s)

Vous pouvez cocher un ou plusieurs scripts de la liste. Vous pouvez aussi cocher tous les scripts en une fois en cliquant sur le bouton Tous (lorsque tous les scripts sont cochés, ce même bouton devient Aucun et vous permet de décocher tous les scripts).

Lorsque vous avez coché un ou plusieurs scripts, un clic sur le bouton Exécuter cochés lancera leur exécution l'un après l'autre. À chaque exécution d'un script, une petite fenêtre de progression s'affiche, et lorsque l'exécution est terminée, le script est décoché.

Cliquer sur le bouton Stopper dans la fenêtre de progression du script en cours d'exécution interrompt totalement la purge.

Comme pour les messages supprimés avec D, les M-ID des messages purgés sont mémorisés par MacCafé, de façon qu'ils ne puissent pas être rechargés lors d'une relève ultérieure. Ce traitement des M-ID peut prendre du temps si vous purgez un grand nombre de messages ; cependant, il s'effectue en tâche de fond (un point rouge s'anime sur le bouton Bouton Purger pendant qu'il s'opère). Si vous quittez MacCafé alors que le traitement n'est pas terminé, il sera simplement suspendu et se poursuivra à la prochaine ouverture de MacCafé.


4.07. Fenêtre Recherches

Fenêtre Recherches

La fenêtre Recherches s'ouvre en cliquant sur le bouton Bouton Chercher de la fenêtre Profil. Elle permet de rechercher des messages dans la base de données de MacCafé, selon les critères que vous aurez choisis.

La fenêtre comporte deux onglets :

Critères de recherche → S'affiche à l'ouverture de la fenêtre et permet de définir les critères, de lancer la recherche et d'afficher les résultats.

Texte message → Lorsque vous sélectionnez l'un des résultats de la recherche, la fenêtre bascule automatiquement sur cet onglet pour afficher le corps du message sélectionné.

1° L'onglet Critères de recherche

a. La liste Auteur

L'ensemble des auteurs recensés dans la base de données s'affiche dans la liste Auteur. Pour restreindre la portée de la recherche, vous pouvez :

• Sélectionner un ou plusieurs auteurs. Pour annuler votre sélection, cliquez sur Tout désélectionner.

• Utiliser le champ Auteur et les critères de la liste déroulante associée : Commence par / Contient / Finit par. Pour revenir à la liste complète des auteurs, effacez le contenu du champ Auteur.

Si le filtrage aboutit à n'afficher qu'une seule personne, celle-ci est automatiquement sélectionnée.

• Cliquer sur le bouton Moi, ce qui limitera la recherche aux messages dont vous êtes l'auteur. Pour revenir à la liste complète des auteurs, cliquez sur Tout désélectionner.

Notes

• Si aucun auteur n'est sélectionné, la recherche s'effectuera sur l'ensemble des auteurs (et ce même si c'est une liste réduite qui est affichée).

• Le champ de saisie Auteur est insensible à la casse et aux signes diacritiques (accents, cédilles, etc.). En revanche, la liste des auteurs les prend en compte. Par exemple, si vous entrez « René » ou « rene » dans le champ de saisie, les auteurs dont le pseudonyme contient les formes René, Rene, rené, rene, voire RENÉ ou ReNé, etc. seront tous listés et parfaitement différenciés.

b. La liste Groupes

La liste Groupes contient tous les groupes auxquels vous êtes abonné, et les affiche dans le même ordre que dans la fenêtre Profil. Pour pouvoir lancer une recherche, vous devez avoir sélectionné au moins un groupe. Vous pouvez évidemment en sélectionner plusieurs, voire étendre la recherche à tous les groupes en cliquant sur Tout sélectionner.

Pour sélectionner un groupe, il suffit de cliquer dessus ; il sera alors coché. Pour le désélectionner, cliquez à nouveau sur son nom.

Pour annuler toutes vos sélections, cliquez sur Tout désélectionner.

Le champ Groupe vous permet de restreindre le contenu de la liste. Par exemple, si vous saisissez « mac », seuls les groupes dont le nom contient « mac » s'afficheront (notez que toute saisie dans ce champ désélectionne automatiquement les groupes que vous aviez éventuellement sélectionnés). Pour revenir à la liste complète des groupes, effacez le contenu de ce champ.

c. Le cadre Chercher

Sous la liste Auteur se trouve un cadre nommé Chercher qui contient les outils de recherche portant sur le contenu des messages.

Texte à chercher : Vous pouvez y saisir le texte à rechercher dans les messages.

Message ou Sujet : Sélectionnez le critère de votre choix, selon que vous souhaitez chercher les messages dont le corps contient le texte à chercher, ou les messages dont le sujet contient ce texte.

La chaîne (lent) ou Les mots

– Si vous choisissez La chaîne (lent), MacCafé cherchera dans sa base les messages qui contiennent exactement la chaîne de caractères que vous avez saisie. Ce processus de recherche peut prendre du temps.

– Si vous choisissez Les mots, MacCafé cherchera les messages contenant tous les mots que vous avez saisis, quelle que soit leur position dans la zone de recherche choisie (message ou sujet).

d. Le bouton Lancer la recherche et la liste des résultats

Le bouton Lancer la recherche n'est actif que si les critères choisis permettent d'effectuer une recherche (en particulier, il ne peut être activé tant qu'aucun groupe n'a été sélectionné).

Lorsqu'il est actif, la recherche démarre quand vous cliquez dessus. Une fois le processus terminé, les messages trouvés s'affichent dans la liste des résultats située au bas de la fenêtre. Si aucun message n'a pu être trouvé, la mention « Recherche infructueuse » s'inscrit en filigrane sur la liste des résultats.

Vous pouvez ordonner les messages en cliquant sur le titre des colonnes Auteur, Date ou Sujet.

Lorsque vous cliquez sur un message de la liste, la fenêtre bascule sur l'onglet Texte message pour afficher son contenu.

La liste des résultats s'affiche également dans l'onglet Texte message. Vous n'aurez donc pas besoin de changer d'onglet pour consulter d'autres messages présents dans cette liste.

2° L'onglet Texte message

L'onglet Texte message affiche le corps du message sélectionné dans la liste des résultats, ainsi que le nom du groupe dans lequel le message a été trouvé.

Les mots ou la chaîne de caractères que vous avez recherchés sont surlignés dans le texte du message.

Le bouton Ouvrir message permet d'ouvrir le message sélectionné dans une nouvelle fenêtre Message.

Un double clic sur un message dans la liste des résultats ouvre ce message dans une nouvelle fenêtre.

En résumé

• Quel que soit le type de recherche, au moins un groupe doit être sélectionné dans la liste Groupes.

• Pour chercher les messages publiés par un ou plusieurs auteurs, quel que soit leur contenu :

1. Sélectionnez le(s) pseudo(s) correspondant(s) dans la liste Auteur.

2. Laissez vide le champ Texte à chercher.

• Pour chercher du texte dans les messages d'un ou plusieurs auteurs :

1. Sélectionnez le(s) pseudo(s) correspondant(s) dans la liste Auteur.

2. Saisissez le texte à chercher dans le champ Texte à chercher.

• Pour chercher du texte dans les messages de la base quel qu'en soit l'auteur :

1. Ne sélectionnez aucun auteur (au besoin, cliquez sur Tout désélectionner sous la liste Auteur).

2. Saisissez le texte à chercher dans le champ Texte à chercher.


4.08. Fenêtre Correction des données de l'en-tête

Fenêtre Correction en-tête

Si vous constatez une ou plusieurs des erreurs suivantes dans l'affichage d'un message dans la fenêtre Liste :

• nom de l'auteur tronqué ou contenant des caractères imprévus (à cause d'un mauvais encodage du champ From),

• date et/ou heure incohérentes,

• sujet du message tronqué ou contenant des caractères imprévus (à cause d'un mauvais encodage du champ Subject),

vous pouvez corriger ces erreurs grâce à la commande Champs En-tête (accessible dans la fenêtre Liste) qui affichera la fenêtre Correction des données de l'en-tête. Cela vous permettra, par exemple, d'obtenir un tri correct des messages, lorsque vous les affichez sans regrouper les enfilades et en les ordonnant par auteur, par sujet ou par date.

La partie gauche de la fenêtre affiche l'en-tête complet du message tel qu'il a été enregistré dans la base, ainsi que le Message-ID et le nom du groupe à partir duquel vous avez lancé la commande.

Dans la partie droite s'affichent les champs d'en-tête pouvant être modifiés. Pour chaque champ, le bouton Donnée En-tête permet de remplir la zone de saisie Remplaçant | avec le contenu original du champ, que ce soit pour l'éditer ou pour le réinitialiser à tout instant.

Pour les champs Pseudo (From) et Sujet (Subject), la zone de saisie Remplaçant | peut être remplie librement. Pour le champ Date, vous serez invité à saisir une date au format JJ/MM/AAAA. Pour le champ Heure UTC, vous pourrez saisir les heures, les minutes et les secondes au format hh:mm:ss.

Le bouton Sauvegarder enregistre vos modifications dans la base et ferme la fenêtre.

Le bouton Fermer ferme la fenêtre. Les modifications éventuelles ne seront pas enregistrées.

Notes importantes

• Les modifications apportées dans cette fenêtre affectent uniquement l'affichage du message dans la fenêtre Liste. L'en-tête du message reste inchangé, ce qui vous permet à tout moment d'annuler vos modifications, en relançant la commande Champs en-tête et en restaurant les données d'origine grâce aux boutons Donnée En-tête.

• Si le message dont vous modifiez les données a été publié sur plusieurs groupes, les modifications apportées n'apparaîtront que dans la liste du groupe à partir duquel vous les avez effectuées.


4.09. Fenêtre Correction de l'encodage du texte

Fenêtre Correction encodage

Alors que la commande Champs En-tête permet de modifier les champs d'en-tête défectueux d'un message, la commande Encodage Texte (accessible dans la fenêtre Liste) peut quant à elle corriger le corps du message s'il contient des caractères imprévus.

Pour ce faire, elle doit d'abord récupérer le message sur le serveur. Si le message n'est plus sur le serveur, la commande aboutira à un message d'alerte. Si vous disposez d'un autre profil créé pour un serveur qui conserve les messages plus longtemps, vous pouvez essayer de recommencer l'opération dans ce profil.

Une fois le message récupéré, la fenêtre Correction de l'encodage du texte s'ouvre.

La partie gauche contient :

Le texte brut du message (qui peut afficher des caractères différents de ceux attendus, ce qui est normal dans la mesure où aucun encodage ne lui est appliqué) ;

• une zone Résultat, vierge à l'ouverture de la fenêtre, mais qui se remplira lorsque vous cliquerez sur l'un des boutons Appliquer.

À droite se trouvent les éléments suivants :

• Header → Contient les deux champs d'en-tête utiles pour l'encodage correct du texte :

– Content-Type: indique le jeu de caractères (charset) déclaré.

– Content-Transfer-Encoding: indique la méthode d'encodage utilisée dans le message.

Si l'un de ces champs est vide, c'est qu'il n'a pas été déclaré lors de l'envoi du message.

Détecté → Affiche le charset et la méthode d'encodage détectés dans l'en-tête du message. En cliquant sur Appliquer, vous verrez s'afficher, dans la zone Résultat, le texte décodé selon ces critères (identique donc à ce qui s'affiche actuellement quand vous ouvrez le message dans MacCafé). À noter : si les deux champs de la section Header sont vides, le résultat ne pourra pas s'afficher.

Manuel → Ici, vous pouvez combiner les différents charsets et encodages disponibles, et cliquer sur Appliquer pour vérifier leur résultat sur le texte du message.

Pour en savoir plus sur les jeux de caractères proposés dans la liste Charset, vous pouvez consulter cette page web (en anglais) :

https://www.iana.org/assignments/character-sets/character-sets.xhtml

Lorsque le texte affiché dans Résultat est correct, vous pouvez cliquer sur Sauvegarder. La correction du message sera enregistrée dans la base de MacCafé et la fenêtre se fermera.

Lorsque vous cliquez sur Fermer, la fenêtre se ferme sans enregistrement de la correction.

Exemple de correction d'un message

Extrait d'un message pour lequel aucun charset et aucun encodage n'ont été spécifiés dans l'en-tête :

> D'autant que reÁu et lu sur Windows, Áa s'affiche correctement.

Et l‡ ?

Après avoir appliqué, dans Manuel, le charset ISO-8859-1 et l'encodage 8 Bit, la zone Résultat affiche ceci :

> D'autant que reçu et lu sur Windows, ça s'affiche correctement.

Et là ?

Mission accomplie !


4.10. Fenêtre À propos de MacCafé

Fenêtre À propos

Accessible depuis le menu MacCafé, la fenêtre À propos de MacCafé… rassemble des informations qui peuvent vous être utiles. Voici les principales :

• Le numéro et la date de la version de MacCafé que vous utilisez,

• Un lien vers le site web de MacCafé,

• Ue chemin du dossier dans lequel sont stockées les données de MacCafé (base de données et réglages).

• Un tableau d'informations sur votre base de données active,

• Un bouton permettant d'ouvrir la présente Documentation (voir le chapitre 4.12 Fenêtre Documentation). Un clic sur ce bouton entraîne également la fermeture de la fenêtre À propos…

• Un bouton permettant d'afficher un Historique des versions de MacCafé.

L'historique ne prend en compte que les versions publiées depuis la dernière mise à jour majeure (version 2.0 actuellement). Pour retrouver l'historique complet de MacCafé depuis sa toute première version publique, voir le menu Historiques du site web de MacCafé.


4.11. Fenêtre Documentation

Fenêtre Documenntation

La présente documentation, accessible à l'adresse http://mc.yakakwatik.org/documentation/, peut être ouverte directement dans MacCafé par trois moyens :

– cliquer sur Documentation dans la fenêtre À propos…

– dans le menu principal de MacCafé, cliquer sur Fenêtres Documentation

– presser  ⌘  ?  (équivalant à  ⌘  , )

Voyons comment se présente la fenêtre Documentation

1° Le bandeau supérieur

et sont des commandes de zoom (réduire / agrandir) qui agissent sur la page web.

, et donnent accès aux commandes classiques des navigateurs web, respectivement Aller à la page précédente, Aller à la page suivante et Recharger la page courante.

Doc vous permet, lorsqu'un lien de la page vous a conduit sur un autre site web, de revenir directement à la documentation en l'actualisant.

• URL affiche l'adresse de la page web actuellement affichée (qui peut être, nous le verrons, une autre page que celle de la documentation elle-même).

-> Navigateur ouvre la page web actuellement affichée dans votre navigateur et ferme la fenêtre Documentation. Si vous souhaitez que celle-ci reste ouverte, pressez la touche  ⌥  et cliquez sur le bouton.

2° La zone Web

Cette zone contient la documentation proprement dite. Tous les liens, qu'ils pointent vers une partie du document ou vers un autre site web, sont entièrement fonctionnels (à l'exception des liens qui tentent de s'ouvrir dans une autre fenêtre, mais la documentation elle-même n'en contient pas).

Il est possible de sélectionner et de copier tout ou partie du contenu de la page dans le presse-papiers :  ⌘ A pour tout sélectionner,  ⌘ C ou menu Édition Copier pour copier la sélection.

Le menu contextuel reprend partiellement celui du navigateur Safari.

• Clic droit sur une zone vierge de la page :

Recharger → Actualise le contenu de la page et recharge les ressources externes (feuilles de style, etc.). Cette commande est plus complète que celle du bouton qui ne fait que rafraîchir le contenu. Nous vous recommandons de la lancer systématiquement la première fois que vous ouvrez la documentation après une mise à jour de MacCafé. Il est également opportun de la lancer régulièrement, afin de bénéficier des éventuelles corrections apportées à la documentation entre deux mises à jour.

Save Page As… → Enregistre la page web à l'emplacement de votre choix.

Print… → Commande d'impression de la page web. Attention ! N'utilisez pas cette commande, sous peine de gâcher énormément de papier pour un résultat déplorable. Consultez l'encadré en fin de chapitre pour plus d'informations.

Inspecter l'élément → Ouvre une version simplifiée de l'Inspecteur de Safari.

• Clic droit sur un mot ou sur une sélection de texte :

Rechercher […] → Ouvre le Dictionnaire de macOS pour y rechercher le mot ou le texte sélectionné.

Rechercher [moteur de recherche] → Ouvre Safari pour rechercher le mot ou la sélection dans le moteur de recherche par défaut du navigateur.

Copier → Copie le mot ou la sélection dans le presse-papiers.

Les sous-menus Partager, Parole, Services sont identiques à ceux que l'on trouve dans le menu contextuel de Safari. On retrouve également les commandes Save Page As…, Print… (mêmes réserves que ci-dessus) et Inspecter l'élément.

Note : Si MacCafé permet de suivre les liens vers des pages Web externes à la documentation, il ne peut le faire qu'à l'intérieur de la fenêtre Documentation. Par conséquent, la commande Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre du menu contextuel donnera le même résultat que la commande Ouvrir le lien : ce dernier s'ouvrira dans la fenêtre Documentation. De même, un hyperlien conçu pour ouvrir une page dans une nouvelle fenêtre l'ouvrira dans cette même fenêtre.

Conseils pour l'impression ou l'enregistrement en PDF de la documentation

Bien que la présente page web ait été optimisée pour l'impression, le moteur de rendu WebKit (utilisé par MacCafé ainsi que par Safari) ne tient quasiment aucun compte des règles établies à cet usage dans la feuille de style associée à la page. Les navigateurs Chrome, Vivaldi ou SeaMonkey font un peu mieux, sans que le résultat soit pleinement satisfaisant.

À l'heure actuelle, le seul navigateur qui respecte ces règles à la lettre est Firefox (du moins dans ses versions les plus récentes). Par conséquent, si vous souhaitez imprimer la documentation de MacCafé (comptez plus d'une centaine de pages !) ou l'enregistrer au format PDF, nous vous conseillons fortement de le faire à partir de Firefox, en lui soumettant l'URL http://mc.yakakwatik.org/documentation/ .

Attention ! Pour obtenir des résultats satisfaisants, que ce soit pour l'impression ou pour l'enregistrement en PDF, il est primordial de respecter les instructions ci-dessous (les modifications s'afficheront dynamiquement dans l'aperçu).

Dans le dialogue d'impression de Firefox, cliquez sur Plus de paramètres.

Dans la liste déroulante Taille du papier, sélectionnez A4.

Choisissez l'option  Échelle et réglez l'échelle à 75.

Choissez l'option Format  Original.

Désélectionnez l'option  Imprimer les en-têtes et pieds-de-page.

Si vous souhaitez conserver la couleur de fond des encadrés et d'autres éléments de la documentation, sélectionnez l'option  Imprimer les arrière-plans. Si l'option est décochée, tous les éléments auront un fond blanc.

3° L'index

Pour faciliter vos recherches, la documentation dispose d'un index. Celui-ci s'ouvre dans une page distincte lorsque vous cliquez sur le bouton Index situé au milieu de l'en-tête. La page de l'index possède un bouton Doc placé au même endroit et permettant de revenir à la documentation.

Pour naviguer dans l'index, il suffit de cliquer sur les lettres de l'alphabet présentes en haut de chaque section. Chaque entrée de l'index comporte un ou plusieurs liens pointant vers le ou les passages de la documentation correspondant à cette entrée.


5. Le menu principal

1° Menu MacCafé

C'est le menu d'application standard de macOS. Vous y trouverez notamment les items suivants :

À propos de MacCafé… → Ouvre la fenêtre À propos de MacCafé…

Préférences… /  ⌘  ,  → Ouvre la fenêtre des Préférences.

Quitter MacCafé /  ⌘ Q → Voir le chapitre Quitter MacCafé.

2° Menu Fichier

Relever tous les groupes /  ⌥  ⌘ K → Lance la récupération des nouveaux messages dans tous les groupes du profil actif (à ce sujet, lire l'encadré PREMIÈRE RELÈVE D'UN GROUPE dans le chapitre Fenêtre Profil).

Voir les messages en attente… /  ⌥  ⌘ B → Ouvre la fenêtre Messages en attente d'envoi. Cet item est grisé s'il n'y a aucun message en attente.

Envoyer les messages /  ⌥  ⌘ E → Envoie sur le serveur tous les messages prêts à envoyer. Cet item est grisé s'il n'y a aucun message prêt à envoyer.

Envoyer puis Relever /  ⌘ E → Envoie tous les messages prêts à envoyer, puis enchaîne avec une relève de l'ensemble des groupes. Cet item est lui aussi grisé s'il n'y a aucun message prêt à envoyer.

Note : L'item Imprimer… n'est pas actif. Pour imprimer un message, utilisez la commande d'impression disponible dans les fenêtres Message.

3° Menu Édition

Outre les commandes d'édition classiques (visibles quelle que soit la fenêtre active), le menu Édition peut proposer les items suivants (actifs ou grisés selon les circonstances) :

Copier Message-ID /  ⌘  I  (fenêtre Message) → Copie dans le presse-papiers l'identifiant du message ouvert.

Copier adresse courrier /  ⌘ A (fenêtre Message) → Copie dans le presse-papiers l'adresse mail de l'auteur du message ouvert. Si le message contient un champ Reply-To, c'est l'adresse présente dans ce champ qui est copiée, sinon c'est celle du champ From.

Coller comme citation /  ⌘ V (fenêtre Rédaction) → Colle le contenu textuel du presse-papiers sous la forme d'une citation : chevron > ajouté au début de chaque ligne.

Coder ou Décoder en ROT13 /  ⌥  ⌘ R (fenêtre Message ou fenêtre Rédaction) → Transforme le texte sélectionné selon l'algorithme ROT13 (explication sur Wikipédia). Cet item est grisé si aucun texte n'est sélectionné.

Chercher… /  ⌘ F → ouvre la fenêtre Recherches.

Chercher par M-ID /  ⌥  ⌘ F → ouvre une boîte de dialogue vous invitant à saisir ou coller un message-ID, afin de lancer la recherche du message correspondant. Lire le chapitre 6. La recherche par Message-ID pour plus d'informations à ce sujet.

4° Menu Fenêtre

Ce menu permet d'accéder aux principales fenêtres de MacCafé actuellement ouvertes. Il se compose d'une partie fixe, dont les items sont actifs ou grisés selon que la fenêtre correspondante est ouverte ou non :

Profil

Messages à envoyer

Rédaction

Recherches

Purge

Documentation /  ⌘  ?  (équivalant à  ⌘  , ) → Cet item est toujours actif. Si la fenêtre Documentation est déjà ouverte, il fonctionne comme les autres items du menu. Sinon, il sert à ouvrir cette fenêtre et permet ainsi d'accéder à la documentation de MacCafé.

S'y ajoutent trois sous-menus (grisés s'ils sont vides) :

Groupes ouverts → Les fenêtres Liste actuellement ouvertes.

Messages → Les fenêtres Message actuellement ouvertes.

Messages en ligne → Les fenêtres de recherche par M-ID actuellement ouvertes. Les items de ce sous-menu ont pour préfixe WEB lorsqu'ils désignent une fenêtre Archive Web affichant la page d'un site web d'archivage, ou MSG quand il s'agit d'une fenêtre Message « en ligne » affichant un message trouvé sur un serveur. Ces deux types de fenêtre sont décrits dans le chapitre 6. La recherche par Message-ID.

Ces trois sous-menus offrent une commande bien pratique qui apparaît dès que plusieurs fenêtres y sont référencées : Tout fermer. Ainsi, par exemple, si vous avez ouvert plusieurs fenêtres Liste, un simple clic sur cette commande dans le sous-menu Groupes ouverts les fermera toutes ensemble.

Enfin, la commande Tout ramener au premier plan, comme son intitulé l'indique, fait remonter au premier plan toutes les fenêtres de MacCafé ouvertes.

5° Menu Aide

Ce menu système sert essentiellement à trouver les items de menu correspondant à la saisie dans son champ de recherche. Si vous avez besoin d'aide au sujet de MacCafé, lisez plutôt la présente documentation. 😉


6. La recherche par Message-ID

Principe et déroulement de la recherche par Message-ID

MacCafé vous permet de rechercher un message dont vous connaissez le Message-ID (ce terme, couramment abrégé en « M-ID », désigne l'identifiant unique inscrit dans l'en-tête du message).

Cette recherche peut avoir divers points de départ.

• À partir d'une fenêtre Message :

  • Clic droit sur un M-ID, puis clic sur Afficher Message (item également disponible dans le menu contextuel de la fenêtre Rédaction).
  • Clic sur l'un des boutons Bouton base ou Bouton serveur signalant que le message affiché est une réponse à un message posté sur un autre groupe (suite à un Followup-To).
  • Dans la représentation graphique de l'enfilade, clic sur le cercle grisé représentant un « message fantôme », c'est-à-dire un message qui, bien que référencé dans l'enfilade, en est absent pour une raison ou pour une autre.

• À partir du menu Édition Chercher par M-ID…. Cette commande ouvre un dialogue qui vous permet de coller ou de saisir le M-ID du message à rechercher. Les trois formats suivants sont acceptés :

  • <news:r655r5$7l0$1@shakotay.alphanet.ch>
  • <r655r5$7l0$1@shakotay.alphanet.ch>
  • r655r5$7l0$1@shakotay.alphanet.ch

Quelle que soit son origine, la recherche par M-ID se déroule selon les cas en une, deux ou trois étapes :

  1. Recherche du message dans la base de données de MacCafé. Note : Cette étape sera ignorée s'il est évident que le message est absent de la base (par exemple quand on a cliqué sur un bouton Bouton serveur).
  2. Si le message n'est pas dans la base et si vous avez activé l'option de recherche  serveurs NNTP (voir la section 2° du chapitre 3.10), envoi d'une requête à votre serveur de news (ou à vos serveurs, l'un après l'autre jusqu'à ce que le message soit trouvé) pour y rechercher le message.
  3. Si le message n'est pas non plus sur le ou les serveurs ou si l'option  serveurs NNTP est désactivée, lancement de la recherche sur un site d'archives Web, là encore à condition que vous ayez activé ce service (voir la section 2° du chapitre 3.10).

Étape 1 - Recherche du message dans la base

Lorsque le M-ID correspond à un message présent dans la base de données de MacCafé, ce message s'ouvre dans une nouvelle fenêtre Message.

Si vous utilisez plusieurs profils, le message correspondant au M-ID ne se trouve pas obligatoirement dans un groupe du profil actif. Dans ce cas, vous en serez averti de la manière suivante : si le profil actif se nomme Profil 1 et que le message se trouve dans un profil nommé Profil 2, le nom  Profil 2  s'affichera sur fond rouge en haut de la fenêtre Message. Si vous répondez au message, votre message de réponse sera enregistré dans la boîte d'envoi de Profil 2.

Si le message correspondant au M-ID a été cross-posté (c'est-à-dire publié simultanément sur plusieurs groupes), un dialogue vous demandera quelle occurrence du message vous voulez ouvrir. Là encore, il vous sera possible d'ouvrir une occurrence du message qui se trouve dans un autre profil que le profil actif, dans les mêmes conditions que ci-dessus.

Étape 2 - Recherche du message sur le serveur : la fenêtre Message « en ligne »

La recherche sur le ou les serveurs, si elle est activée dans les Préférences, est lancée lorsque le message correspondant au M-ID n'a pas été trouvé dans la base de données. Si elle permet de retrouver le message, celui-ci s'ouvrira dans une fenêtre Message « en ligne » qui présente quelques différences avec les fenêtres Message standards. Précisons que le message ainsi présenté n'est destiné qu'à la consultation : vous ne pouvez pas y répondre et si c'est un de vos messages, vous ne pouvez ni l'annuler ni le remplacer depuis cette fenêtre.

Fenêtre Message « en ligne »

1. À la place de la représentation graphique de l'enfilade s'affiche la liste des M-ID éventuellement présents dans le champ References du message. Par défaut, les M-ID sont rangés du plus récent au plus ancien (ce qui place en haut de la liste le message auquel répondait le message affiché), mais il est possible d'inverser cet ordre en cliquant sur le titre de la colonne Ordre.

Il s'agit évidemment d'une représentation partielle de l'enfilade : ne peuvent y figurer les messages publiés après le message affiché, et même la liste de ceux qui l'ont précédé peut être incomplète, certains lecteurs de news imposant une limite au nombre de Message-ID dans le champ References.

La colonne Bdd renseigne sur la présence éventuelle de chaque message de la liste dans la base de données de MacCafé : on lira oui si le message se trouve dans la base, --- dans le cas contraire.

2. À droite se trouve un cadre d'informations où s'inscrit l'origine de la recherche (cf. les points de départ évoqués au début de ce chapitre).

Sous ce cadre est placé un bouton. À l'ouverture de la fenêtre, il se nomme Rechercher et il est inactif. Il ne s'active que lorsque vous sélectionnez un Message-ID dans la liste de gauche. Il changera alors d'intitulé et deviendra :

Bouton Afficher message si le M-ID sélectionné correspond à un message présent dans la base de données (oui dans la colonne bdd). Dans ce cas, un clic sur le bouton ouvrira le message correspondant au M-ID dans une fenêtre Message standard, comme dans l'étape 1.

Bouton Recherche Web si le M-ID correspond à un message absent de la base (--- dans la colonne bdd). Un clic sur le bouton affichera le menu suivant :

Site archive (grisé si aucun site n'est défini dans les Préférences) → Lance la recherche du message sur le site d'archives Web que vous avez choisi (voir l'étape 3).

Tous les serveurs → Lance la recherche du message sur les serveurs utilisés dans vos profils.

S'y ajoute la liste des serveurs que vous utilisez, afin de vous permettre de lancer la recherche sur un serveur de votre choix.

3. Les autres éléments de la fenêtre (le bouton Bouton de menu, les panneaux de l'en-tête et du corps du message ainsi que le menu contextuel) sont semblables à ceux d'une fenêtre Message standard, les commandes de réponse, d'annulation et de remplacement en moins.

Plusieurs fenêtres Message « en ligne » peuvent être ouvertes en même temps. Dans le menu Fenêtres Messages en ligne, elles sont référencées avec le préfixe MSG.

Étape 3 - Recherche du message sur un site d'archivage : la fenêtre Archive Web

Si les étapes 1 et 2 n'ont donné aucun résultat et si vous avez activé la recherche sur un site web d'archivage (voir la section 2° du chapitre 3.10), une fenêtre Archive Web s'ouvre pour afficher le résultat de la recherche sur le site web que vous avez choisi.

Comme pour les fenêtres Message « en ligne », il est possible d'avoir plusieurs fenêtres Archive Web ouvertes simultanément. Dans le menu Fenêtres Messages en ligne, ces fenêtres sont référencées avec le préfixe WEB.

Fenêtre Archive Web

1. Le bandeau supérieur

• Site à interroger affiche la liste des sites d'archivage disponibles. Elle vous permet de soumettre le même Message-ID à un autre site. Cela peut-être utile si, par exemple, la recherche n'a donné aucun résultat sur le site par défaut.

et sont des commandes de zoom (réduire / agrandir) qui agissent sur la page web affichée sous le bandeau.

, et donnent accès aux commandes classiques des navigateurs web, respectivement Aller à la page précédente, Aller à la page suivante et Recharger la page courante.

M-ID message affiche le Message-ID du message recherché.

URL affiche l'adresse de la page web actuellement affichée.

Le bouton Bouton de menu ouvre un menu déroulant contenant les items suivants :

Copier <URL> → Copie dans le presse-papiers l'URL encadrée de chevrons (format recommandé si l'URL doit être collée dans un message à publier sur Usenet).

Copier URL → Copie dans le presse-papiers l'URL sans chevrons.

Fenêtre - Message « en ligne » → Affiche le message dans une fenêtre Message « en ligne » (voir l'étape 2), ce qui vous permettra d'accéder aux fonctionnalités offertes par cette fenêtre. Cet item est grisé si la recherche n'a pas abouti à l'affichage d'un message, ou si la recherche Web est effectuée via une URL personnalisée qui ne pointe pas vers l'un des sites prédéfinis.

Astuces

• Cette commande est particulièrement utile lorsque le message affiché dans la fenêtre Archive Web présente des défauts d'encodage, car ces défauts seront corrigés dans la fenêtre Message « en ligne ». Par exemple :

Correction de l'encodage

• Dans les préférences Moteurs de recherche, vous disposez d'une option permettant d'automatiser la duplication du message dans une fenêtre Message « en ligne », et éventuellement de fermer la fenêtre Archive Web.

Tous les serveurs → Lance la recherche du message sur le ou les serveurs que vous utilisez.

Comme dans la fenêtre Message « en ligne », vous pouvez également lancer cette recherche sur un seul serveur de votre choix, grâce à la liste qui s'affiche sous cet item.

Bien évidemment, à ce stade, la recherche du message sur le ou les serveurs n'a de sens que si elle est désactivée dans les Préférences. Sinon, elle a déjà eu lieu et n'a pas donné de résultat, puisque vous êtes arrivé à la troisième étape…

2. La zone Web

La page affichée dans la zone Web est entièrement fonctionnelle, c'est-à-dire que vous pouvez suivre les liens qui s'y affichent.

Il est possible de sélectionner et de copier tout ou partie du contenu de la page dans le presse-papiers :  ⌘ A pour tout sélectionner,  ⌘ C ou menu Édition Copier (ou encore Copier dans le menu contextuel de la page) pour copier la sélection.

Le menu contextuel contient d'autres items, notamment concernant la recherche textuelle, qui sont identiques à ceux que l'on rencontre dans le menu contextuel de Safari.

Note : Si MacCafé permet de suivre les liens vers d'autres pages que celle affichée, il ne peut le faire qu'à l'intérieur de la fenêtre Archive Web. Par conséquent, la commande Ouvrir le lien dans une nouvelle fenêtre du menu contextuel donnera le même résultat que la commande Ouvrir le lien : ce dernier s'ouvrira dans l'actuelle fenêtre Archive Web. De même, un hyperlien conçu pour ouvrir une page dans une nouvelle fenêtre l'ouvrira dans cette même fenêtre.

Astuce

Si vous avez effectué votre recherche sur le site « howardknight » (voir la copie d'écran ci-dessus), la page web dispose d'un lien Poser un signet qui ouvre une nouvelle page contenant le code source du message affiché. Dans l'URL de cette nouvelle page, le Message-ID est remplacé par un simple numéro d'identification du message dans l'archive. Par exemple :

http://al.howardknight.net/?MSGI=%3Cs86in0$l2s$1@news.trigofacile.com%3E

devient :

http://al.howardknight.net/?ID=162590839700

Si vous souhaitez inclure l'URL du message dans un article que vous publierez sur Usenet, il peut être intéressant d'utiliser cette forme plus courte.


7. Quitter MacCafé

Vous pouvez quitter MacCafé comme toute application Mac, la seule différence est à l'issue de cette commande l'apparition d'une fenêtre de « pub » de la société 4D.

Cette fenêtre n'est pas bloquante, se ferme au bout de quelques secondes ou si vous cliquez dessus.

Attention !

Dans trois cas, il peut y avoir un dialogue de demande de confirmation pour quitter, alors que ça ne se produit pas depuis l'application :

• Depuis le menu contextuel de l'icône de MacCafé dans le dock, uniquement si MacCafé n'est pas au premier plan ;

• Depuis l'application Moniteur d'activité avec la commande Quitter ;

• Pour les commandes Redémarrer et Quitter du menu , où ce dialogue bloque la procédure demandée.

Notez que dans ces trois cas de figure, si un message est en cours de rédaction au moment de la fermeture, il sera perdu.


8. Les options de lancement

Lorsque vous lancez MacCafé, l'application ouvre systématiquement la dernière base de données utilisée. Cependant, 4D offre la possibilité de choisir d'autres options au lancement. Pour y accéder, voici comment procéder :

Pressez une touche  ⌥  en lançant MacCafé et gardez-la enfoncée jusqu'à ce que le dialogue suivant s'affiche :

Options de lancement

1° Poursuivre l'ouverture avec le fichier de données par défaut

Quand vous cliquez sur Continuer, MacCafé se lance en ouvrant la base par défaut, selon la procédure standard.

2° Choisir un autre fichier de données

Cette option vous permet d'ouvrir une autre base (précédemment créée) que la base par défaut. Quand vous cliquez sur Continuer, un dialogue d'ouverture de fichier apparaît. Naviguez jusqu'au dossier contenant la base que vous souhaitez ouvrir, puis sélectionnez le fichier au format .4DD qui s'y trouve et cliquez sur Ouvrir.

MacCafé se lancera alors en ouvrant la base que vous avez choisie, et qui deviendra la base par défaut.

3° Créer un nouveau fichier de données

Avec cette option, vous pouvez créer une nouvelle base de données, qu'il vous appartiendra de configurer et qui deviendra la base par défaut. Quand vous cliquez sur Continuer, un dialogue de création de fichier s'ouvre.

Attention ! le chemin proposé par défaut est le dossier database interne de l'application MacCafé.app. Ne créez surtout pas votre nouvelle base à cet emplacement. Naviguez plutôt jusqu'à votre dossier Documents et créez-y un nouveau dossier avant de cliquer sur Enregistrer.

Une fois la nouvelle base créée, MacCafé génère une clé de protection et affiche un dialogue permettant de la visualiser et de la personnaliser. Si vous souhaitez pouvoir annuler ou remplacer des messages postés depuis une autre base, il est indispensable d'attribuer à votre nouvelle base la clé déjà utilisée dans cette autre base. Lire le chapitre 3.02. Clé de protection de vos messages pour plus d'informations.

4° Restituer un fichier de sauvegarde

Cette fonction de 4D, peu utile voire inutile pour MacCafé, ne sera pas documentée ici. Si malgré tout vous désirez en savoir plus, vous pouvez vous reporter à la documentation officielle de 4D, en cliquant sur le bouton Documentation en ligne… dans les préférences Outils.

5° Ouvrir le Centre de Sécurité et de Maintenance

En attendant que le chapitre 3.13. Outils soit mis à jour, nous vous recommandons de ne pas utiliser les outils du CSM si vous ne maîtrisez pas l'environnement 4D.

Le bouton Annuler du dialogue entraîne la fermeture du processus (sans changement de la base par défaut), après un bref affichage de la fenêtre de publicité 4D.


Annexes

Vous trouverez ici des informations complémentaires sur MacCafé en particulier, ou sur Usenet en général.

Au menu :


Annexe 1. Liste des raccourcis et commandes clavier

Action Raccourci ou commande Fenêtre active
Activer l'auto-cochage  +  Liste
Afficher / masquer l'en-tête complet du message H Message
Annuler  ⌘ Z
Chercher…  ⌘ F
Chercher par M-ID…  ⌥  ⌘ F
Cocher / Décocher message(s) Return Liste
Codage / Décodage ROT13  ⌥  ⌘ R Message
Rédaction
Coller  ⌘ V
Coller comme citation  ⌘ V Rédaction
Copier  ⌘ C
Copier Message-ID  ⌘ I Message
Copier l'adresse mail de l'auteur  ⌘ A Message
Couper  ⌘ X
Désactiver l'auto-cochage  −  Liste
Déverrouiller le message sélectionné / les messages verrouillés de la sélection  ⌘ L Liste
Déverrouiller les messages de l'enfilade contenant le message sélectionné  ⌥  ⌘ L Liste
Déverrouiller les messages verrouillés du groupe  ⌘ L Liste
Envoyer les messages  ⌥  ⌘ E
Envoyer puis relever  ⌘ E
Faire défiler le texte, puis message coché / non lu ¹ suivant   Espace   Message
Fermer la fenêtre  ⌘ W ou Esc Toutes sauf Profil
Marquer le message sélectionné comme lu / non lu  ⌘ M Liste
Marquer tous les messages du groupe (ou des groupes si plusieurs groupes sélectionnés dans Profil) comme lus et non cochés  ⌘ E Profil
Liste
Mode d'affichage 1 - Messages non lus 1 Liste
Mode d'affichage 2 - Messages lus 2 Liste
Mode d'affichage 3 - Tous les messages 3 Liste
Mode d'affichage 4 - Messages cochés 4 Liste
Mode d'affichage 5 - Messages de la dernière relève 5 Liste
Mode d'affichage 6 - Messages verrouillés 6 Liste
Mode d'affichage 7 - Messages des auteurs plonkés 7 Liste
Ouvrir la fenêtre Documentation  ⌘  ? 

(≈  ⌘  , )
Ouvrir le 1er groupe contenant des messages cochés / non lus ¹   Espace   /   Espace   Profil
Ouvrir le premier message coché / non lu ¹   Espace   Liste
Ouvrir le dernier message fermé du groupe  ⌘ B Liste
Message
Ouvrir le groupe sélectionné ² Enter

FnReturn ³
Profil
Ouvrir le ou les messages sélectionnés Enter

FnReturn ³
Liste
Ouvrir le message sélectionné dans la dernière fenêtre ouverte (raccourci disponible si au moins une fenêtre Message est déjà ouverte)  ⌥ Enter

 ⌥ FnReturn ³
Liste
Plonker / Réhabiliter l'auteur du message sélectionné  ⌘ K Liste
Message
Publier un nouveau message dans le groupe sélectionné ² / dans le groupe ouvert  ⌘ N Profil
Liste
Quitter MacCafé  ⌘ Q
Relever tous les groupes  ⌥  ⌘ K Profil
Répondre au message F Message
Rétablir  ⌘ Z
Supprimer le(s) message(s) de la base de données  ⌘ D Liste
Message
Tout sélectionner (groupes, messages, corps d'un message, etc.)  ⌘ A Profil
Liste
Fenêtres contenant du texte sélectionnable
Voir les messages en attente…  ⌥  ⌘ B

1. Coché ou non lu : dépend de l'option choisie dans les Paramètres d'affichage 2.

2. Si plusieurs groupes sont sélectionnés dans Profil, c'est le dernier groupe ajouté à la sélection qui est pris en compte.

3. La combinaison FnReturn est réservée aux claviers ne possédant pas de touche Enter.

Navigation dans la représentation graphique de l'enfilade (fenêtre Message) Raccourci
Passer au message suivant (sur la même branche) ▶︎
Revenir au message précédent (sur la même branche) ◀︎
Descendre d'une branche (à partir du premier message de la branche)
Revenir au premier message d'une branche ◀︎ ou Backspace
Remonter d'une branche (à partir du premier message de la branche)
Remonter au message d'où part l'embranchement (à partir du 1er message de la branche) ◀︎ ou Backspace
Revenir au premier message de l'enfilade O
Navigation dans le corps d'un message Clavier avec pavé numérique Clavier sans pavé numérique
Faire défiler vers le haut Fn
Faire défiler vers le bas Fn
Remonter au début Fn◀︎
Descendre à la fin Fn▶︎

Annexe 2. Résolution de problèmes

Après l'importation des archives News de MacSOUP, les groupes de la fenêtre Profil sont grisés, marqués d'un A et ne peuvent pas être ouverts.

Cause : vous avez omis de relever la liste des groupes avant de procéder à l'importation.

Solution :

Créez un deuxième profil avec le même serveur que dans votre premier profil.

Relevez la liste des groupes pour ce deuxième profil.

Abonnez-vous à tous les groupes auxquels vous étiez abonné dans MacSOUP. Tous les groupes sont à présent actifs et les messages importés depuis MacSOUP y figurent.

Supprimez le premier profil désormais inutile.

Un message fraîchement relevé apparaît tronqué.

Cause possible : il y a eu un problème de connexion au serveur pendant la relève.

Solution :

Sélectionnez le message dans la fenêtre Liste, cliquez sur le bouton Bouton de menu puis cliquez sur l'item Recharger message (pour plus d'informations sur cette commande, voir la section 3° du chapitre 4.02).

Ouvrez le message rechargé pour vérifier s'il est complet. S'il est toujours tronqué, c'est vraisemblablement parce qu'il a été publié ainsi, peut-être à cause d'une erreur de manipulation de la part de l'auteur.

La relève automatique fait planter MacCafé à l'ouverture.

Cause possible : il y a un problème de connexion entre MacCafé et le serveur du profil actif.

Solution :

Forcez MacCafé à quitter.

Pressez une touche en relançant MacCafé et gardez-la enfoncée jusqu'à ce que le contenu de la fenêtre Profil soit affiché. Ceci aura pour effet de désactiver la première (et seulement la première) relève automatique, afin d'empêcher le plantage de se reproduire dès l'ouverture de MacCafé. Vous pourrez alors changer de profil ou vérifier les paramètres du profil actif.


Annexe 3. Liens utiles

Le site web de MacCafé

Retrouvez les mises à jour de MacCafé et du fichier des dbFaces, ainsi que l'historique complet des versions.

Du bon usage de Usenet

« Ce site a été conçu par l'équipe de fr-chartes pour aider toutes les personnes qui souhaitent se renseigner sur Usenet. » Voir aussi la mini-FAQ traitant du cross-post et du suivi.

Lexique des termes employés sur Usenet

Une version un peu plus récente de ce lexique (mais peut-être moins facile à lire) est disponible à cette adresse : http://www.usenet-fr.net/fur/usenet/lexique.html

Rechercher un article sur Usenet ¹

Permet de retrouver un article à partir de son Message-ID. Le M-ID doit être saisi ou collé dans le champ de saisie avec ses chevrons. Exemple :

<r655r5$7l0$1@shakotay.alphanet.ch>

Search usenet-fr ¹

Un autre site de recherche, limité aux articles publiés sur la hiérarchie francophone fr.*. La recherche peut s'effectuer selon divers critères (M-ID — avec chevrons —, mots clés à chercher dans le corps des messages, etc.).

Online X-Face Converter

Le convertisseur de X-Face cité dans le chapitre 3.04.

Convertisseur de caractères et de codages Unicode

Sur cette page, le bouton Cliquer pour le mode d'emploi donne accès à une notice détaillée du convertisseur.

Accès à la hiérarchie fr.*

Liste de serveurs (et autres services) offrant un accès gratuit à la hiérarchie francophone d'Usenet (groupes de discussion fr.*).

Table des forums fr.*

Liste des groupes disponibles dans la hiérarchie fr.* avec leur description.


1. Voir également la section 2° du chapitre 3.10.


Annexe 4. Les champs d'en-tête optionnels

MacCafé vous offre la possibilité d'ajouter des champs d'en-tête à vos messages :

– de manière permanente en ajoutant ces champs dans les Préférences / Ajout personnalisé d'en-têtes de message.

– ponctuellement lors de la rédaction d'un message.

Nous allons ici passer en revue les principaux champs d'en-tête optionnels, en expliquant leur usage parfois très spécifique.

1° Approved

Le champ Approved est utilisé exclusivement pour la publication dans les groupes modérés. Pour cette raison, il ne peut pas être ajouté de manière permanente, la présence d'un champ Approved dans un message envoyé sur un groupe non concerné pouvant aboutir au refus de publication du message.

Pour un usage ponctuel, trois cas de figure sont à considérer selon le type de groupe où vous souhaitez publier votre message :

1. Le groupe n'est pas modéréN'ajoutez pas le champ Approved, sous peine de voir votre message rejeté.

2. Le groupe est auto-modéré (exemple sur la hiérarchie fr.* : fr.misc.bavardages.dinosaures, « Bistro des anciens du Réseau ») → Ajoutez obligatoirement le champ Approved avec le contenu de votre choix.

3. Le groupe est strictement modéré → Si vous n'êtes pas modérateur de ce groupe, n'ajoutez pas le champ Approved, sous peine de voir votre message rejeté.

En conséquence, lorsque vous souhaitez publier un article sur un groupe modéré (signalé par un M dans la liste des groupes), renseignez-vous d'abord sur le type de modération qui y est appliqué (cf. le statut du groupe généralement indiqué dans sa charte).

Certains serveurs refusent les messages dont l'en-tête contient le champ Approved et ne permettent donc pas de publier sur les groupes auto-modérés. Par exemple, le serveur nntp.aioe.org renvoie le message d'erreur suivant :

Traduction : « Vous ne pouvez pas approuver les messages. »

2° Archive

Le champ Archive est destiné à informer les sites d'archivage des news que vous souhaitez ou ne souhaitez pas voir vos propres messages archivés par leurs soins.

• Si le contenu du champ est no, vous signifiez aux sites d'archivage que le message ne doit pas être archivé.

• Si le contenu du champ est yes, vous donnez explicitement votre accord pour l'archivage de votre message.

Notes

• Il n'existe aucune garantie que les sites d'archivage respectent votre choix.

• Le champ Archive peut être complété par le champ X-No-Archive. Il devrait même l'être systématiquement, dans la mesure où l'on ne peut savoir si tel site d'archivage respecte le premier, le second, les deux ou aucun de ces deux champs.

3° Comments

Le champ Comments vous permet d'ajouter un commentaire dans l'en-tête de votre message. Son contenu est libre.

4° Distribution

Le champ Distribution permet d'indiquer aux serveurs la ou les zones géographiques / organisationnelles dans lesquelles votre message devrait être distribué, à l'exclusion de toute autre zone. Nous ne détaillerons pas ici la syntaxe de ce champ (lire la RFC 5536 pour plus d'informations à ce sujet), et nous vous recommandons de ne l'utiliser que si vous en maîtrisez parfaitement l'usage.

5° Keywords

Le champ Keywords est destiné à recevoir une liste de mots clés, séparés par des virgules.

6° Mail-Copies-To

Le champ Mail-Copies-To vous permet de signifier le refus de toute réponse par courriel à vos messages. Pour ce faire, le contenu du champ doit être : nobody (de préférence à never).

Vous pouvez aussi, au contraire, demander qu'une copie vous soit systématiquement adressée en privé. Dans ce cas, le contenu du champ sera soit une adresse mail qui vous appartient, soit — si l'adresse de votre champ From est valide ou si vous avez ajouté un champ Reply-To valide — la valeur poster.

Note : Le respect de ces consignes n'est pas garanti.

7° Organization

Le contenu du champ Organization est libre. Si vous ne l'ajoutez pas à vos messages, il est généralement utilisé par le serveur de news qui y inscrit une formule de son choix.

8° Reply-To

L'usage du champ Reply-To est décrit dans les Préférences / Ajout personnalisé d'en-têtes de message. Si vous l'avez ajouté dans les Préférences, vous pouvez l'éditer directement dans la fenêtre Rédaction. Si vous ne l'avez pas ajouté dans les Préférences, vous pourrez l'ajouter ponctuellement via le bouton Bouton de menu de la fenêtre Rédaction.

9° Summary

Le champ Summary est destiné à recevoir un résumé de votre message ; de ce fait, son usage est plutôt ponctuel. Le contenu du champ est libre.

10° X-No-Archive

Comme tous les champs en « X- », X-No-Archive est un champ d'en-tête non officiel, ce qui ne l'empêche pas d'être largement répandu. Il assure le même rôle que le champ Archive, et comme ce dernier peut être respecté ou ignoré selon les sites d'archivage. Son usage est le suivant :

• Si le contenu du champ est yes, vous signifiez que vous ne souhaitez pas que le message soit archivé.

• Si le contenu est no, vous acceptez l'archivage.

11° X-Face

Le champ X-Face, expliqué en détail dans les Préférences / Ajout personnalisé d'en-têtes de message, fait l'objet d'un traitement particulier dans ces préférences. Cependant, vous pouvez l'ajouter ponctuellement à partir du bouton Bouton de menu de la fenêtre Rédaction. Dans ce cas, si vous avez défini une X-Face dans les préférences, le contenu du champ ajouté remplacera celui des préférences pour le message en cours.

Note : Cette possibilité offerte pour le champ X-Face ne l'est pas pour le champ Face qui est plus délicat à traiter.

12° Autres champs

Il existe d'autres champs d'en-tête, officiels ou non, utilisés sur les news. Certains sont gérés soit par MacCafé soit par les serveurs de news, et ces champs-là ne pourront pas être ajoutés par vos soins. D'autres ne posent pas de souci particulier, mais leur usage est soit très anecdotique, soit tombé en désuétude, et nous ne les évoquerons pas ici.

13° Récapitulatif

Points importants à retenir

• MacCafé interdit la présence de champs d'en-tête en double. Ainsi, si vous avez ajouté un champ d'en-tête dans les préférences et si vous ajoutez le même champ depuis la fenêtre Rédaction, le second ne s'ajoutera pas au premier mais le remplacera, uniquement pour le message en cours.

• Les champs optionnels Cancel et Supersedes sont automatiquement générés par MacCafé, lorsque vous demandez respectivement l'annulation ou le remplacement d'un de vos messages. Vous ne pouvez donc pas les ajouter vous-même.

• Lorsque vous ajoutez un champ optionnel, veillez à ce que son contenu renferme uniquement des caractères présents dans la table des 128 caractères ASCII (pas de lettre accentuée donc, ni d'apostrophe courbe ou de points de suspension regroupés).

Résumé des champs d'en-tête optionnels cités dans la présente annexe

Champ Contenu Usage permanent (Préférences) Usage ponctuel (fenêtre Rédaction)
Approved contenu libre (auto-modération)
interdit / identité du modérateur (modération stricte)
interdit uniquement sur les groupes auto-modérés (sauf si vous êtes le modérateur d'un groupe)
Archive no ⇒ archivage refusé
yes ⇒ archivage autorisé
autorisé (prédéfini) autorisé
Comments contenu libre autorisé autorisé
Distribution voir RFC 5536 autorisé autorisé
Keywords liste : mot clé 1, mot clé 2, …, mot clé n autorisé autorisé
Mail-Copies-To nobody ⇒ pas de copies courriel
adresse mail ou poster ⇒ copie systématique
autorisé (prédéfini) autorisé
Organization contenu libre autorisé (prédéfini) autorisé
Reply-To adresse mail valide vous appartenant autorisé (prédéfini) autorisé (peut-être soit édité, soit ajouté si absent au moment de la rédaction)
Summary contenu libre autorisé mais peu pertinent autorisé
X-No-Archive yes ⇒ archivage refusé
no ⇒ archivage autorisé
autorisé (prédéfini) autorisé
X-Face contenu libre traitement spécifique autorisé

Annexe 5. Cancel-Key et Cancel-Lock

Cancel-Key et Cancel-Lock sont des champs d'en-tête qui constituent respectivement une clé et un verrou destinés à empêcher les annulations ou remplacements abusifs des messages.

1° Gestion du couple Cancel-Key/Cancel-Lock par MacCafé

Dans le mécanisme utilisé par MacCafé pour assurer la sécurisation des annulations et des remplacements de vos messages, trois éléments entrent en jeu : l'identifiant du message (le M-ID), votre pseudo et votre clé de protection.

Un premier calcul permet, à partir de ces trois éléments, de définir le Cancel-Key d'un de vos messages :

CL-CK 1

et un second calcul permet d'obtenir le Cancel-Lock correspondant :

CL-CK 2

À partir de là, deux situations sont possibles :

1e situation : le Cancel-Key relatif à un message a été calculé par MacCafé mais n'a pas été divulgué.

Dans ce cas et pour obtenir le Cancel-Lock correspondant au Cancel-Key ci-dessus, il faut pouvoir récupérer le triplet d'éléments qui a conduit à l'obtention du Cancel-Key, puis refaire le calcul 1 à partir de ce triplet pour finalement effectuer le calcul 2 à partir du résultat obtenu :

CL-CK 3

2e situation : le Cancel-Key a été calculé et a été divulgué.

En appliquant le calcul 2 à ce Cancel-Key, on obtient directement le Cancel-Lock correspondant comme indiqué ci-dessus.

MacCafé se trouve dans la 1e situation lorsqu'il veut tester si le message ouvert par l'utilisateur a été rédigé par lui : il refait entièrement les calculs (le Message-ID et le pseudo sont récupérés dans le message et la clé de protection est celle de l'utilisateur) et compare le résultat final obtenu avec le Cancel-Lock figurant dans le message. S'ils coïncident, les commandes Annuler (cancel) et Remplacer (Supersedes) seront disponibles pour ce message. Dans le cas contraire, ces deux commandes seront absentes.

Par contre, lorsqu'un serveur gérant Cancel-Key/Cancel-Lock (voir la section suivante) reçoit un message d'annulation ou de remplacement provenant de MacCafé, il se trouvera dans la 2e situation puisque MacCafé aura publié dans le message d'annulation ou de remplacement le Cancel-Key qui a conduit au Cancel-Lock figurant dans le message cible ; le serveur calculera alors le Cancel-Lock à partir de ce Cancel-Key et, le résultat coïncidant avec le Cancel-Lock du message cible, le serveur devrait, sauf cas particulier, accepter le remplacement ou l'annulation demandés.

Merci à M.V. pour ce texte explicatif. Pour approfondir l'étude de ce mécanisme, vous pouvez aussi consulter la RFC 8315.

2° Serveurs gérant le couple Cancel-Key/Cancel-Lock

Actuellement, on trouve encore peu de serveurs qui prennent en compte les champs Cancel-Key et Cancel-Lock pour sécuriser les annulations et les remplacements, mais la liste s'agrandit petit à petit. En voici quelques-uns qui offrent un accès gratuit à Usenet, et en particulier à la branche francophone d'Usenet.

news.eternal-september.org

pasdenom.info

news.gegeweb.org

news.niel.me

nnrp.alphanet.ch

news.solani.org

Notez que si vous utilisez un serveur qui ne gère pas Cancel-Key/Cancel-Lock mais qui autorise néanmoins les annulations et les remplacements, vous pourrez quand même effectuer ces opérations sur vos propres messages.


Annexe 6. Naviguer avec la barre d'espace

Les possibilités offertes par la barre d'espace dépendent du réglage que vous aurez choisi dans les Paramètres d'affichage 2 ( Coché ou  Non lu).

1° Naviguer parmi les messages cochés d'un groupe

Si vous avez choisi l'option  Coché,   Espace   vous permet de consulter en continu tous les messages cochés du groupe ouvert, selon le processus suivant :

A. Dans la fenêtre Liste active,   Espace   ouvre le premier message coché de la première enfilade qui en contient.

B. C'est donc la fenêtre Message qui devient active, et vous pouvez continuer à presser   Espace   pour faire défiler le texte du message jusqu'à la fin. Un nouvel appui sur   Espace   ouvrira alors le message coché suivant dans l'enfilade, et ainsi de suite.

C. Lorsque tous les messages cochés de l'enfilade ont été lus,   Espace   ferme la fenêtre Message. Si la fenêtre Liste contient encore une enfilade avec des messages cochés, un nouvel appui sur   Espace   relancera le processus à l'étape A pour cette nouvelle enfilade. Sinon, le processus s'arrête.

2° Naviguer parmi les messages non lus de l'ensemble des groupes

Si vous avez choisi l'option  Non lu,   Espace   vous permet de consulter en continu tous les messages non lus de tous les groupes qui en contiennent.

A. Lorsque la fenêtre Profil est active,   Espace   ouvre, à partir du dernier groupe sélectionné, le premier groupe suivant contenant des messages non lus.   Espace   force le départ au premier groupe de la liste quel que soit celui sélectionné.

B. La fenêtre Liste passe alors au premier plan, et   Espace   ouvre le premier message non lu de la première enfilade qui en contient.

C. C'est maintenant la fenêtre Message qui devient active, et vous pouvez continuer à presser   Espace   pour faire défiler le texte du message jusqu'à la fin. Un nouvel appui sur   Espace   ouvrira alors le message non lu suivant dans l'enfilade, et ainsi de suite.

D. Lorsque tous les messages non lus de l'enfilade ont été lus,   Espace   ferme la fenêtre Message. Si la fenêtre Liste contient encore une enfilade avec des messages non lus, un nouvel appui sur   Espace   relancera le processus à l'étape B pour cette nouvelle enfilade.

E. Quand la liste ne contient plus un seul message non lu,   Espace   ferme la fenêtre Liste. Si la fenêtre Profil contient encore un groupe possédant des messages non lus,   Espace   relance le processus à l'étape A pour traiter ce groupe. Sinon, le processus s'arrête.